02/08/2007

Réchauffement global : petit inventaire historique

Ça y est : je suis convaincu.

Plus même : j'y crois. J'en suis devenu l'un des plus fervents adorateurs. De quoi? Du mythe officiel de l'humaine origine du refroidissement global.

Petit inventaire historique :

Sur le climat actuel :

"Le monde assiste à un refroidissement climatique global depuis les années 30". Fortune Magazine, 1954

Sur l'origine du refroidissement, comme les écologistes le comprennent :
"Le refroidissement climatique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale est dû à l'exploitation de notre planète par les industriels sans scrupules." Reid Byrson, "Global Ecology", 1971

Sur l'origine littéraire et hollywoodienne du mythe de l'humaine origine du réchauffement :

"Comment quelqu'un peut-il survivre dans un environnement comme le nôtre? Tout cela à cause du gaz à effet de serre ! La terre se réchauffe !" Sol Roth dans son roman Soylent Green, 1973 (qui a servi de scénario au film Soleil Vert)

Sur la prescience indiscutable de certains scientifiques, et sur le crédit qu'on peut accorder à la reconnaissance générale de leurs vaticinations :

"Le refroidissement climatique est engagé. Il aura pour conséquence des changements du climat à l'échelle mondiale, provoquant des catastrophes aux dimensions inégalées." Fortune Magazine, 1974. Cet article fut couronné du "prix de physique" décerné par l'Association américaine des Sciences.
Sur le CONSENSUS considéré comme l'un des Beaux Arts, et comme la Reine des Preuves en soi :

"Il y a consensus parmi les climatologues du monde entier. Une fois que le refroidissement climatique aura commencé, plus rien ne pourra l'arrêter." Douglas Colligan, Science Digest, 1975 

"L'arrivée imminente d'un nouvel âge glaciaire ne fait plus de doute parmi la communauté scientifique. Les destructions qu'il provoquera seront inimaginables." Newsweek, 23 novembre 1992
Sur la crédibilité des idées simples utilisées par les propagandistes du climat, et considérées comme des vérités révélées par les fonctionnaires du GIEC-IPCC :

"Une nouvelle étude de l'Université de Newcastle montre que des étés plus chauds augmentent les précipitations et provoquent l'augmentation de la surface de certains glaciers." Journal de l'American Meteorological Society, 25 août 2006

Sur la crédibilité et l'efficacité des modèles mathématiques du GIEC, qui sont parfois présentés comme supérieurs à la réalité :

"Les modèles climatiques utilisés par le GIEC ne sont pas crédibles". Freeman Dyson, physicien à Princeton, 2006

Sur l'unanimité des scientifiques dont se gagarisent les tenants de l'origine humaine du réchauffement climatique :

"Un récent sondage au sein des milieux climatologistes montre que 22.8% seulement des scientifiques interrogés sont d'accord pour dire que le rapport de l'ONU montre un consensus clair sur la question au sein de leur branche." Dr Dennis Bray, scientifique allemand, 22 décembre 2004

Sur le rôle unanimement reconnu joué par le CO2 dans le réchauffement global d'origine humaine :

"Les températures de l'air et les données des glaces démentent l'assomption selon laquelle le CO2 est à l'origine d'un réchauffement climatique." Polyakov Akasofu, de l'Arctic Research Center, 2002
Sur l'attitude des écolos-totalitaristes, lorsqu'ils n'ont plus d'arguments :

"Tous les cris de ces scientifiques sceptiques  ne seront pas étouffés tant qu'ils ne seront pas morts". James Hansen, Columbia University, juillet 2006 - une référence pour Al Gore
Sur l'attitude scientifique, faite d'ouverture intellectuelle, de reconnaissance de la primauté de la preuve et de discussion ouverte des résultats :

"Le prochain rapport de l'ONU devrait donner le coup de semonce final aux peuples du monde pour qu'ils prennent leurs responsabilités. Et par la même occasion fassent taire les dissidents." Recommandation de la Royal Society of London, septembre 2006 
Sur l'honnêteté intellectuelle requise pour être climatologue :

"Des gens viennent me voir et me disent : "arrêtez de parler comme vous le faites. Vous faites du mal à notre cause." Dr Robert Giegengack, géologiste de l'Université de Pennsylvanie et sceptique 
Sur les raisons qui font qu'on devient un écologiste militant :

"Mon engagement écologiste est né d'une révélation. Je me suis dit : plutôt que de sortir dehors pour tirer un oiseau, je devrais au contraire sortir pour tirer sur l'enfant qui tue l'oiseau." Paul Watson, co-fondateur de Greenpeace, 4 décembre 1982

