04/02/2010

Changer de sexe : c'est gratuit

"Changer de sexe est déductible des impôts aux USA" m'apprend une dépêche afp.

De quoi s'agit-il? "Rhiannon O'Donnabhain (65 ans) avait porté plainte contre le fisc américain qui avait refusé qu'elle défalquât de sa déclaration 5.000 des 25.000 dollars déboursés pour une intervention chirurgicale lui ayant permis de devenir une femme en 2001.
 
Mme O'Donnabhain s'appuyait sur le droit fiscal américain, qui permet aux contribuables de déduire certains frais médicaux, comme la chimiothérapie, si leur assurance ne les prend pas en charge.

Pour les agents du fisc, l'opération n'entrait pas dans cette catégorie; elle avait uniquement servi sa "vanité". Faux, a répondu le tribunal.
 
"La plaignante souffre de troubles de l'identité sexuelle, qui constituent une pathologie mentale sérieuse et reconnue" ont expliqué les juges.
 
En conséquence, ses frais chirurgicaux et hormonaux sont déductibles."

Passé le premier moment de rigolade, cette nouvelle américaine m'a remis en mémoire le cas d'une dame ayant subi une mastectomie (ablation d'un sein) parce qu'elle avait un cancer : en Belgique, ce genre d'intervention - obligatoire, sous peine de décès - n'est remboursé qu'en partie par la mutuelle. Par contre, m'a appris cette dame, le changement de sexe est totalement remboursé.

Est-il normal de faire supporter entièrement une transformation esthétique par une caisse destinée à soigner des maladies?

Est-il juste de privilégier ce qui ne devrait être que du ressort privé (la chirurgie esthétique et les traitements chimiques nécessaires au changement de sexe), par rapport à des soins qui, s'ils n'étaient pas donnés, entraîneraient la mort de la malade?

Est-ce vraiment pour ça qu'on soutire beaucoup d'argent, chaque mois, à la majorité de la population?

 

Question subsidiaire : qui a décidé cette hérésie?

Commentaires

DANS QUEL SENS… …est ce le plus cher? Femme->homme ou homme->femme? Je demande ça pour l'égalité des sexes. En tout cas, moi, je change pas de sexe, même en période de soldes chirurgicales. Parce qu'on vous rembourse peut-être l'opération mais pas la garde robe! Trop cher.
WolfBang

Écrit par : Amadeus | 04/02/2010

Bonjour Wolfgang, logiquement, remplir des creux puis ériger des mats devrait coûter plus cher que de "creuser la question".
Une solution : travailler par paires : un mâle en mal de féminité servirait à donner à une femelle désirant plus de masculinité ce qui lui fait envie, et vice-versa.
Les coûts en seraient réduits d'autant, et les médecins pourraient - comme dans leur enfance - jouer au Mecano.
Pas mal, hein?

Écrit par : l'as | 05/02/2010

Très bien en effet! Dans le style, le Dr Voronof, fin du XIXeme avait eu l'idée d'implanter des testicules de singe dans les… valseuses des vieux français. Il avait un grand élevage de singes… L'histoire ne dit pas si les vieux étaient plus ardents à l'ouvrage mais à voir Daerden et quelques autres pourvoyeurs de félicité politique, la reproduction devait quand même être possible… et a débordé même les frontières de l'haxagonade…

Écrit par : Marc | 05/02/2010

Les commentaires sont fermés.