06/02/2010

Un zoophile tué par des requins

Bonjour!

La génération de zoophiles créée par les 40 dernières années d'émissions bébêtes (style : Le Jardin Imaginaire ;o)  ) fournit le gros des troupes d'écolos épidermiques. Ces gens qui ne connaissent la nature que depuis leur fauteuil l'imaginent comme une sorte de déesse bonne et infiniment sage, qui subit les attaques des puérils êtres humains. En s'appuyant sur leur hypersensibilité, les gens qui tirent profit de l'écologisme leur vendent le jeu complet des supertitions actuelles : catastrophisme, origine humaine du réchauffement, obligation du régrès économique sous peine de Crépuscule des Dieux.

"Panique en Floride après une attaque mortelle de requins

Stephen Schafer, un homme de 38 ans pratiquant le "kite-surf" flottait encerclé par des requins et appelait au secours à Stuart Beach (150 km au nord de Miami).
 
Un sauveteur est parvenu à ramener" (ce qu'il restait du) "jeune homme jusqu'à terre avec sa planche et a tenté de le ranimer, mais il est mort à l'hôpital.
 
La plage, qui n'avait jamais vécu d'attaque de ce type, a brièvement été fermée après l'incident." (L'incident? ;o) )
 
"C'est vraiment dramatique et ce type d'accident provoque une grande panique, mais les attaque mortelles de requins sont très rares", a tempéré Neil Hammerschlag, expert de la RSMAS à l'Université de Miami.
 
"Chaque année, en moyenne, seules quatre personnes sont tuées par des requins dans le monde. Ils ne mordent habituellement pas à moins d'être provoqués", a-t-il ajouté."
(J'adore ces stats bidon, qui révèlent les a priori, du style : -1) un type bouffé tout cru par des requins ou des tigres ne constitue qu'un incident, alors qu'un cycliste ivre zigzaguant sur la route qui se fait renverser par une bagnole est un crime insupportable; -2) qui nous fera croire que les stats reprennent ce qui se passe partout dans le monde, y compris dans les plus petits bleds, où des pêcheur en pirogue sont confrontés à de vrais requins pleins de dents? ;o)  )
 
"Pourtant, les habitants restent inquiets. "On a toujours l'impression qu'il y a des requins dans les parages", a ainsi relevé Teague Taylor, ami de Stephen Schafer. "Mais je n'ai jamais entendu parler d'un groupe de requins encerclant quelqu'un pour le tuer"."

 

Comment? Les gentilles bébêtes tuent pour se nourrir?


toutes gencives dehors, le requin taureau semble effrayant mais il est moins

Commentaires

Brr! Non, non non! Moi, je me méfie des animaux potentiellement dangereux! Des êtres humains aussi.
J'ai peur des chiens (bien que je les aime) et je me sens moins vulnérable depuis que j'en ai conscience.
A la mer, je ne m'éloigne jamais de la plage et donne cet exemple à mes enfants.

Écrit par : Tony | 06/02/2010

REQUINS Remettons les choses en place. Les requins tuent quatre bouffeurs de hamburgers payeurs de taxes par an alors que les survivants tuent un million de requins pas an…
Cela dit, si le planchiste écolo avait mis sa planche dans la gueule du requin, celui-ci eut considéré que le planchiste était aussi indigeste que la planche et aurait poursuivi son chemin. C'est ce qu'expliquent les cameramen plongeurs de "Océans".
Le requin manque de discernement: il mange aussi bien un socialiste qu'un homme normal et censé. Il boulotte aussi bien un Bac +4 qu'un ajusteur fraiseur et c'est finalement une justice. Y a pas de raisons que les technocrates survivent plus que les autres alors qu'ils sont souvent plus dangereux.
Mais je suis d'accord… les écolos nous font voir la bonne mère nature en oubliant que les dents ça fait mal…
Moralité: payer vos impôts honnêtement ne vous met pas à l'abri des requins, socialistes ou non! Comme avec l'Etat!
Me suis-je bien rattrapé?

Écrit par : Marc | 06/02/2010

Bonsoir Marc, si ces gentilles bébêtes tuent... 4... contribuables... par an, alors il faut toutes les liquider!
;o)

Écrit par : l'as | 06/02/2010

Les commentaires sont fermés.