07/01/2010

Grippe mexicaine et OMS : le scandale prend de l'ampleur 2

Quelle pandémie l'OMS a-t-elle détectée à temps?

Aucune.

De quelle maladie l'OMS a-t-elle exagéré le danger?

De toutes.

- Le sida dont on nous rebat les oreilles devait tuer 50% de la population mondiale endéans les 10 ans. On en est très, très loin. (A ce propos, je me souviens de ce qu'en disait une connaissance vivant en Afrique : a) pour l'anecdote, nombreux sont ses amis qui font l'amour sans protection avec toutes les Africaines consentantes - il y en a beaucoup - et ne sont pas infectés; b) et là, c'est bien plus intéressant : lorsque l'OMS annonce péremptoirement que 50% de la population d'Afrique du Sud, par exemple, sont séropositifs, elle ne peut que mentir. En effet, aucun état africain ne connaît le nombre exact de sa population, ni de près, ni de loin. Il n'y a pas, comme ici, de décomptes démographiques, pas de recensement régulier. Il est donc impossible d'affirmer ce genre de choses)

- La grippe aviaire était la Nouvelle Grande Menace, avant de se faire détrôner par la grippe mexicaine. Cette grippe qui a empoisonné la vie de milliers d'aviculteurs et de millions de gens, et obligé à des mesures de prévention aussi coûteuses qu'inutiles, alors qu'elle n'avait prétendument tué qu'une 70aine de personnes au fin fond du Vietnam, rapportait grosso modo 1 milliard de dollars par an à l'OMS - qui lui étaient donnés par les "dirigeants" occidentaux. Elle lui a encore permis de mettre la main sur 500 millions de dollars en 2009, alors que plus personne n'y croyait.

- La grippe A H1N1, dont nous voyons enfin l'inanité, finit sa carrière dans un vaste scandale, qui ira s'amplifiant puisque les autorités européennes ont décidé d'enquêter sur "l'un des plus grand scandales médicaux du siècle", selon le président de l'assemblée européenne Wolfgang Wodarg.

Pourquoi l'OMS fait-elle tout ça?

Pour le fric.

Une dame brésilienne de mes connaissances a travaillé bénévolement pour cette autre émanation de l'ONU : l'Unesco. Elle m'a raconté un jour avoir remis sa démission lorsqu'elle apprit à quoi l'argent était utilisé. 90% des sommes reçues sont attribués à des frais divers, dont la majeure partie est constituée des salaires des dirigeants et employés rémunérés. Ecoles privées, études supérieures payées par l'Unesco aux enfants de ses cadres, voitures de luxe, voyages tous frais payés, hôtels et restos : rien n'est trop beau lorsqu'on travaille pour l'Unesco.

10% seulement sont utilisés à aider les enfants défavorisés dans le monde.

Si les ratios sont les mêmes à l'OMS (et pourquoi en irait-il autrement?), la grippe aviaire imaginaire et désormais mise au rancart rapportait 900 millions de dollars par an à ses membres. 100 millions seulement étaient utilisés à lutter contre cette "dangereuse pandémie".

La prochaine fois qu'à la télé, ou ailleurs, vous verrez Margaret Chan, présidente de l'OMS, dites-vous que vous vous trouvez face à une haute fonctionnaire qui vend du vent,  en est parfaitement consciente, et en vit très, très, très bien.

Commentaires

Payez-moi pour faire crever les gens Sarah Brady milite pour faire interdire les armes aux citoyens américains, afin que les tortionnaires soient sûrs de trouver partout des victimes faibles à torturer. Son association sans but lucratif garde environ 87% de ses rentrées d'argent pour ses membres et ne dépense que les pourcents restants pour la "cause", qui est de toute façon claironnée gratuitement par tous les médias vendus.

Écrit par : Ben | 07/01/2010

On n'engage pas à l'Unesco? ;-) Je-ne-peux-pas-y-croire!!!
Toi aussi, tu emploies le francicisme "faire l'amour"!!!
;-)
Plus sérieusement: les institutions gouvernementeuses, même internationales, ont pignon sur rue.
Elles ne sont jamais attaquées dans la presse (subsidiée) et évidemment, aucun politicien ne crache dans la soupe.

Écrit par : Tony | 07/01/2010

Buongiorno Ben, Sarah Brady ne garde que 87%? Gagne-petit! Miséreuse! Qu'elle aille prendre des leçons à l'ONU!

Buongiorno Tony,
Que préfères-tu? Baiser? Conduire Popaul au cirque? Neuken? To fuck? Ficken? Fare l'amore?
Just tell me!
;o)

Écrit par : l'as | 07/01/2010

You really want to know? Pour dire la vérité, je suis embêté avec cette expression.
Pour avoir connu quelques "ispice di counasse" qui m'ont raconté en larmoyant avoir "fait le truc que tu dis" sur la banquette arrière d'une Golf GTI pour ne pas rentrer à pieds du bal du lycée.
Alors, je rejette cette appellation commode héritée de la vague précieuse de Madeleine de Scudery et qui me semble tenir de l'arnaque sentimentale et intellectuelle.
Je me sens autant roulé que si on me racontait que pendant "l'acte" des anges descendent du ciel et jouent de la trompette...
;-)
J'assume mon côté animal et me fatiguerais de ma partenaire si elle attendait de moi que je lui récite à chaque fois un poème. Ceci ne m'empêche pas d'avoir une tendresse énorme pour elle et de sentir mon cœur se serrer si elle ne va pas bien.
Je terminerai bien sur le cri de Tarzan mais elle déboulerait ici en se demandant si je n'ai pas définitivement perdu la testa.
:-)

Écrit par : Tony | 07/01/2010

encore pire, pour le SIDA, des ue quelquns arrive dans un hopital, on dit qu'il a le SIDA, quelque soit sa maladie! et je ne parle même pas des test faussement positifs quand le malade a une autre maladie que le SIDA... (je me rapelle plus laquelle fait réagir le test...)

Écrit par : mica | 07/01/2010

Bonsoir mica, c'est exactement ce qui se passe pour les grippes aviaire et A H1N1 : délit de sale gueule, et zou, un malade à la mode de plus.
Pour le pseudo-sida, j'ignorais. Pourrais-tu me trouver le nom de la maladie en question?
Merci d'avance.

Écrit par : l'as | 07/01/2010

Les commentaires sont fermés.