10/02/2010

Les Tec à l'arrêt à cause de la neige

Comme nos politiciens préférés - en bons hyper-prévisionnistes - ont décrété que nous devions laisser tomber nos bagnoles au profit de leurs ver-meilleux "transports en commun" (non : il ne s'agit pas d'une incitation à la partouze), diminuant ainsi la concurrence et limitant nos possibilités, voyons ce qu'il arrive en cas de neige prévue mais non anticipée :

"Circulation très difficile pour les Tec en Wallonie

Les TEC sont très perturbés en Brabant wallon, en raison des chutes de neige.
 
Le Brabant wallon est le plus touché par les nouvelles chutes de neige. "Les conducteurs des bus ont reçu pour consigne de terminer leur desserte scolaire et ensuite de se mettre sur le bord de la route ou de rentrer au dépôt", a expliqué Stéphane Thiery, porte-parole des Tec." (Je sais bien que ce genre de réflexion est passé de mode, mais que devez-vous faire si vous dépendez des Tec pour gagner votre pain quotidien?)
 
En région liégeoise, la circulation des bus est normale, ainsi qu'à Verviers.
 
Dans le Luxembourg, aucune perturbation n'est enregistrée car la neige n'y est pas tombée. En région namuroise, les bus sont sortis des dépôts mais des retards sont enregistrés et des difficultés sont signalées en Basse-Sambre. Le trafic des bus est également perturbé près de Namur et à Jambes.
 
A Charleroi, le verglas rend leur circulation difficile, principalement aux entrées de la ville. Le centre-ville n'est pas touché. Dans le reste du Hainaut, tous les bus ont quitté les dépôts et roulent. Quelques perturbations sont signalées du côté de Mons et de La Louvière."

Avec le bus, vous n'y serez pas.

Commentaires

D'accord, d'accord! Mais pour finir, ça se réchauffe ou pas???
A Copenhagen, ils ont baissé le thermostat, on dirait.
Trêve de plaisanterie. Il semblerait que plus le temps passe et moins on résout des problèmes. C'est tout de même pas la première fois qu'il neige en Belgique???

Écrit par : Tony | 10/02/2010

Tous aux abris ! Bon, et maintenant, que fait-on ???

Ce qui est assez marrant (façon de parler) dans cette affaire c'est le relatif isolationnisme (encore) de notre bon royaume.

Si on regarde les pays qui nous entourent, aucun ne connait ou n'a connu un tel bordel en cas de fortes neiges comme c'est le cas cette année-ci.

C'est curieux, comme je suis amené à franchir la frontière assez souvent (j'habite à Bastogne, là tout en bas de la carte !) dès que j'arrive au Luxembourg (république bananière et anti-démocratique bien connue de nos zélus) la route, comme par miracle (merci qui ?) redevient très praticable ...

Or, depuis des semaines, on nous gave avec les difficultés financières de la région wallone et son incapacité chronique à assurer une circulation correcte en cas de neige ou de verglas. Sommes-nous devenus si pauvres ??? Va-t-on réquisitionner le sel dans toutes les friture de Belgique ????

Encore une fois, on touche ici à la désorganisation bien réelle de la Belgique. Nous ne sommes pas encore au Zimbabwe (on s'en rapproche à grande vitesse), mais on doit quand même s'attendre à des hivers plus ou moins durs selon les années. Donc, nos services (in)compétents se doivent de prévoir des stocks raisonnables de sel pour la saison d'hiver. Ce qui n'a manifestement pas été le cas ! Mais que fait donc notre bon Benoit Lutgen ???

A attendant, je retourne dans mon abri anti-atomique, je sens que l'offensive hivernale d'aujourd'hui va nous être tous fatale !

Écrit par : Corvette6364 | 10/02/2010

LE PROBLEME… …c'est que nous avons un vrai hiver tous les dix ou douze ans… Donc, si on achète des camions déneigeurs, leurs batteries seront en panne dix ans après et les nouvelles normes anti-pollution ne leur permettront plus de rouler. En plus, les conducteurs ne sauront plus utiliser un volant et une boite de vitesse et en plus du plus, dans dix ans, si ça se trouve, les téléphones portables feront déneigeurs aussi!

Vàlà pour les camions. Le sel maintenant.

Dès que ma boite de Cerebos a un ou deux mois, le sel devient aussi solide que du sucre brun de l'an passé à la chandeleur de cette année. S'ils commandaient le sel à l'avance, ils devraient casser des blocs à la pioche sur la route! Et de toute façon, dans dix ans on jettera le sel directement DANS les nuages AVANT que la neige tombe, et tout ça avec des missiles scuds de récupération.

Mais si je peux vraiment donner mon avis, cette diarrhée de neige 2010 est une aubaine. Cette fois, il va vraiment falloir refaire les routes! Toutes! Et convenablement… avec des crédits européens…! Eh oui, européens! Vous avez pas lu ça?

Et sans blague. Moi, la neige, j'aime. Ça fait travailler les assureurs, les carrossiers, ça amuse les gosses, ça occupe les journaleux, les cameramen de RTL qui sans ça doivent faire des reportages dans les homes pour vieux sur les dentiers non-collés, et ma foi, ça me donne l'occasion de frétiller le popotin de mon allemande de bagnole.

Ô jouissance!

Mais on est trop habitué à l'iso 9001 et dès qu'il y a trois flocons on appelle le "responsable" de l'IRM pour venir se justifier, on bloque les camions, on patine pire qu'au parlement, on angoisse: quoi, nouvelle ère glacière?…
Franchement… ça va plus la tête? On vit sur la planète terre et y neige parfois! Mes amis minnesoteurs ont un mètre de neige devant la porte et -40°. Ça les empêche pas de vivre!

Écrit par : Amadeus | 10/02/2010

Les commentaires sont fermés.