01/03/2010

Crosse de Hockey : on a trouvé la vraie!

Le graphe en crosse de hockey : si vous ignorez tout de lui, il a été inventé par Michael Mann (chercheur à Penn State University) à partir de quelques échantillons d'arbres. Le décompte de leurs cernes de croissance est supposé nous permettre de plonger dans les âges (un peu) reculés de notre planète, et de relever fidèlement leur climat passé. C'est ce qu'on appelle en anglais "proxy data".

Alors que jusque dans les années 90 le GIEC-IPCC (issu de l'ONU) croyait naïvement que durant l'Optimum Climatique Médiéval, les températures avaient été plus élevées que durant la fin du 20ème siècle,

la "crosse de hockey" de Michael Mann allait lui permettre de jouer très lucrativement les Cassandre, aux dépens des puissances économiques et industrielles occidentales.

En effet, s'il n'avait pas fait plus chaud au Moyen Âge que de nos jours, alors (affirmaient les goulus du GIEC) les coupables en étaient bien les criminels et cupides Occidentaux (vous et moi), qui préféraient la richesse et le progrès à la pauvreté et au régrès écologistes.

Hélas, depuis le Climategate (dont la presse francophone n'a honteusement presque rien dit), on a appris grâce à leurs emails subtilisés et publiés que Michael Mann, Phil Jones (chef du département du Climate Research Unit de l'université d'East Anglia, et principale source des données utilisées par... le GIEC-IPCC) et beaucoup d'autres ont trafiqué les données, caché celles qui les desservaient, noyauté la presse scientifique "peer reviewed", comploté pour clouer le bec aux scientifiques qui ne partageaient pas leur belle unanimité, ouvertement déclaré idiots ceux qui doutaient de leurs "brillantes" prophéties.

On m'assure qu'après que Phil Jones eût reconnu à la BBC que depuis 1998, on n'avait pu relever "aucune augmentation statistiquement significative de la température ", des poursuites judiciaires vont être engagées contre cette bande d'ex-scientifiques. Leurs arrogants fantasmes nous ont déjà coûté - à nous tous : vous et moi - d'énormes sommes d'argent. A côté de ce qu'ils ont fait, le schéma de Ponzi de Madoff n'est qu'une escroquerie de caniveau.

En attendant, on ne peut qu'en rire. C'est ce qu'a fait le blogueur de Pajamasmedia, avec ce graphe représentant la Nouvelle Crosse de Hockey du réchauffement global.

http://pajamasmedia.com/zombie/files/2010/02/AGW_hockey_stick_graph_big.gif

Les commentaires sont fermés.