23/01/2010

Trop cons pour être parents

Dans la série : "Qu'est-ce que nous sommes bien protégés, quand même", je lis :

"Un bébé retiré à sa mère parce qu'elle est "trop stupide"

Kerry Robertson, 17 ans, qui a des difficultés d'apprentissage, et Mark McDougall, 25 ans, avaient quitté leur pays après que les services sociaux britanniques les eussent déclarés insuffisamment intelligents pour élever un enfant. Les services sociaux les ont attrapés quatre jours après la naissance de leur bébé.

Originaire d'Ecosse, le couple a fui pendant 3 mois. En septembre, leur mariage avait été annulé 48 heures avant, car les travailleurs sociaux estimaient Kerry Robertson pas assez intelligente pour comprendre la déclaration de mariage. En novembre, on lui a annoncé qu'elle n'était pas capable d'élever son bébé correctement et qu'on le lui enlèverait. Enceinte de 29 semaines, la jeune fille s'est enfuie en Irlande avec son amoureux. Ben, leur petit garçon, est né vendredi, en parfaite santé.

La nuit dernière, Kerry déclarait: "Quand les assistants sociaux irlandais ont dit que je devais leur donner mon bébé, je me suis sentie mal. Je ne voulais pas leur donner et j'ai commencé à pleurer parce que je ne pouvais croire ce qu'ils me disaient. Je venais juste de commencer à l'allaiter. J'ai dit à Ben que je l'aimais et je l'ai embrassé."

Le papa du bébé raconte que Kerry "a poussé un cri terrible quand elle a compris ce qui allait se passer. C'était terrible. Elle est détruite."

Les services sociaux vont étudier le dossier. Ils ont jusqu'à lundi pour savoir s'ils gardent le bébé ou le rendent aux parents. Le couple peut voir son bébé tous les jours pendant deux heures. McDougall s'énerve: "Kerry et moi (...) croyons que notre bébé a été kidnappé par les services sociaux." Les autorités irlandaises refusaient de commenter l'affaire la nuit dernière."

Des travailleurs sociaux qui se tranforment en juges de l'aptitude à se marier ou à s'occuper de ses enfants. Des autorités qui votent des lois permettant d'enlever des enfants à leurs parents sans qu'on puisse reprocher quoi que ce soit à ces derniers, et puis refusent de commenter leurs décisions. Des services sociaux qui attrapent des innocents, puis volent les enfants à leurs parents.

Nous vivons une époque formidable : qui est le plus à craindre, la poignée de malfaisants lointains, ou les cohortes de bienfaisants tout proches?

Commentaires

La pourriture sadique dans les gouvernements va bientôt se faire lyncher, et celle de l'Angleterre sans doute avant les autres. Les enfants ont environ sept fois plus de risque d'être molestés sexuellement dans les services sociaux qu'en dehors, et les services sociaux de l'enfance (surtout aux USA et en Angleterre) kidnappent des gosses pour les fournir à des pédophiles contre argent. Si un pédophile, la plupart du temps quelqu'un de friqué, ou un membre du gouvernement, veut un enfant blond aux yeux bleus par exemple, il le choisit dans les fichiers du CPS (Child Protecting Services) ou à la sortie d'une école. Le CPS le kidnappe pour un de ces prétextes imbéciles que cet article mentionne, et vend l'enfant au pédophile. Quoi que les peuples fassent aux gouvernements s'ils se révoltent, ce sera entièrement justifié.

Écrit par : Ben | 23/01/2010

Et les gens n'ont pas de difficultés d'apprentissage. Ce sont les écoles qui ont des difficultés d'enseignement.

Écrit par : Ben | 23/01/2010

J'AI UNE IDÉE… …Si on retirait le droit parental de gérer le pays aux politiciens corrompus, voire idiots…
L'ennui c'est que les gens revotent pour les mêmes! A se demander si les élections sont pas truquées! Ce serait pas étonnant ou alors c'est tout le peuple qui est débile! Parce que pour revoter pour les politiciens condamnés, ceux qui affichent une débilité flagrante, etc.… Si on demandait un contrôle des urnes par l'ONU? Si ils confirment que les élections ne sont pas truquées, y a plus qu'à se terrer chez soi avec un fusil pour se protéger! ;-)

Écrit par : Amadeus | 23/01/2010

Bonsoir Amadeus, si après contrôle, il apparaît que les Anciens Belges ou les Nouveaux votent de leur plein gré pour les cloches qui croient nous diriger, et en pleine connaissance de toutes leurs bêtises, vices et turpitudes, alors, comme je le dis souvent, c'est qu'ils ont ce qu'ils méritent, même si ce n'est pas ce qu'ils veulent.

Dans ce cas, demandons aux travailleurs sociaux anglais de régler le problème : en trois générations, les survivants seront prêts (s'il en reste) à repartir du bon pied.

Écrit par : l'as | 23/01/2010

On devrait se révolter, c'est la seule issue...

Écrit par : Karl | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.