04/04/2009

Arnaques au rétroviseur, ou à l'assurance

large_844704

J'avais lu cette info début mars, mais n'avais pas trouvé le temps de la commenter. L'arnaque est simple : dans la région de Charleroi (vous savez : cet endroit où le socialisme triomphant a moralisé la population et apporté la richesse à tous), des petits escrocs en voiture, un rétro cassé, repèrent les conducteurs âgés.

En se faisant doubler par ceux-ci, ils jettent un caillou sur l'auto de leur victime potentielle pour faire du bruit et retenir son attention. Cette dernière s'arrête pour constater les dégâts. Alors, ils lui attibuent la responsabilité de leur rétro cassé, se montrent menaçants et exigent qu'elle leur paie la réparation au prix fort - remise en état qu'ils ne feront jamais, évidemment, puisqu'elle leur enlèverait le pain de la bouche.

;o)

Cette info est plus intéressante qu'il n'y paraît à première vue. En effet, il y a deux bonnes questions à se poser :

-1) pourquoi un accrochage de rétro est-il courant? a) parce que les rues sont rendues de plus en plus étroites, et qu'il y a de moins en moins de place pour doubler; b) parce que les clowns qui nous dirigent encouragent d'authentiques escargots à se traîner sur la voie carrossable;

-2) pourquoi de vieux conducteurs/trices se laissent-ils soutirer de l'argent sous prétexte d'un petit accident? Outre la peur de violences physiques et la crainte de se faire retirer leur permis par nos zozotorités si bienveillantes, ils ne veulent pas qu'un petit accident fasse grimper leur prime d'assurance. Ils préfèrent donc payer de la main à la main.

Cela rejoint ce que j'avais déjà dit ici il y a quelque temps : à quoi servent désormais les assurances auto? Dans l'extrême majorité des cas, à rien. Sinon à rendre la conduite automobile encore plus coûteuse.

Commentaires

Bonjour, As. Tu oublies une chose: des conducteurs âgés qui ont ponctuellement payé leur prime depuis 40 ou 50 ans se font jeter comme des malpropres par leur compagnie au moindre petit sinistre. Je connais un malheureux à qui s'est précisément arrivé pour un accrochage de rétroviseur. Ce dernier n'ayant jamais sollicité l'intervention de son assurance crut bon de le faire pour une fois...
Il a eu du mal à se faire réassurer ailleurs et de surplus, à un tarif élevé! S'il avait su, il n'aurait pas dressé de constat.

Écrit par : Tony | 05/04/2009

Doucement avec les carolos ... ces exactions sont le fait de personnes circulant dans un véhicule immatriculé en France et qui ne veulent pas de l'intervention de l'assurance: ils devraient donner leur identité !

Écrit par : Bernard | 15/04/2009

Les commentaires sont fermés.