20/02/2009

Les arrogants transports "publics"

untitled

Le post précédent me rappelle une histoire que mon épouse m'avait racontée il y a peu : des parents d'élèves avaient demandé qu'on place des poteaux devant l'entrée de l'école primaire que fréquentaient leurs enfants. Raison invoquée : trottoirs trop étroits, danger d'accidents.

Le risque était-il réel ou faux? Là n'est pas la question. Ce qui importe, c'est que les autorités le leur ont refusé.

Pourquoi, en cette période d'hystérie pseudo sécuritaire?

Parce que les bandes de circulation restantes devenaient alors trop étroites pour que deux bus de la STIB pussent s'y croiser.

La STIB, De Lijn, les Tec : voilà ceux qui agissent comme s'ils étaient propriétaires des routes qui nous appartiennent!

Commentaires

Que vont-ils encore inventer ? Bonjour,

Lu dans l'ordre du jour du Parlement wallon :

ORDRE DU JOUR

SÉANCE PUBLIQUE DE COMMISSION

COMMISSION DU BUDGET, DES FINANCES ET DE L’EQUIPEMENT

(dans les locaux du Parlement wallon, Bâtiment Saint-Gilles, rue Notre Dame à 5000 Namur – Salle 6)

6) Question orale de M. Grommes à M. Daerden, Ministre du Budget, des Finances et de l’Equipement sur « l’opportunité de stimulants concrets et positifs pour limiter la vitesse sur le réseau routier et autoroutier wallon ».

Écrit par : Pierres | 20/02/2009

Cher As,
Rétrécir les bandes de circulation oblige à modifier la chaussée pour permettre le passage des bus qui ont du mal à négocier des virages serrés.
Je connais, près de chez moi une sorte de rotonde où il a fallu mettre le trottoir (protégeant la pelouse centrale) en pente pour permettre le passage des bus. Cela donne un faux sentiment de sécurité aux usagers faibles.
Un peu comme les fausses pistes cyclables très à la mode actuellement et qui se trouvent sur certaines chaussées, à deux mètres du bord de la route... mais sans supprimer de bande de circulation. Ce marquage n'a pas force de loi. Alors, sert-il uniquement à induire en erreur?
Les autorités, voulant préserver la chèvre et le chou (autos et usagers faibles) ne protège personne, au contraire...
Amitiés
P.S. Tu constateras que je t'approuve dans la lutte contre les aberrations par trop évidentes.

Écrit par : Armand | 20/02/2009

Les commentaires sont fermés.