03/03/2009

Assurance auto : elle ne sert à rien

538assurance-auto

Assurances auto : à quoi servent-elles?

Le fils d'un ami est un conducteur débutant. Il a reçu une petite Toyota Yaris pour se rendre à l'Univ, car s'il avait dû remettre son sort entre les mains de la STIB, il lui aurait fallu passer 2 heures chaque jour dans ces trams et bus que le monde entier nous envie. Avec sa Yaris, une heure suffit - malgré les efforts désespérés des démocrates qui organisent des bouchons partout, et foulent aux pieds les aspirations légitimes de déplacements rapides de leurs électeurs.

Il lui fallait une assurance, puisqu'elle est obligatoire. Sa mère fit des pieds et des mains pour lui en trouver une pour sa micro-machine, et finit par obtenir qu'un assureur l'accepte sous réserve qu'elle-même - conductrice sans accidents - devînt aussi sa cliente. Dont coût, pour la Yaris : 1.000 euros.

1.000 euros par an, alors que la Toyota d'occasion n'en a coûté que 6.000, ça a tout d'une escroquerie, n'est-ce pas?

Comme il était novice, il arriva ce qui devait arriver : il eut un petit accrochage avec un camion (!), dû à son inexpérience. Il avait mal calculé son angle de braquage et embouti l'aile gauche de ce dernier, qui était à l'arrêt. Lui-même roulait à 5 km/h.

Malchance : comme les tôles s'étaient touchées et non les pare-chocs, les deux véhicules portaient des traces légères de cette brève rencontre.

Résultat?

Son père paya les réparations de la main à la main au conducteur adverse, afin d'éviter que son fils ne vît sa prime augmenter de manière catastrophique - ou pire : qu'on refusât de l'assurer l'année suivante.

Conclusion :

à quoi sert une assurance? Etant donné que les gens essaient le plus possible de ne pas déclarer un sinistre, mais qu'ils sont quand même obligés de payer leurs primes et les réparations : à rien, sauf à enrichir les compagnies et les courtiers.

 Dès que les politiciens l'ont rendue obligatoire, ils l'ont transformée en un luxe inutile et de plus en plus coûteux.

Commentaires

Assurances auto Dans le temps (il y a bien longtemps...), les assurances étaient des sociétés à risque !!!

Écrit par : Régis | 03/03/2009

Bonjours, je parcourt votr blog qui me parait plutot chouette.
Pour ce qui est des assurances, le gros problème est que se sont les primes qui sont trop élevée !!!
résultat, on crain de les voires encore et encore augmentée !!!
Bien à vous.
Riki

Écrit par : Riki | 03/03/2009

Cher As,
Au départ d'un cas particulier, vous généralisez. C'est apparemment votre démarche intellectuelle. C'est ce qu'on appelle de la malhonnêteté intellectuelle. Mais réfléchissez à ce scénario. Etant un excellent conducteur, ce que je ne doute pas, vous pourriez éventuellement pour passer d'une assurance. Mais il y en a d'autres qui sont moins bons conducteurs que vous. Imaginez un instant que vous rouliez prudemment, comme à votre habitude. A un moment donné, un chauffard arrivant de face(ho le méchant) prend son virage un peu trop à gauche. Et paf, le frontal. Pauvre As, perte totale. Pensez-vous que l'autre conducteur va vous payer une nouvelle bagnole? Bon alors, avant d'écrire des bêtises, réfléchissez un peu.
Bien à vous

Écrit par : berny | 03/03/2009

Berny a été témoin de l'accident que j'ai eu avec ma C5. Heureusement, mon omnium a fonctionné mieux que mes airbags. La détaxation des primes serait déjà un bon départ.
Comme dans toute activité, on veut minimiser les pertes et augmenter ses profits, c'est humain.
Qu'arrive-t-il à une personne insolvable si elle cause des dégâts à autrui?
Rien!
Cependant, le fond commun de garantie automobile indemnise toute personne victime d'un usager de la route non assuré si ce dernier est identifié.
Dis, As, et si un piéton démolit ta bagnole, ton vélo ou ta boîte aux lettres à coup de masse, pour passer le temps?
Tu crois qu'il va te rembourser?
;-)

Écrit par : Tony | 03/03/2009

à ANONYME de 12h28,

1/3 des voitures roulant dans le pays socialiste (le hainaut) ne sont pas assurées ou n'ont pas d'assurance valide; oserez ous encore traverser notre belle et anciennement richissime province ?

