28/05/2009

Grippe mexicano porcine : un huitième cas en Belgique?

Sans titre

"8e cas de grippe A/H1N1 en Belgique" m'apprend un journal.

"Un huitième cas de grippe A/H1N1 a été diagnostiqué, annonce le commissariat interministériel Influenza.
Il s'agit d'un jeune homme habitant Bruxelles, revenu dimanche dans un vol New-York - Paris, puis en TGV Paris-Bruxelles.

Lundi, il ne se sentait pas bien. Symptômes : fièvre, douleurs musculaires et toux. Un test s'étant révélé positif, il a été transporté à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles."
(Depuis lors, il souffre vraiment!) "Son état n'est pas préoccupant, précise le communiqué.

Les trois proches de ce patient ont reçu un traitement préventif. Les personnes qui auraient pu être contaminées durant le vol ou le trajet en train seront contactées."

(suite de l'article, qui avait disparu dans les tréfonds électroniques de Skynet)

Ceci dit, regardez attentivement la dernière photo, prise à Mexico.

Que remarquez-vous?

Qu'à part les trois personnes à l'avant-plan, à l'arrière-plan personne - pas même les cameramen - ne s'affuble du moindre masque.

On peut donc se demander si deux des trois protagonistes (je ne compte pas le mouflet, qui doit faire ce que sa maman ordonne) ne sont pas un peu paranoïaques, ou s'il ne s'agit pas d'une mise en scène "éducative".

Il faut reconnaître qu'elle tombait à point nommé, cette grippe mexicano-porcine : l'exercice passé, l'OMS (division santé de cet autre organisme non élu de racket public : l'ONU) n'était parvenue à extorquer aux pigeons occidentaux que 500 millions de dollars pour éviter l'envolée d'une grippe aviaire qu'on ne décelait qu'au-dessus de quelques nids de coucous.

Normal : les gens - même dans les pays du tiers monde les plus crades - s'obstinaient à ne pas y succomber.

Le déséquilibre budgétaire menaçait donc. Les pontes de l'OMS allaient-ils devoir rouler en plus petites voitures?

Heureusement, les affaires redémarrent : surgie d'on ne sait où, cette vague grippe porcino-mexicaine (qu'on ne peut plus appeler porcine chez nous - à cause des puissants lobbies de marchands de cochons? ;o)  ) a tout à la fois démontré l'inefficacité de l'OMS et promis de regarnir ses coffres.

Ouf! On respire : que serions-nous devenus sans ses spécialistes et leur capacité à contenir des épidémies imaginaires?

media_xl_915653

Les commentaires sont fermés.