01/02/2010

Au boulevard de l'Empereur

Au boulevard de l'Empereur se trouve le siège du PS. Une nouvelle bannière en décore les vitres du rez-de-chaussée :

IMG_0007.jpg picture by 3290lesrapins

Di Roupette avait-il quelque chose à se faire pardonner? Ou l'ancrage du PS commençait-il à ne plus être très clair dans l'esprit de certains? En tout cas, désormais, le rouge est mis.

IMG_0005.jpg picture by 3290lesrapins


Il y a quand même pas mal de reproches à formuler à cette affiche : pourquoi n'y voit-on qu'un couple hétéro, et pas le moindre homo, ou autre membre d'une minorité sexuelle? Pourquoi le palais de justice de Bxl - fantaisie au dôme en crême glacée - apparaît-il tout seul à l'arrière de nos porte-drapeau? Pourquoi aucun des deux n'est-il d'une autre origine qu'européenne? (Le PS a-t-il définitivement abandonné les immigrés au CDh ?) Pourquoi nos sympathiques protagonistes ont-ils les yeux clairs? Pourquoi le monsieur a-t-il les cheveux blonds? (Le PS est-il devenu raciste?)

Mais peut-être ne faut-il pas aller bien loin pour répondre à ces questions.

Tout simplement, le PS a de la culture, et il le montre :

http://img13.imageshack.us/img13/7706/afficherusse.jpg

Commentaires

Avant de voir la troisième photo... j'ai pensé aux belles affiches des caïds d'URSS.
Le regard frais, froid, déterminé du modèle m'a fait penser à cela.
L'arrière plan aussi.

Écrit par : Tony | 01/02/2010

Boulevard de l'empereur (de la démagogie) Au lendemain du positionnement du MR au sein du très mou centre droit (dixit Reynders) la bande à Rourou se devait de hisser bien haut les couleurs ...
Créateur de progrès depuis 125 ans qu'ils disent, encore quelques années, et nous aurons rejoins l'Albanie au fin fond du peloton. Merci l'armée rouge !

Écrit par : Corvette6364 | 01/02/2010

Mais comment osent-ils… …se définir comme créateurs de progrès! Alors qu'ils font dans la régression presque aussi fort que les verts! J'essaie de comprendre. C'est quoi pour eux le progrès? Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent. Avec un pauvre ils n'ont jamais fait un riche. Mais avec les riches ils font des pauvres. Où est le progrès?

Et tous ces gens osent dire leurs cornichonneries en grand. Comme l'Union Européenne et ses bâtiments. Ils clament des mots que personne ne comprend et un fonctionnaire doit se sentir bien quelque part, se sentir important… Au-dessus de la rue Belliard, sur l'arcade qui traverse, on voit des slogans gigantesques qui ne veulent strictement rien dire pour le commun des mortels… Je l'ai déjà dit: des trisomiques de la communication.

Écrit par : Amadeus | 01/02/2010

Bonsoir Corvette, oh! Quelle mauvaise foi! Une si belle affiche ne saurait mentir. Et puis, quand on se sera tout fait enlever par la bande de folles du boulevard de l'Empereur, au moins serons-nous riches d'un grand nombre de promesses, expériences politiques, laboratoires sociaux, associations citoyennes et affiches, pour nous consoler de tout ce qu'elles nous auront apporté.

Bonsoir Amadeus,
des trisomiques, vraiment? Tant mieux : ils n'enchanteront pas les gens très longtemps.

Écrit par : l'as | 01/02/2010

Le progrès... Je veux bien admettre que la victoire des 8 heures, le jour de repos le dimanche et d'autres mesures qui ont mis fin à l'exploitation - il faut le reconnaître - des masses laborieuses, ont été des progrès marquants à ne pas dénigrer. Mais depuis des années, les progrès n'ont vraiment pas été des créateurs de richesse mais plutôt des créateurs de pauvreté, d'assistanat, de destruction d'outils industriels. Alors, je dirais plutôt: "Créateurs de progrès jusqu'en 1960... ". Après, magouilles et super-magouilles... Pas plus !

Écrit par : Karl | 02/02/2010

Les commentaires sont fermés.