03/03/2010

Changement climatique : six fables choisies

Rapidement, ces 6 histoires vraies que l'Oncle Al (Gore) ne vous racontera jamais.

Je vous les rapporte pour que vous vous endormiez sans craindre que le ciel ne s'enflamme sur votre tête (ou pour ensoleiller votre matinée, si vous les lisez demain) :

-"L'Océan arctique se réchauffe, les icebergs se raréfient et à certains endroits, les phoques trouvent l'eau trop chaude" Washington Post, le 2 novembre... 1922

-"Un scientifique dit que la glace de l'Arctique effacera le Canada de la carte" rapportait le Chicago Tribune, reproduisant les dires du professeur Gregory (Yale University) qui représentait les Etats-Unis au Pan-Pacific Science Congress, en... 1923

- Grands titres : "L'Amérique connaît sa plus longue période chaude depuis 1776; Les températures montent depuis 25 ans" New York Times, 27 mars 1933.

- "En 1985, la pollution de l'air aura coupé en deux la quantité de lumière solaire atteignant la terre" Life Magazine, Janvier 1970.

- "Dans dix ans," (donc en 1980...) "toute vie animale importante en mer sera éteinte. De grands secteurs de la côte devront être évacués à cause de la puanteur des poissons morts." Paul Ehrlich, professeur à Stanford University, dans son livre "Earth Day", 1970

-"A cause de l'augmentation de la poussière, de la couverture nuageuse et de la vapeur d'eau, la planète se refroidira, la vapeur d'eau tombera et gèlera, et une nouvelle Ere Glaciaire sera née." Newsweek Magazine, 26 janvier 1970.

 

Bonne nuit à toutes et tous!

Commentaires

J'ai peur ! J'ai compris pourquoi j'avais eu si chaud en 1922 !

Oufti, ça fait froid dans le dos tout ça, je retourne tout de suite dans mon abri anti-atomique !

Écrit par : Corvette/intimidator | 03/03/2010

Intimidator vient de m'inspirer cette petite plaisanterie: Quand on sait pourquoi on a chaud, ça fait froid dans le dos alors que quand on comprend pourquoi on a froid, ça fait chaud au cœur...
;-)
Bonne journée.

Écrit par : Tony | 04/03/2010

Cher As,
Il te faudrait corriger quelques erreurs:
- Les icebergs qui fondent, c'est la faute aux glaçons qu'on met dans le whisky.
- La lumière qui varie, c'est une petite erreur de mesure: la première mesure s'est faite le jour et la seconde la nuit.
- La poussière qui remplace l'eau de mer: C'est déjà le cas avec le mer de la Tranquillité.
- Quand à l'odeur de poisson mort, je préfère me taire...
Amitiés

Écrit par : Armand | 04/03/2010

Les commentaires sont fermés.