22/11/2008

Premières neiges et réchauffement d'origine humaine

large_541867

Vous le savez : ce matin, la Belgique entière s'est éveillée sous la neige et dans le froid. Celui-ci n'est pas encore trop vif, mais l'humidité ambiante le rend moins agréable. Pourtant, nous sommes en plein réchauffement d'origine humaine, pas vrai? Alors, où sont passés les 20° Celsius que nous affectionnerions tant?

Num 0001

Mon épouse avait conservé cette coupure de presse (prélevée dans un Métro du 25/4/2008). Elle nous apprend que l'Océan Austral se refroidit, de même que l'Antarctique, dont des satellites ont montré que la glace l'avait recouvert d'une épaisseur inusitée pour un été austral. Pour mémoire, au Pôle Sud, l'été est inversé par rapport à nous, et se déroule durant notre hiver.

Quel intérêt?

1) Etiez-vous au courant? Sinon, pourquoi? Parce qu'on n'en avait pas parlé au JT? Si tel est le cas, pourquoi les journalistes généralistes ne se sont-ils pas étendus sur le sujet?

2) Elle donne à penser que le climat, comme tout, connaît un régime cyclique. Dès lors, on peut supposer que le "réchauffement d'origine humaine" qui permet aux fonctionnaires de l'ONU et aux politiciens de nous culpabiliser, rançonner, taxer, empêcher de nous développer, n'est qu'un mythe. Et que la très courte période d'hivers et d'étés plus chauds que nous venons de connaître a atteint ses limites. Désormais, retour à l'hypothèse de départ : le refroidissement d'origine non humaine.

3) Elle indique aussi combien le mythe du réchauffement global d'origine humaine - qui nous a été imposé par l'ONU et les politiciens occidentaux - pervertit les scientifiques eux-mêmes : si vous constatiez qu'Océan Austral et Antarctique se refroidissent, que penseriez-vous? Que c'est parce qu'il fait plus froid, ou parce qu'il fait plus chaud?

Oui, je sais, la réponse semble évidente : c'est parce qu'il fait plus froid. Mais les scientifiques actuels dépendent tellement des crédits qui leur sont accordés par les politiciens, il sont tellement gangrenés par la crainte de s'opposer aux théories officielles des Académies, qu'ils n'osent plus s'en tenir à ce qu'ils constatent, et que le simple bon sens leur est devenu étranger.

Questions :

-si des courants froids sont responsables du refroidissement de l'Océan Austral, d'où peuvent-ils venir, sinon du Pôle Sud lui-même? Le froid ne va-t-il pas vers le chaud, et non vers le plus froid? Ou la thermodynamique est-elle devenue une aberration pour les illuminés du réchauffement d'origine humaine?

-si l'Antarctique s'est couvert de la plus grosse épaisseur de glaces jamais vue durant un été austral, cela ne signifie-t-il pas que ce n'est pas leur fonte qui est la cause du refroidissement de l'Océan?

-ces remarques de simple bon sens faites, que voyons-nous? Des scientifiques de haut niveau, issus d'un institut richement doté, qui craignent de contrevenir aux dogmes en vigueur malgré ce qu'ils constatent. Après ça, peut-on encore les créditer d'adopter une attitude authentiquement scientifique, c'est à dire : sceptique avant tout?

Le mythe du réchauffement global d'origine humaine est dangereux pour tous, mais aussi pour ceux qui le craignent le moins : les scientifiques. C'est pourtant eux, par la perte de prestige colossale qu'ils encourront lorsqu'il apparaîtra que tout cela n'était qu'une énorme illusion de masse, qui y perdront le plus.

Commentaires

Cher As,
Je crois pouvoir te donner un lien qui t'intéressera et qui s'occupera de ton esprit critique:
http://www.pseudo-sciences.org/
Je suis certain que tu y trouveras ton bonheur...
Pour le réchauffement climatique, un climat Hot, pourquoi ne pas t'adresser à la spécialiste Bio?
Amitiés

Écrit par : Armand | 22/11/2008

Grosse vantardise L'As, on n'a pas besoin de scientifiques pour juger ceci. Un enfant de 4ème ou 5ème année doit savoir calculer un volume et diviser. On trouve la surface de l'Antarctique et l'épaisseur moyenne de sa glace dans les atlas ou le net. Multiplier la surface glacée par sa hauteur donne son volume. Diviser ce volume par le nombre d'humains donne 3.350.000 mètres cube par personne. Celui qui se dit capable de fondre des millions de tonnes de glace à des milliers de kilomètres de chez lui se vante démesurément. Des calculs aussi enfantins résultent environ 200 millions de tonnes d'eau par personne. Prétendre les surchauffer ou les vider de leurs poissons est une grosse vantardise aussi. Aussi rudimentaire, le calcul qui indique 760.000 tonnes d'air par terrien, et aussi prétentieux, celui se targuant de pouvoir les désoxygéner ou les surchauffer.

Avoir des scientifiques intègres ou menteurs ne change rien si monsieur tout-le-monde ne vérifie pas ces rudiments lui-même: il ne saura pas lesquels croire et financer. Pourquoi enseigne-t-on à calculer sinon pour ça? Mais l'école enseigne aussi le marxisme, la possibilité de mentir, de tricher pour récolter de l'argent taxé à autrui. D'ailleurs l'école publique étant payée par des impôts marxistes, simplement y aller expose inévitablement à la contagion communiste. Et on sait que ce virus attaque le raisonnement.

Écrit par : Ben | 22/11/2008

a guillaume l'écolo pur vous les écolos a l'image de guillaume,qui se disent scientifiques pour donner du poids à leurs doctrine "indiscutable" ,vous êtes comme une pastèque,verte à l'extérieure et rouge communiste anti croissance économique a l'intérieur; l'As dest l'As t'a s dit tes vérités et c'est sûr que tu ne lui arrives pas à la cheville. t'es comme un volcan qui crache son co2 polluant mais on en a rien a cirer! on en a vu d'autres,comme toi,opposés a tous projets économiques, anti croissance,et faiseur de chomage et de récession!maintenant on ne veut plus vous entendre dans aucun pays du monde,alors après vous êtes déguisés en écolos vous allez vous déguiser en quoi? dommage pour vous le carnaval est passé,on sait qui vous êtes!

Écrit par : maréchaux | 21/04/2009

Les commentaires sont fermés.