15/01/2010

Pollution : allons à cheval!

Puisque notre époque est tellement polluée, une solution : déplaçons-nous à cheval!

DSCN2460.jpg picture by 3290lesrapins

Grâce à la plus noble conquête de l'homme (non : ce n'est pas la femme, mais bien ce sympathique quadrupède), vive l'air pur du matin sentant bon les tonnes de purin!

Vivent le tétanos, les infections à staphilocoques dorés, à escherichia coli, les listérioses!

Vivent le ténia, les parasitoses à nématodes, oxyures et ascaris.

Vivent les puces et les poux, qui transmettent la peste et le typhus.

Vive le sous-développement durable : il plaît à ceux qui ne le connaissent pas encore.

Commentaires

BEN OUI c'est ce que je viens d'écrire à peau rouge Grand Passage, Hug!
J'ai fait le calcul: 3 millions et demi de véhicules à moteur remplacés par 3 millions ennemis de chevaux… eh bien c'est 12kg/crottin X 3,5 millions… Assez pour en recouvrir de 50 cm d'épaisseur le pays au bout d'un an. Notez, le guano ça se vend bien. Peut être que le crottin aussi… Mais ça fait quand même un peu beaucoup à recycler, non?

Les écologistes oublient que nous avons inventé le feu, les médicaments, la roue, Star Academy, le vélo, la science et que ces inventions ne sont pas toutes néfastes, loin de là… Ils oublient un peu vite que les désagréments naturels sont souvent bien pires que ceux de la science et technique.
Leur romantisme les conduits à l'aveuglement. Oui, l'écologie doit nous être une attitude naturelle. Mais les intégrismes sont toujours consternants… Et que diraient les écologistes si les Lamborghini roulaient désormais à l'eau et aux plumes de canard? Ils les trouveraient belles, subitement?

Je veux être respectueux des choses, mais je ne veux pas être intégriste.

Alors à bas le crottin! Même recyclable!

Écrit par : Amadeus | 15/01/2010

Les commentaires sont fermés.