04/02/2010

Explosion à Liège et ALG : les hostilités continuent

Bonjour!

Vous vous souvenez que dans la tragique explosion de la rue Léopold, à Liège, j'avais mis en évidence qu'une des facettes de l'affaire était politicienne. Celle-ci oppose probablement Didier Reynders (MR) et l'actuel bourgmestre Willy Demeyer (socialiste). La partie se joue par procureur du Roi interposé (Danièle Reynders, la soeur de Didier), et le but du jeu est de prouver, ou de laisser entendre, que l'ALG - dont Willy (que le MR n'a pas envie de sauver ;o) est président - négligea la sécurité des habitants de l'immeuble.

Dans cet ordre d'idées, nous apprenons aujourd'hui que :

"L'ALG a-t-elle manqué la fuite de gaz?

L'ALG et Vinçotte se sont rendus à la Casa Ponton, un café de la rue de la Cité. " Ils ont détecté une fuite de gaz et coupé l'alimentation ", indique Serafino Ponton, le gérant.

Le hic, c'est que l'ALG avait déjà effectué une vérification de cette installation le samedi 30 janvier et que le contrôle s'était révélé négatif. "Soit la fuite a été provoquée par l'explosion, et l'ALG l'a manquée samedi. Il aurait donc pu y avoir un deuxième drame. Soit elle s'est produite entre samedi et mercredi, et il est donc normal que le contrôle ait été négatif ".

On ne peut s'empêcher de se demander si l'ALG n'est pas aussi passée à côté d'une fuite dans l'immeuble n° 18 de la rue Léopold, puisqu'elle s'y était rendue quelques jours avant l'explosion pour une odeur de gaz."

Les grandes manoeuvres sont en cours.

Commentaires

Si les gens parlent d'odeur de gaz, on ne leur répond pas qu'ils ont le nez trop près de la bouche! Il y a quelques années, une locataire me prévient que seulement par moments, une odeur de gaz émanait du foyer.
Je suis allé contrôler et ne décelai ni odeur ni fuite.
Par sécurité, j'ai appelé un dépanneur n'écartant pas la possibilité que le groupe d'allumage ait une membrane usée qui pourrait fuir soit au démarrage de la flamme, soit à la coupure.
Dès que le dépanneur brancha son détecteur, il signala la présence de gaz pourtant imperceptible à ce moment-là.
Il remplaça la pièce et me prit seulement 50 euros (ni vu ni cocu, bien sûr).
On ne joue ni avec le feu, ni avec le gaz... et à la réflexion, avec l'eau, non plus!
;-)

Écrit par : Tony | 04/02/2010

Les commentaires sont fermés.