Sur l'ouverture d'esprit exigée par l'adhésion à la thèse du réchauffement global d'origine humaine :

"Vous trouverez plus de dissidents dans un rassemblement politique en Corée du Nord que dans les commissions de l'ONU sur le réchauffement climatique." Dave Schifflett, journaliste, 16 juillet 2006 
Sur l'une des motivations de ceux qui font de la thèse du réchauffement d'origine humaine leur crédo et leur religion révélée :

"La théorie du réchauffement climatique établie par consensus, qui en appelle à l'ONU, est l'apogée d'une croisade des communistes pour remplacer les fondations de la science moderne par des slogans collectivistes. C'est une forme très grave de régression intellectuelle." Terence Corcoran, Financial Post, 16 juin 2006 
Sur Al Gore, tel qu'il a été décrit par ses amis politiques :

"Al Gore est un fondamentaliste écologiste. C'est l'Amérique même qu'il déteste : il ne souhaite pas que ses compatriotes jouissent du niveau de vie qu'ils ont obtenu par le labeur. Il n'a aucun sens des réalités. Il compare la faillite d'un système de recyclage à l'Holocauste". Memo du stratège démocrate Jonathan Sallet, mettant en garde son patron Bill Clinton durant la campagne de 1992

Addendum :

Près de 77% des gaz à effets de serre ne sont PAS d'origine humaine, mais produits par la nature !
Croyez-vous au réchauffement climatique provoqué par le CO2 ? Alors, détruisez la Terre, parce que c'est elle qui produit 97% du CO2 présent dans son atmosphère !

Commentaires

Informer, c'est vouloir le bien de l'homme. Ce n’est pas un hasard si la plupart des vedettes du communisme soviétique se sont reconverties à l’écologie.
Freiner le progrès de l’humanité et violer les droits individuels était fait sous le couvert du PARTAGE DES RICHESSES (rions, rions !)… pour le bien de l’homme.
Aujourd’hui, la croisade est menée pour le bien de la planète. C’est pas émouvant, ça ?
Le communisme appelé aussi socialisme a séduit une bonne partie de l’humanité. Quoi qu’on dise c’est un formidable tour de force de plaire à tant de personnes ! Et ces personnes semblent en redemander… Elles y voient même un avantage.
Finalement, seule la couleur du drapeau change…

Écrit par : Tony | 03/08/2007

Sources Les gauchistes infiltrent et contrôlent les entreprises pour voler leur argent et leur liberté. Pour les contrôler toutes, il faut un prétexte commun à toutes et un moyen de chantage commun à toutes. Le prétexte idéal est la pollution puisque toute activité produit du déchet. Le moyen de chantage est de mettre le grappin sur leurs sources d'énergie puisque toute activité exige de l'énergie : "obéissez-nous ou nous vous ôtons la force de subsister !". Ces actions sont malhonnêtes donc les moyens de les défendre ne peuvent être que malhonnêtes : insultes, menaces, ostracisme, coupure de budget injustifiée, mensonges, superstition, rejet de la logique, etc.
Le CO2 n'est qu'une fraction d'un pourcent de l'air, plus de 99% de l'atmosphère est faite d'autres gaz que le dioxide de carbone. Même si ces autres gaz sont moins efficaces que le CO2 pour retenir la chaleur, ils sont des centaines de fois plus abondants, alors leur effet de serre est immense : sans atmosphère du tout, la surface de la Terre serait 35° plus froide. -20° en moyenne au lieu de +15° en moyenne ! Mais comme ces gaz ne sont pas émis par des industries à piller...Ces gaz ne sont pas produits par des fournisseurs d'énergie qu'on peut accaparer pour accaparer ceux qui dépendent de l'énergie, donc...
Les gauchistes savent tout ça mais n'en tiennent pas compte parce qu'ils sont en majorité et que cela leur donne l'illusion de gagner, même au mépris de la logique et de la dignité. Les gens normaux pensent : "Si une chose est déshonorante et stupide, il ne faut pas la faire; si elle paraît donner la victoire, c'est une illusion. Une chose défectueuse par indignité ou bêtise ne peut rien rapporter". Les communistes pensent :"S'il faut crétiniser, mentir et salir pour gagner, faisons-le. Si la fierté et la logique font obstacle à la victoire, alors la fierté et la logique sont des idioties". La mauvaise action naît de la mauvaise pensée.

Écrit par : Ben | 03/08/2007

p'tit coucou du soir... bhen autour de moi y a de plus en plus de gens qui sont d'accord avec toi
allé là dessus bonne fin de soirée l'as ;)
bizz

Écrit par : bio | 03/08/2007

smart en forze yo

Écrit par : aziz | 16/12/2007

Les commentaires sont fermés.