27/02/2009

Richesse et chômage

a-louer

 

Il y a quelques jours, je me trouvais dans un magasin. La patronne finissait de répondre au téléphone.

-"Comment? Tu veux encore déménager? Lundi? Ah! non : ne compte pas sur moi cette fois!" dit-elle avant de raccrocher. Elle se crut obligée de m'expliquer :

-"C'est une jeune femme qui a travaillé quelques fois pour moi. C'est facile, car quand j'ai besoin d'un coup de main passager, je peux l'appeler. Ça marche ou ça ne marche pas, mais au moins j'ai cette roue de secours-là.

Mais elle est folklo, si vous voyez ce que je veux dire. Elle est mère célibataire et ne travaille pas. Du moins, elle n'exerce pas d'activité déclarée. Elle reçoit donc de l'argent du chômage, peut-être aussi du CPAS - cela, elle ne me l'a pas raconté. Et puis, elle touche aussi des allocations familiales importantes, comme chef d'une famille monoparentale. Mais elle change tout le temps d'appartement.

-Pourquoi?" demandai-je.

-"C'est un système. Elle m'a expliqué que lorsqu'elle emménage dans un appart, elle verse scrupuleusement les deux mois de garantie et le premier mois de loyer. Puis, pendant six mois, elle ne paie plus rien. Passé ce délai et avant que le propriétaire ne s'énerve vraiment, elle déménage et recommence ailleurs son petit manège. Bénéfice : trois mois.

-Ah!

-Mais ce n'est pas tout : elle dispose de cartes de crédit de grands magasins, où elle fait ses achats en apurant ses dettes le moins possible. C'est à dire : jamais, si on ne se montre pas trop exigeant. Elle vient de m'annoncer qu'un huissier avait débarqué chez elle - raison supplémentaire pour ne pas s'éterniser à l'adresse qu'elle quitte. Il réclamait 1.500 euros plus les frais, pour des achats d'essence qu'elle a faits à crédit grâce à la carte Dats de Colruyt. "Tu te rends compte? m'a-t-elle demandé, pour 1.500 malheureux euros, ils m'envoient le huissier!"

- ;o) , fis-je à la commerçante.

- Elle est gentille, vous comprenez, mais où est-ce que ça va la mener? Elle en fait le moins possible, escroque tous ceux qui - comme elle dit - sont assez bêtes pour se laisser faire, vit aux crochets des travailleurs et roule ses propriétaires. Elle pense qu'elle s'enrichit en agissant comme ça. Mais vous, croyez-vous que cela puisse continuer éternellement?"

Commentaires

Bonjour, As. Hélas, j'en connais beaucoup des énergumènes de ce genre...
Il faut exiger un aval sur le loyer et tous les frais...
Leur aisance pour banaliser l'escroquerie montre à quel point ils y sont habitués.
Ils sont malins, ils votent pour la solidarité... ils savent que ça marche.

Écrit par : Tony | 27/02/2009

Cher As,
J'ai plus pitié de cette dame qu'autre chose.
La vie ne fait pas toujours de cadeaux.
J'ai lu que dans certains grands ensembles, des mères de famille étaient parfois obligées de se prostituer à la fin du mois pour payer le gaz.
Amitiés

Écrit par : Armand | 27/02/2009

Armand Pour comprendre ce qu'est la pitié, devient la victime d'une raclure mauvaise payeuse.
Moi, j'ai eu des locataires en difficultés. Je leur ai accordé des facilités et ils ne m'ont pas déçu.
L'honnêteté des personnes n'est pas liée à leur condition financière.
Les mauvais payeurs sont tous de mauvaise foi!

Écrit par : Tony | 27/02/2009

Hello A Paris, les propriétaires exigent la fiche de
paie des candidats locataires et des références,
ils ont déjà donné je suppose ..

Écrit par : roland | 27/02/2009

L'escroquerie assistée par les protections nombreuses de ceux qui sont sous perfusion sociale n'est plus à démontrer. S'il n'y a pas de sanction, pourquoi se gêner !?

