05/06/2009

Electrabel a surfacturé : mais qui va empocher?

Paul_Magnette

Bonjour!

Je vous en avais déjà touché un mot il y a quelques mois : Electrabel et la SPE ont facturé à leurs clients des "droits d'émission" (de CO2), alors que les clowns qui nous gouvernent leur en avaient fait cadeau. (clic ici)

Paul Magnette (docteur en sciences politiques, études qui ne le préparaient pas à autre chose qu'à devenir une bête de parti - et certainement pas à occuper ses fonctions actuelles de "sinistre fédéral du climat et de l'énergie, ayant le développement durable et l'environnement dans ses attributions") se l'est fait confirmer par une étude du CREG.

Qu'est le CREG? Un organisme de contrôle des électriciens, qui contrôle si bien que ses fonctionnaires n'avaient rien remarqué de cette facturation indue, et connaît si bien ce qu'il contrôle qu'il lui a fallu un an pour livrer son rapport.

Bref : les choses sont claires, désormais. Electrabel et la SPE ont bien surfacturé. Magnette a donc décidé de les faire cracher au bassinet.

Comment?

Il veut instaurer un nouvel impôt pour faire main basse sur les sommes barbotées - et, ne le sousestimons pas - peut-être même plus.

Conclusion : l'argent des particuliers indûment encaissé par Electrabel et la SPE passera intégralement dans les caisses de l'état.  

Tout n'est-il pas pour le mieux dans la meilleure des Belgique possibles?

Commentaires

Cher As,
Quand on découvre un trésor, à qui appartient-il si on n'en trouve pas le légitime propriétaire?
Le "découvreur" doit le déclarer aux autorités pour leur permettre de le taxer (droits de succession et frais de recherche notariés), je suppose.
Dans ce cas-ci, qui est le propriétaire du CO², c'est à dire un trésor invisible de subsides écologiques?
Si c'est Electrabel, il devra payer les dégâts occasionnés à la nature. Si ce sont les inventeurs de la taxe, ce seront les partis écologistes du monde entier qui pourront bénéficier de la manne.
Je propose qu'on fasse comme dans la fable "L'huître et les plaideurs"...
Amitiés
P.S. J'ai l'impression que ce sera comme d'habitude dans les blogs "politiques".
Les gens de droite diront que le fric revient aux abonnés d'Electrabel, tandis que ceux de gauche voudront le redistribuer aux miséreux qui dirigent leurs partis.
Amitiés.

Écrit par : Armand | 05/06/2009

Si verhofstadt n'avait pas vendu notre énergie aux français on n'en serait pas la. . Electrabel - GDF - SUEZ

Écrit par : NUL | 14/06/2009

Les commentaires sont fermés.