13/05/2009

TEC : à Liège, les chauffeurs attendent

media_xl_912544

"Les bus du TEC sont à l'arrêt à Liège. Les chauffeurs du dépôt de Jemeppe ont poursuivi leur action et bloqué les dépôts de Rocourt et Robermont.

Les grévistes estiment que la direction fait trop peu d'efforts, notamment au niveau salarial. Aucun bus ne circule à Liège, à l'exception des lignes de périphérie, en Hesbaye et à Verviers par exemple."

Avec les transports en commun, vous y seriez déjà.

Commentaires

Cher As,
Mais c'est évident: quand il y a crise économique, il faut demander des augmentations du pouvoir d'achat. Si le pays est un peu plus ou un peu moins en faillite, qu'est-ce que cela change?
L'exemple viens du haut d'ailleurs avec la direction des grandes banques...
Amitiés

Écrit par : Armand | 13/05/2009

Bonjour Armand, le fait de trouver plus immoral que soi ne cautionne pas l'immoralité.

Mais là n'était pas le sujet : dans les années 50, Robert Heinlein (auteur de science fiction souvent intéressant) avait prévu ce qui se passe aujourd'hui : les transports et l'énergie nationalisés, qui entraînent la croissance du corporatisme au détriment des clients captifs.

L'une des réponses proposées par l'auteur à cette situation inacceptable : la militarisation des employés de ces secteurs, suivie bien sûr de la débacle du système.

Nous n'en sommes qu'aux tout premiers instants de cette évolution prévisible mais pas inéluctable.

Écrit par : l'as | 13/05/2009

Les commentaires sont fermés.