29/05/2009

Justice toujours plus chère, et donc toujours moins efficace

6a00d834aa87bc69e200e54f3256c28834-640wi

Nouveau palais de justice d'Anvers : ce grand voilier n'a pas le vent en poupe

"Un juge acquitte pour protester contre la non-exécution des peines

Le tribunal correctionnel d'Anvers a acquitté un homme pour le vol d'un GPS parce que le prévenu n'avait pas dû purger une précédente condamnation.

Saïd Laoukili (44 ans) a été interpellé le 12 avril 2009. La police l'a surpris la main ensanglantée, volant un GPS dans une voiture dont la vitre était brisée. Il a prétendu que la vitre était déjà cassée.

Dans son jugement, le tribunal a fait remarquer que le prévenu avait été condamné à onze reprises, principalement pour des cambriolages. La dernière condamnation - 18 mois de prison ferme - datait du 5 février 2009. Elle avait été prononcée par le juge De Smedt lui-même.

Saïd Laoukili n'a pas purgé cette peine et a commis, deux
mois plus tard, ce nouveau vol. "(...) le tribunal doit constater que la non-exécution d'une peine pénale a rendu possible la commission de nouveaux faits", a dit le juge. "L'impunité qui est la conséquence de la non-exécution d'une peine ne peut qu'inciter les récidivistes à poursuivre leurs activités criminelles. Dans ce sens, un jugement pénal n'a pas de sens et n'a aucune valeur. Les nouveaux fait ont été provoqués par la non-exécution de la peine", a poursuivi le juge Walter De Smedt.

Il a dès lors acquitté le prévenu. Le ministère public peut aller en appel. La propriétaire du GPS, qui s'était constituée partie civile, ne recevra pas d'indemnisation."

Justice belge au bord de l'implosion, avais-je écrit au post précédent.

Pourquoi?

Parce que le nombre de faits délictueux a explosé depuis que la Belgique est devenue l'asile de tous les boat people du monde.

Parce que les politiciens (qui sont majoritairement des juristes) fourrent leur nez partout et dans tout, croient pouvoir tout régler avec des chiffons de papier qu'ils appellent lois, et dont le nombre connaît une inflation incroyable depuis 30 ans. Tout cela alors que la vie des gens ne les regarde pas, qu'ils sont incapables d'améliorer quoi que ce soit, et qu'ils ne sont même plus à même de gérer les nouvelles tâches qu'ils ont attribuées à la justice.

Conclusion : la justice est devenue une annexe du ministère de finances. Elle ne s'occupe plus de réparer les torts (par exemple, ceux subis par la propriétaire du GPS). Comme un voleur au coin des bois, elle pressure les gens honnêtes pour renflouer l'état aux déficits gargantuesques dont elle dépend, et laisse filer les truands qui ne l'intéressent pas - c'est à dire, ceux qui n'ont pas les moyens de payer.

Commentaires

Cher As,
Je ne crois pas que la justice punit des gens "honnêtes", mais elle punit moins fort (ou pas du tout) les délits dont l'élucidation est trop onéreuse pour notre état désargenté.
Un excès de vitesse se doit d'être condamné (des peines sont prévues par nos lois), mais une "petite" fraude fiscale doit l'être aussi, même si elle coûte plus qu'elle ne rapporte.
Les manœuvres dilatoires de certains avocats aussi devraient pouvoir être condamnées car elles empêchent la justice de passer, telle une tornade blanche!
Amitiés

Écrit par : Armand | 29/05/2009

Et monsieur Tout-Le-Monde est de plus en plus furax, et il y a 10.800.000 messieurs Tout-Le-Monde, et faire enrager des millions de personnes n'est pas prudent à moins d'être invulnérable.

Écrit par : Ben | 29/05/2009

Bonsoir Armand, élucidation trop onéreuse? Pourquoi parles-tu d'élucidation trop onéreuse, alors qu'il s'agit purement et simplement de non exécution d'une peine prononcée?

Demande aux gens ce qu'ils attendent de la police. Je crois que tu seras surpris : ils attendent d'elle qu'elle assure la sécurité dans les rues, la défense de leurs biens, la poursuite des voleurs et des assassins.

Les gens se fichent de, ou détestent ce à quoi elle passe désormais le plus clair de son temps : mettre des PV pour stationnement interdit (de très loin les plus nombreux) ou pour de légers excès de vitesse (les grands excès de vitesse sont rares) n'ayant causé de tort à personne.

Nous vivons désormais dans un système où les flics doivent remplir le portefeuille des politiciens et gens de l'état, sans plus se soucier de ce que les gens - leurs authentiques patrons - attendent vraiment d'eux.

Ils feignent l'inflexibilité juridique (120, c'est 120; 121, c'est passage immédiat par la case PV) et la rigueur morale absolue, mais ça ne marche pas, parce que tout le monde comprend bien qu'il y a plusieurs poids et des infinités de mesures : inflexible quand on peut faire payer des gens honnêtes, laxiste au plus haut point quand on a affaire à un voleur aussi cloche que celui dont le cas est rapporté plus haut.

Et je ne dirai rien du ridicule consommé de ces tonnes de nouvelles lois de circonstance, écrites et votées à la hâte pour satisfaire l'une ou l'autre association, et que personne ne peut appliquer - sans parler de les prendre au sérieux.

Bonsoir Ben,
le système est bien rodé : les concurrents ne peuvent pas se présenter; les copains élisent les copains.

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes politiciens.

Écrit par : l'as | 29/05/2009

Les commentaires sont fermés.