04/03/2009

Spa Francorchamps : grâce à l'aide de l'état, bientôt mort

untitled

Comment va le Grand Prix de Spa Francorchamps? C'est ce que nous allons voir :

"Francorchamps : le déficit 2008 dépasse les 3,8 millions d'euros

Avec 52.000 spectateurs payants, le Grand Prix 2008 de Formule 1 à Spa-Francorchamps n'a pas rameuté les foules (dans le plan de redressement, on en espérait 65.000; l'assistance a même été plus faible que les 62.000 visiteurs de 2007).

Jean-Claude Marcourt (PS), sinistre wallon de la Gabegie, attribue ces difficultés à la réduction du pouvoir d'achat et au changement de date.

Le résultat financier du GP 2008 devrait dès lors connaître un déficit supérieur à 3,8 millions d'euros." (153,3 millions de francs belges : cool!)

"Pour l'avenir, le retrait de constructeurs et de sponsors aura un effet encore plus néfaste. ING, par exemple, a annoncé son désengagement à la fin de la saison 2009, mais celui-ci pourrait avoir un impact (achat de billets) dès le prochain GP."

Questions :

- ING a un impact sur la vente de billets? Est-ce que cela signifie que par le biais de sponsorings divers, bien moins de 52.000 personnes paient pour assister au Grand Prix? Dans ce cas, sur combien de poires l'organisateur de Spa Francorchamps pourrait-il vraiment compter pour rentrer dans ses frais?

- A part pour des raisons électoralistes, était-il donc raisonnable que le gouvernement wallon investît lourdement dans un bateau coulé?

- Pourquoi est-ce Marcourt qui a présenté ces chiffres catastrophiques, et non Papa Daerden, qui avait pourtant été le fer de lance de la reprise du Grand Prix?

- Enfin, pourquoi personne ne se demande-t-il s'il était judicieux que les clowns qui nous gouvernent se transformassent en organisateurs de grands prix de F1, avec leur efficacité habituelle? Et pourquoi personne ne demande-t-il, comme Jean Montaldo avec Mitterrand : "Rendez l'argent!" ?

Les commentaires sont fermés.