Si vous versiez la valeur de votre prime auto dans un cochon en porcelaine, après 10 ans de conduite et les réparations éventuelles, il est statistiquement démontré que vous auriez épargné par rapport à des versements à une Assurance SA; la preuve? si ce n etait pas le cas les companies d'assurances seraient en perte année après année...

Alors réfléchir c est bien mais calculer c est mieux.

Assurance obligateoire = Communisme

Bien à vous,

Un homme qui cherche à se libérer de la tyrannie du collectivisme

Écrit par : thomas | 03/03/2009

'tain! Y a une vie intelligente sur cette planète!!!
;-)

Écrit par : Tony | 03/03/2009

Cher As,
Je me suis déjà demandé si, l'un dans l'autre, les compagnies d'assurance redistribuaient la moitié des primes qu'elles encaissent (ou si c'était encore moins, pour tenir compte des tricheurs)...
Avec quoi paie-t-on les milliers de courtiers et les centaines de bâtiments (avec leur entretien) de ces compagnies?
Le fait d'appeler "prime" des ponctions de fric, n'est-ce pas une sorte d'aveu de culpabilité?
Amitiés.
P.S. Ton ami Berny me semble avoir une maladie de foie qui le rend grincheux...

Écrit par : Armand | 03/03/2009

Bonsoir Armand, je ne parlerais pas de culpabilité : je me contente d'observer que les assurances sont devenues plus chères et moins efficaces depuis qu'elles sont obligatoires. Je me contente aussi de remarquer que le manque de concurrence sur le territoire belge - une nouvelle fois organisé soigneusement par les politiciens de notre pays -nous fait surpayer des produits de basse qualité, en plus de l'action délétère propre à leur encadrement étatique dont j'avais déjà parlé.

Belge, mon beau-frère réside en France depuis quelques années. Sa voiture y est immatriculée (tu vois, je pars du particulier vérifiable pour arriver au général - ce qui est jugé inacceptable par berny, nouvel arbitre de la logique). Pour avoir roulé un certain nombre d'années en Belgique, mon beau-frère sait qu'en France il ne paie pas de taxe de circulation (contrairement à nous), et que sa police d'assurance (tout comme moi, il est au niveau le plus bas) lui coûte MOITIE MOINS CHER, tout en lui offrant bien plus de services, comme le rapatriement en véhicule privé s'il le désire, en cas d'accident.

C'est en comparant les situations comparables qu'on ne doute plus de notre mauvaise fortune, et de notre statut soigneusement organisé de bêtes à payer.

Écrit par : l'as | 03/03/2009

L'assurance auto est encrassée par l'état, comme tout business ne fonctionnant pas normalement.

Écrit par : Ben | 03/03/2009

Même si je suis dans le domaine je dois avouer partager votre point de vue d'une certaine manière. En effet, les assurances ne sont en fait pas indispensables et cela fait le jeu des assurances qui peuvent se permettre d'augmenter les prix. Je suis d'accord avec le lecteur d'avant il faut prendre son temps mais il faut aussi repenser l'assurance dans son ensemble.

Écrit par : comparatif assurance auto | 29/06/2011

En effet, dans certains pays l'assurance auto n'est pas obligatoire et les victimes sont remboursées grâce à une taxe sur les carburants. Ce n'est donc pas une nécessité en effet.

Écrit par : assurance auto pas cher | 09/08/2011

Effectivement, il demeure important de dénoncer les abus qu'il y a dans ce domaine. Comme pour tout business ceci dit... Sans oublier que certaines assurances sont réellement prêtes à tout pour ne pas rembourser.
Mais comme le dit Berny, il faut tout de même modérer le propos, car on est jamais à l'abri d'un accident ou nous ne sommes pas du tout responsables. Et bonjour le prix des réparations si il n'y a pas d'assurance...

Écrit par : Mon courtier auto | 27/02/2014

Les commentaires sont fermés.