04/01/2010

Les Verts aiment le haschisch

Les Verts aiment le haschisch. Ils veulent que chacun goûte aux joies de l'ivresse cannabinique, en diminuant la pression policière et en faisant baisser les prix. D'ailleurs, n'est-ce pas Mme Magda Aelvoet (élue Groen - le bien nommé) qui a encouragé la détention de plants de chanvre chez soi, alors qu'elle était vice-premier avec Verhofstadt?

"Les panneaux solaires facilitent la culture de cannabis

Le nombre de plantations de cannabis a fortement augmenté au fil des ans. Les panneaux solaires rendent leur détection plus difficile.
 
En 2003, 35 plantations ont été découvertes. En 2008, il y en a eu 610. Les chiffres 2009 ne sont pas disponibles. Les plantations de cannabis consomment beaucoup d'électricité.

La police compte notamment sur les producteurs d'électricité pour signaler toute augmentation subite dans un entrepôt ou dans une habitation.
 
Les panneaux solaires rendent cette détection plus difficile. Si les planteurs utilisent de l'énergie verte, le signal n'est plus donné.

Cultiver du cannabis est devenu une affaire de professionnels. Les bandes isolent si bien leurs bâtiments qu'il n'est plus possible de les découvrir avec un hélicoptère pourvu d'un détecteur de chaleur, indiquent des enquêteurs spécialisés."

Conclusions :

-1) puisque l'électricité d'origine solaire n'est concurrentielle que grâce aux primes à l'installation distribuées à l'instigation des écolos, cela signifie que les Verts veulent favoriser la production de haschisch grâce à nos contributions, non? ;o)

-2) le "notamment" que j'ai mis en exergue donne à penser que d'autres distributeurs d'énergie (gaz, mazout) servent aussi d'indicateurs à la police;

-3) si un hélico de la police passe un peu trop souvent au-dessus de votre petite plantation, vérifiez votre isolation : désormais, vous savez que ses caméras thermiques peuvent vous dévoiler.

- Et après tous ces bons conseils, il y aura encore des esprits chagrins pour dire que je ne suis pas constructif, et que je ne sers à rien!

Commentaires

Cher As,
Et pourquoi ne pas fabriquer son propre LSD, sa morphine personnelle, son shit... par synthèse?
On pourrait le faire en recyclant des cadavres de drogués qui devraient en contenir un bon pourcentage.
Faire le tri sélectif des morts en utilisant des linceuls bleus ou jaunes selon leur teneur en amphétamines, nicotine ou extrait de pétard hollandais... Ce serait une bonne idée très écologique! ;)
Amitiés

Écrit par : Armand | 04/01/2010

Coucouu y a bcp à lire ouups j'ai du retard moi ici
je re demain pour lire tt ça à mon aise :)
bonne soirée l'As bien au chaud
bizz

Écrit par : bio | 04/01/2010

Bonsoir Armand, au prix des solvants et des chromatographies, je doute qu'on y trouve son compte.

Bonsoir bio,
tu as raison : il y a trop à lire pour le faire d'une traite. A demain.

Écrit par : l'as | 04/01/2010

Les commentaires sont fermés.