04/03/2010

Panhard PL 17 : souvenirs personnels (2)

http://images2.hiboox.com/images/5008/a394fe8ab609329cdebf297edcce57a8.jpg

(suite)

Catastrophe! Je me voyais déjà restant à Bxl pendant que les copains que je connaissais - et surtout ceux que je ne connaissais pas - s'éclateraient sur les chemins de montagne montant à Sunnbüel ou autour de l'Oeschinensee.

J'en étais là de mes réflexions que mon père ne me surprit pas. Il avait discuté avec le contrôleur et nous annonça :

-"Voilà! J'ai trouvé l'itinéraire suivi par le train. Sa première halte est à Wavre. Ensuite, Namur. Puis Arlon. Je suis certain qu'on pourra le rattraper avant Namur."

J'en étais sûr, mais maintenant j'en avais la preuve. Mon père était un magicien. Un dieu! Vous ne trouvez pas?

-"Mais ton travail? Tes clients?

-Tu leur téléphoneras, ma chérie," répondit mon père à son épouse. "Raconte-leur que je suis malade, mais que je serai chez eux demain."

Mon père était directeur d'une entreprise prospère, dont il était le seul employé. Pour cette fois seulement, son patron ne lui en voudrait donc pas trop.

Commentaires

Très belle histoire, As. Nos pères étaient donc collègues!
Le mien faisait des miracles avec sa Simca. Il était le champion de tout ce qui faisait ma vie.
Et il l'est encore pour certaines choses... et le sera toujours.

Écrit par : Tony | 04/03/2010

Tony, le mien est décédé il y a quelques années déjà. A cinquante ans tout juste. Beaucoup trop jeune.

Écrit par : l'as | 04/03/2010

Les commentaires sont fermés.