15/03/2009

FMI en faillite : les Belges forcés de lui donner 4 milliards d'euros

media_xl_861563

Vous le savez : les plus grosses banques occidentales se sont ruinées en essayant de gagner de l'argent malgré les taux historiquement bas auxquels elles ont été contraintes par les banques centrales.

Cette ruine est considérée comme positive par les parasites qui nous gouvernent : elle leur permet de mettre les deux pieds dans les conseils d'administration des plus grosses banques, sous la menace de nationalisation pure et simple. Ce faisant, les clowns qui nous exploitent espèrent faire main basse sur le patrimoine privé qui ne leur était pas encore totalement acquis : celui couvert par le secret bancaire.

Ce sont particulièrement les gouvernements américain, allemand et français qui poussent à la charrette. Voici la question à mille points : lorsqu'ils auront également fait main basse sur cet argent-là, et qu'ils l'auront gaspillé avec toute l'efficacité que nous leur connaissons dans cette seule activité, comment feront-ils tourner encore la machine?

En réinstaurant le servage?

Ceci dit, la question du financement à moindre frais de leur prise de possession se pose avec acuité : même une de leurs créatures les plus richement dotées - le FMI (fonds monétaire international) - est en faillite. Nous apprenons aujourd'hui que : "La Belgique donne 4 milliards d'euros pour renforcer le FMI

La Belgique va apporter 4 milliards d'euros pour relever temporairement la capacité de prêt du FMI. L'argent vient des réserves de la Banque nationale.

Didier Reynders l'a annoncé en marge d'une rencontre des ministres des Finances du G20, le groupe des 20 pays les plus industrialisés (dont la Belgique ne fait pas partie).

Les ministres du G20 souhaitent au moins doubler la capacité d'intervention du FMI, actuellement de 250 milliards de dollars.

Avec sa contribution, la Belgique se classerait dans les 20 premiers financiers du FMI. La Belgique dispose de l'un des 24 sièges à son comité de direction."

Nuances : la Belgique (c'est à dire, l'état belge) prête à fonds perdus l'argent des Belges au FMI, afin de fourrer le nez dans les petites affaires de ses administrés.

Comme l'état belge est endetté jusque par-dessus la tête depuis des lustres, entendrons-nous bientôt des émissions du style Radio-Londres, durant les heures les plus riantes de la guerre : "Les faillis prêtent aux faillis"?

18:11 Écrit par l'as dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Que de zéros dans un milliard d'euros! Cher As,
Si je dois 1.000 euros au gouvernement, je suis très ennuyé pour les remboursements.
Si je dois 4.000.000.000 euros au gouvernement, c'est le gouvernement qui est très ennuyé pour les remboursements.
Amitiés

Écrit par : Armand | 15/03/2009

Vrai cours de droit La magouille mondiale espère asservir la planète en détournant le génie militaire américain (et probablement celui de tout l'OTAN). Que les patriotes américains se révoltent et le plan coule, d'autant plus que l'exemple de la rébellion aux USA inciterait la même désobéissance dans d'autres nations. Les policiers et les soldats intègres donnent des leçons de droit constitutionnel aux autres. C'est l'éducation la plus précieuse qui soit.

Écrit par : Ben | 15/03/2009

Bonsoir Armand, excellente idée : endettons le gouvernement! De toute façon, on ne peut plus aller en prison pour dettes, donc...
;o)

Bonsoir Ben,
je te souhaite de voir ce jour arriver.

Écrit par : l'as | 15/03/2009

Enjoy DC Didier! Pauvre FMI ! qué malheur, il va devoir acheter des subprime a prix d or....heureusement qu il a son argent gratos, enfin heureusement pour les banques.

Cher Armand,
si je dois 4.000.000.000 € au gouvernement, alors sois assuré que le pain coute 1.000 € et rationné. Ah mais j ai ma carte de parti, donc je n aurai pas faim en premier.

Shuss

Écrit par : Thomas | 15/03/2009

Les commentaires sont fermés.