16/01/2010

L'homme nouveau : idéal national démocratique

http://clashofthetitans.files.wordpress.com/2008/02/obese.jpg

Rapidement, car je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui (étant tenancier d'un Café du Commerce ;o)  je me dois à mes clients payants) :

La tyrannie molle qu'exercent nos autodémocrates sur nous, avec la bénédiction d'administrations babelliennes telles que l'ONU, a généralement pour but de corriger les contradictions de leurs actions précédentes. Le moyen qu'ils ont choisi pour y arriver, c'est de créer l'Homme Nouveau cher aux deux pires tyrannies du 20ème siècle : le communisme et le national socialisme.

L'Homme Nouveau (ou la Femme Nouvelle, si vous préférez : j'aime trop les femmes pour être misogyne) a ceci de particulier qu'il est aliéné à ses propres désirs, et n'est que le reflet réactualisé des nouvelles règles que les autocrates doivent continuellement édicter afin de contrebalancer les effets pervers de celles qui les ont précédées.

Pourquoi toutes ces règles? Afin que la population corresponde enfin, dans la plus large mesure possible, à l'idéal choisi dans les cercles de décision.

Et pourquoi des effets pervers? Parce que la réalité est bien plus complexe qu'ils ne sont capables de l'admettre, et que la nature humaine est rebelle à toutes les tentatives de réductionnisme autoritaire.

Exemple concret : en M, nous constatons ceci : afin de limiter le trou de la sécu, les princes qui croient nous gouverner ont décidé de réprimer certaines de nos habitudes jugées délétères. L'une de leurs actions les plus remarquables a été de combattre l'addiction au tabac mollement (c'est à dire, en appauvrissant les fumeurs par les taxes).

Effet pervers M+1 de cette action au premier degré : le nombre d'obèses augmente de manière jugée catastrophique par nos autodémocrates jouant aux apprentis sorciers.

Réaction M+2 prévisible : les fumeurs ayant été suffisamment réprimés, ils s'en prennent désormais (quoique assez faiblement, pour l'instant) aux obèses, en faisant passer l'exception (les très gros) pour la règle (les personnes en surpoids faible).

Lorsque la campagne anti-obésité battra son plein, quel effet pervers apparaîtra-t-il en M+3?

L'avenir nous le dira bien assez tôt.

Commentaires

Bonjour, As. C'est exactement ce que je ressens: L'Homme Nouveau tend à se conformer à ce qui se décide dans certains "cercles". Quand je le dis à mes beaux-frères témoins de Jéhovah, ils le nient sans pouvoir le démontrer. Un peu avant ton retour, j'avais pondu un article pour Ben sur son blog... avec "des mots à moi": Nous sommes dans une secte: http://a-bas-les-taxes.skynetblogs.be/post/7450800/nous-sommes-dans-une-secte#comments
En effet, la nature humaine ne supporte pas TOUJOURS de se laisser GUIDER, d'avaliser ce qu'on lui dit de penser... Mais il ne faut pas négliger les effets de l'Orgueil sur l'esprit critique.
La testostérone aussi y est peut-être pour quelque chose?
;-)

Écrit par : Tony | 17/01/2010

oui mais si on passait à des assurances privées... la certains rigoleraient moins... et çà couterait moins à ceux qui vive sainement!! enfin je juge personnes, ca m'est égal ce que font les autres, du moment que çà me concerne pas... et la çà me concerne...

Écrit par : mica | 17/01/2010

Les commentaires sont fermés.