02/03/2009

Fonte des glaces polaires? It's a hoax! (2)

Pour répondre de manière imagée à berny (voir les commentaires de l'article précédent), voici les reconstructions informatiques de la banquise arctique, telles qu'elles ont été publiées par le National Snow and Ice Data Center (NSIDC).

6a00d83452081969e200e54f2f47778833-800wi

Ces deux images ont été recontituées par ordinateur au départ d'informations fournies par les senseurs satellitaires F15 d'abord, et ensuite F13. Elles présentent l'état de la banquise arctique en septembre 2005 et septembre 2007.

Voici la banquise telle qu'elle était représentée en septembre 2008 (vous pouvez déjà voir son extension par rapport à 2007)

20080924_Figure1

 

Et voici comment elle se présentait le 28 février 2009 :

N_daily_extent_hires

(les parties grisées correspondent à des régions où les données ne sont pas sûres)

A ce propos, il est amusant de relever que jusqu'au 18 février, les images publiées par le NSDIC (qui fait référence en la matière) étaient entachées d'erreur : une dérive du senseur F15 de leur satellite DMSP F13 avait graduellement sousestimé l'étendue de la banquise. L'erreur qui était de 50.000 km² en janvier 2009, est passée à... 500.000 km² à la mi février 2009. De nombreuses personnes vivant dans la région ont fait savoir au NSDIC que ses résultats étaient faux (quelle arrogance de leur part!), ce qui a amené cet organisme à basculer sur le senseur F13 et à recalculer les images publiées.

Pour ceux que cela intéresse : le NSDIC est américain et a pris position en faveur de l'hypothèse de la fonte de la banquise. Même si, comme ses responsables le reconnaissent : "Cette conclusion est basée sur l'analyse revue par des pairs de données de qualité contrôlée, pas sur des informations en temps presque réel. (This conclusion is based on peer reviewed analysis of quality-controlled data products, not near-real-time data)"

Les commentaires sont fermés.