31/01/2010

Explosion rue Léopold, à Liège : compteurs saisis

Bonsoir!

Je ne dois pas préciser quel drame s'est joué rue Léopold, à Liège. De nombreuses personnes y ont perdu la vie dans une explosion (probablement de gaz), et les secours assez désorganisés qui l'ont suivie. Je ne veux pour preuves de cette dernière assertion que l'état de ruine totale de la maison, que les premières photos nous montraient encore debout bien qu'incendiée. Les dernières parlent d'elles-mêmes. Les témoignages nous indiquant qu'un rescapé a survécu de nombreuses heures, en communiquant avec une autre victime et des pompiers, avant d'être dégagé trop tard, nous renvoient la même image.

Désormais, les préoccupations ont changé : on part à la chasse aux responsables.

Premier candidat : le propriétaire, traité légèrement - peut-être par médisance intéressée - de marchand de sommeil. Pour avoir l'avis d'un autre proprio, liégeois de surcroît, cliquez ici.

Seconds candidats - et c'est là que ça se corse : l'Association Liégeoise du Gaz (ALG), et au-delà, son président du conseil d'administration. Ce dernier s'appelle Willy Demeyer, il est PS et bourgmestre de Liège.

Il faut savoir que les locataires s'étaient plaints d'odeurs de gaz récurrentes dans l'immeuble, que des services de contrôle de l'ALG étaient passés DEUX JOURS avant l'explosion dans l'immeuble pour vérifier ces dires, et n'avaient rien trouvé.

Afin de départager les coupables, la police fédérale chargée de l'enquête - et non son antenne locale - a saisi les compteurs de gaz.

Accrochez-vous : ça devient dantesque! Willy Demeyer, en bon élu socialiste, est probablement un  déiste franc maçon. Didier Reynders, en bon "libéral" historique, est probablement franc maçon lui aussi. Reynders a envie de faire plus de score à Liège, et ce depuis un bon moment. Dans son chemin : Willy Demeyer et Michel l'Eponge - je veux dire Daerden. Jeter Willy aux orties serait infliger un sacré coup au front socialiste liégeois; à ce niveau-là, l'explosion de la rue Léonard sent la bonne affaire.

Comment l'impliquer sans contrevenir à l'obligation faite aux Frères Trois Points de ne pas se nuire les uns aux autres?

Pour résoudre ce dilemme, il suffit qu'une troisième personne intervienne, qui se salira les mains. Ce bourreau, c'est la procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders - la propre soeur du fin Didier.

Problème : elle aussi est très probablement Soeur Trois Points. Dans ces conditions, comment torpiller Demeyer - et le PS liégeois - en faisant mine de respecter les convenances maçonniques?

Solution : en ne le citant jamais personnellement, mais en feignant de ne s'en prendre qu'à l'ALG, tout en égratignant le PS.

Les semaines qui viennent vont se révéler riches en émotions pour ces trois-là, qui représentent seulement la partie visible de l'iceberg.

Commentaires

Bonsoir, As. J'ai pensé à cela aussi...
Le bon Willy a rapidement déclaré que ni l'ALG ni la ville ne sont responsables.
Une fuite de gaz ne se colmate jamais seule. Si au passage des "spécialistes" il n'y avait aucune trace de fuite, cette dernière provient d'un appareil défectueux... ça peut hélas arriver (ils sont de facture humaine). A moins qu'ils n'aient pas contrôlé consciencieusement... ça aussi, c'est possible mais j'en doute tout de même.
Saisir les compteurs??? Je ne pouffe pas de rire parce que la circonstance ne s'y prête pas! S'il est compliqué de retrouver un corps indemne d'1m80 sous les décombres, dans quel état va-t-on retrouver ces frêles compteurs de tôle?
Je crois qu'on n'est pas sorti de l'auberge et que les tueurs du Brabant seront morts de vieillesse avant qu'on élucide honnêtement cette affaire... à moins qu'une personne encore en vie ne se dénonce? Mais faut pas rêver!
Comme tu le fais remarquer, le sauvetage manqué d'une des victimes est la plus grosse tache dans cette affaire. La presse n'insiste pas sur ce "détail" qui mettrait en relief l'incompétence de ceux qui ne peuvent se le permettre.

Écrit par : Tony | 31/01/2010

Beurk… Beurk beurk beurk…

Écrit par : Amadeus | 31/01/2010

Meuh non! Pourquoi les compteurs seraient-ils endommagés alors que les passeports des terroristes du World Trade Center étaient intacts après leur passage dans l'incendie? Sois logique, Tony, enfin!

Écrit par : Ben | 31/01/2010

Les commentaires sont fermés.