Écrit par : Karl | 27/02/2009

Mal d'amour...!
Ca marche pour elle, elle a le culot nécessaire apparemment et aucun remords alors pourquoi s'arrêterait-elle en si bon chemin alors que beaucoup galère.......n'ai aucune pitié pour elle, contrairement à Armand!

Écrit par : Une âme en... | 27/02/2009

Attention Attention: à ne surtout pas épouser, ni cohabiter au même domicile légal que la meye, sinon gare !
Il est certain que cela n'aura qu'un temps ,et elle va finir par se retrouver soigneusement fichée.
Il y aussi ce genre de truc avec les phone shop et les magasins de meubles ( fonder une SA avec ds hommes de paille, enregitrer un max d'acomptes, ne pas payer les précompte et les lois sociales, et pui, crack faillite )

Écrit par : Bernard | 27/02/2009

Bonjour à tous, Tony : je pensais à toi en rapportant ce que j'ai entendu.

Armand,
il ne s'agit pas d'une victime, mais d'une profiteuse malhonnête. Elle agit sciemment de la sorte, vivant aux crochets de tous en tirant les ficelles du systême.

Roland,
prendre des renseignements auprès des propriétaires précédents est une bonne solution. Mais à cause de gens comme elle, les autres sont suspectés... jusqu'à ce que les clowns faiseurs de lois y mettent leur grain de sel. Tu vois ce que je veux dire, n'est-ce pas?

Karl,
effectivement : pourquoi se gêner, quand on est malhonnête?

Une âme,
ce sont les gens honnêtes qui finissent par payer.

Bernard,
effectivement, les malhonnêtes restent malhonnêtes, en toutes circonstances et avec tout le monde. Et ils finissent sur des listes plus ou moins légales de mauvais payeurs.

Écrit par : l'as | 27/02/2009

Je m'en doutais et ça me fait plaisir d'exister même pour des anonymes. J'ai parfois envie de créer un "syndicat" tutut... on se calme! Locator... ça serait le nom...
;-)
Je suis contre le flicage, la vie privée c'est sacré mais ces voyous ont tous les droits.
Il y a quelques jours, j'ai du lâcher du lest face à un lourdeau et sa veule femelle adolescente qui devrait mettre bas incessamment.
Ils sont se montrés de mauvaise foi, méchants et ont parfaitement interprétés leur rôle de socialos jonglant avec l'insolvabilité. La seule chose sur laquelle je suis vulnérable, ils ont joué avec: mon honneur!
Car il me dicte d'éviter les juges et le bain de misère que représente la plainte et le tribunal. Je leur ai rendu leur maudites cautions en retirant seulement une petite part de ce qu'ils me doivent effectivement. Mais je les ai maudit! J'ai maudit cet argent et il ne leur portera pas chance!
Je dois renoncer à une juste vengeance, pour l'amour de mes enfants et de l'exemple de bienveillance que je VEUX leur donner.
Mais je vais quand même m'asseoir au bord de la Meuse et attendre de voir passer leurs charognes.

Écrit par : Tony | 27/02/2009

mwoui bin elle a de la chance cette dame pck les proprios demandent fiche de paye etc
et en plus si elle est chômeuse et CPAS ,là c'est encor' pire lol
et que si tu payes pas et que t'as les huissiers au cul ,ils tardent pas à te retrouver même si tu déménage ;)

Écrit par : bio | 27/02/2009

Bonsoir Tony, si tu as besoin de la compagnie d'un vautour pour regarder la Meuse couler, tu me fais signe.
;o)

Bonsoir bio,
il faudrait commencer par là. Mais certains ont le coeur tendre, comme Tony, et ils sont plus nombreux qu'on ne le croit.

Écrit par : l'as | 27/02/2009

je suis passé à Liege hier (voir le Standard!!), oufti j'ai été déçu quand même... je viendrais pas voir la Meuse couler...
Sinon quelle bonne ambiance dans ce stade... aucun rapport je sais mais c'est pas grave!!

Écrit par : mica | 27/02/2009

Les commentaires sont fermés.