04/04/2009

Fonctionnaires : dégraissez!

media_xl_889827

"Steven Vanackere, ministre de la fonction publique, estime que l'état devrait employer 20% de fonctionnaires en moins à l'horizon 2020, en ne remplaçant pas les retraités." Voilà l'info brute que j'ai trouvée sur un journal en ligne.

Ce qui est plus intéressant, ce sont les commentaires des lecteurs.

Très souvent, ils sont d'accord : il y a beaucoup trop de fonctionnaires en Belle-Chique. Les payer nous ruine. Réduire leur nombre nous permettrait de garder plus d'argent dans notre poche, de cet argent qui représente des années de notre vie et qu'on nous vole pour entretenir ces parasites

Nombreux sont ceux qui soulèvent le scandale que représente le nombre incroyable de sinistres, dépités et sénateurs "s'occupant" d'un pays aussi petit que le nôtre avec le succès que l'on sait, disant qu'il faudrait aussi sérieusement dégraisser à ce niveau-là.

Certains, enfin, disent que diminuer le nombre de fonctionnaires augmenterait le nombre de chômeurs. Ceux-là n'ont jamais entendu parler de Frédéric Bastiat, qui au début du 19ème siècle déjà, avait démontré que ce n'est qu'un mirage : au lieu d'augmenter la richesse globale, un fonctionnaire de plus fait disparaître plus qu'un seul emploi dans le secteur productif, puisqu'il vit entièrement aux dépens des travailleurs et ne produit rien d'échangeable. Ajoutez à son salaire ceux des fonctionnaires utilisés à percevoir les taxes, les contrôler, les distribuer, etc. et vous arriverez vite à la conclusion qu'effectivement, un emploi à l'état fait disparaître plus qu'un seul emploi de travailleur.

Enfin, un des intervenants cite ces chiffres : "en Belgique, nous avons un nombre astronomique de fonctionnaires; 1 MILLION 50.000 au dernier recensement soit 1 pour 31M² de territoire! Mais nous avons aussi NEUF MILLE mandataires politiques!Dont 60 ministres et secrétaires d'état à plus de 8.000.000FB la tête de pipe, 150 députés, 71 sénateurs à 3.658.135FB la tête de pipe plus les "Avantages"..."

J'ignore si les chiffres qu'il cite sont exacts. Je ne sais d'ailleurs pas si un seul de nos sinistres sait combien de fonctionnaires et d'élus saignent à blanc les habitants de notre malheureux pays. Mais il est fort possible qu'il ait raison.

A titre indicatif, je peux vous indiquer précisément combien de fonctionnaires travaillaient pour l'état en 1952 : il étaient 154.000.

Pas un de plus. Pas un de moins.

On s'est bien fait couill...ner depuis, pas vrai?

Commentaires

Cher As,
Le nombre de fonctionnaires (source = La Nouvelle Gazette) en 2007, était (si le journal n'a oublié personne) de 45.249 en Région flamande, de 83.871 au fédéral, de 6.911 à Bruxelles et un nombre incalculable (pas de données fiables) en Wallonie.
En tout, cela devrait faire un très gros 200.000.
C'est moins que ce tu disais, mais ce n'est quand même pas mal, surtout si on ajoute les parastataux et assimilés au statut spécial (SNCB, Electrabel, Belgacom...)!
Trends/Tendance était encore plus pessimiste: il parlait de 800.000 personnes en 2007, soit 17% de la population active.
Amitiés.
P.S. L'important n'est pas le nombre absolu de fonctionnaires, mais le nombre de fonctionnaires inutiles... et là, il sera plus difficile de juger!

Écrit par : Armand | 04/04/2009

Bonsoir Armand, le nombre de fonctionnaires utiles? Utiles à quoi? A perpétuer le règne des politiciens qui nous exploitent?
Quant à leur nombre : dans les années 70/80 déjà, ils étaient 500.000. Je doute qu'il y en ait 2,5 fois moins depuis.
La Nouvelle Gazette... son métier, c'est - vraiment - d'informer?
Bon dimanche Armand!

Écrit par : l'as | 04/04/2009

Je me demande si les chômeurs et les pensionnés entrent dans la catégorie "fonctionnaires". Je crois que la situation ne peut pas s'améliorer...
1.500.000 fonctionnaires pour l'immense majorité syndiqués c'est blindé et verrouillé!

Écrit par : Tony | 05/04/2009

OBAMA LE FASCISTE http://www.quebecoislibre.org/09/090315-11.htm

Écrit par : mica | 05/04/2009

Les commentaires sont fermés.