29/03/2009

Earth Hour : la propagande triomphe

Hier, entre 20h30 et 21h30 (heure d'hiver) avait lieu le non-événement le plus téléphoné de l'Histoire : l'earth hour.

Mise sur pieds par le WWF (dont le fondateur, l'ex-aviateur Charles Lindberg, avait des sympathies affirmées pour le parti nazi avant la guerre), cette manifestation des politiciens essayant d'impressionner leurs pseudo-électeurs espérait pousser chacun à éteindre ses lumières pendant une heure - afin, vous l'avez compris, de "sauver la planète" de tous les maux imaginaires qui lui sont occasionnés par les humains.

J'ignore ce que vous avez constaté chez vous, mais à Uccle, mon épouse, pleine de curiosité, a fait le tour des rues (en voiture, bien sûr) afin de juger de l'impact populaire qu'avait vraiment cette campagne de pub visant à nous taxer ENCORE plus.

Qu'a-t-elle remarqué? A part la partie de la rue Xavier De Bue diamétralement opposée à la maison communale (cette dernière étant éclairée comme d'habitude), les lumières n'étaient éteintes nulle part - ni sur la voie "publique", ni dans les immeubles privés.

Et pourtant, aujourd'hui, nous apprenons que "L'earth hour a été un succès gigantesque en Belgique

Environ 500.000 familles ont éteint leurs lumières durant une heure. Le WWF estime donc que notre pays a exprimé symboliquement mais massivement sa volonté d'une action contre le réchauffement climatique.

193 villes et communes belges y ont participé, de même que 329 entreprises. Plusieurs sites emblématiques, comme la Grand-Place de Bruxelles, l'Atomium, la Butte du Lion de Waterloo, ou la citadelle de Namur ont pris part à cette action de sensibilisation."

En imaginant même que 500.000 familles auraient pris part à cette déconnade, elles représentent plus ou moins 1.500.000 habitants (sur 10.000.000) soit à peine 15% de l'ensemble des gens vivant en Belgique.

Or, c'est un mensonge : on ne décompte pas les lumières éteintes d'office par les politiciens des 193 villes belges y ayant participé, ni celles des 329 entreprises.

Il est clair que BEAUCOUP moins de 15% des habitants de notre pays ont éteint leurs lampes.

L'earth hour en Belgique?

C'est le triomphe de la propagande.

media_xl_885730

earth hour Grand-Place, à Bruxelles :  lumières allumées partout... sauf à la maison communale.

Commentaires

Ahah! Je suis devin! J'avais prédit ce tapage chez Ben (voir lien).
Moi, je ne connais personne qui ai suivi le mouvement et je suis certain que les chiffres sont fantaisistes.

Écrit par : Tony | 29/03/2009

Cher As,
Juste une petite question: une autoroute "standard", ça consomme combien de fois l'éclairage d'un ménage "standard"?
Éteindre les autoroutes (ou les monuments et les usines), mais ne pas éteindre dans les maisons, cela aurait-il fait une grosse différence?
Amitiés

Écrit par : Armand | 29/03/2009

Bonsoir Tony, fantaisistes ou non, ils ne représentent en rien la position "des Belges", mais seulement celle des politiciens impliqués.
Continue à faire de la divination inspirée!

Bonsoir Armand,
comme tu le constates : manipuler les chiffres est très facile, surtout quand on est un gros consommateur.
Toutes ces gesticulations visent-elles seulement à nous préparer aux économies nouvelles? (Rues sans éclairage, routes aussi, etc.)
De toute façon, si un avion percute la Tour du Midi, l'Atomium ou la citadelle de Namur obscurcis, on pourra toujours dire que c'est un coup d'Oussama. Et puis, qui s'en fera pour la tour du Midi? Après tout, ça donnera un bol d'air frais au budget troué de l'état belge, en permettant de surseoir quelque temps au paiement des pensions...
;o)

Écrit par : l'as | 29/03/2009

j'adooore ! bin moi aussi j'ai scruté de tout côté et j'ai rien vu d'éteint de mon côté...
manipulation de médias ,tu connais ;)

beau lundi l'As et contente de te retrouver :)
biZZ

Écrit par : bio | 30/03/2009

MA FEMME ET SA MèRE, VICTIMEs INNOCENTEs DE LA PROPAGANDE, m en voulait de mon attitude critique vis a vis de cette absurdité, et non réceptive à mes arguments, elle on t décidé le jeudi de suicre le mouvement earth hour...résultat samedi soir elle avaient oublié ! En effet, c est facile de dire je vais le faire, et ensuite on se rend compte " pting il fait noir comme en irak pendant une attaque de bush père, que va t on faire une heure dans le noir".
Moi j ai regardé le diables rouges samedi 20h45 et je me suis dis que j aurai mieux fait de suivre l earth hour; et vandereycken avec.

earth hour, une heure pour se donner bonne conscience du carnage écologique ayant cours.

Hail WWF, Hail!

Écrit par : thomas | 30/03/2009

Les commentaires sont fermés.