04/03/2010

Panhard PL 17 : souvenirs personnels (3)

http://akela.wifeo.com/images/800px-Panhard_PL17_005.jpg

(suite)

Nous sortîmes en trombe de la gare. Portières qui claquent, moteur qui vrombit, départ rapide (autant que la PL 17 pouvait le faire, car ce n'était pas une Ferrari!), arrêts nerveux devant les feux rouges, sortie de la ville, les faubourgs qui défilent, les arbres le long de la route, Wavre enfin : trop tard!

Il ne fallait même pas trouver la gare. L'horaire que je tenais entre mes mains indiquait que nous avions dix minutes de retard.

-"Pas grave!" dit mon père, continuant à pousser son destrier. Namur est l'arrêt suivant. Nous allons y arriver avant ce fichu train."

-"C'est un dieu," me répétais-je tandis que le soleil nous inondait de ses rayons.

Lorsque nous arrivâmes à Namur, nous ne nous arrêtâmes même pas : nous avions vingt minutes de retard désormais. La faute aux petites routes (la folklorique E411 n'existait pas encore à cette époque; nous ne pouvions donc pas foncer à 140 km/h - la vitesse maximum que pouvait atteindre la PL 17 Tiger de mon père - en rigolant des trous et nids de poules d'une autoroute certifiée parfaite par papa Daerden). Passé Namur, une pompe à essence nous permit de faire le plein, et en route pour Arlon!

Arrivés dans les environs d'Arlon, il fut clair que nous ne rattraperions pas ce damné train de vacances. Nous avions 45 minutes de retard! Quarante cinq minutes!

Je jetai un regard en coin à mon père, qui avait placé ses lunettes solaires devant ses yeux et regardait la route onduler devant lui.

-"Qu'est-ce qu'on...

-"Ne t'en fais pas, on va l'attraper plus loin. Nancy. Berne. On verra bien.

-Mais tes clients? Je ne voudrais pas que...

-T'en fais pas : je m'arrangerai." me répondit-il.

Je le regardai à nouveau furtivement.

Il souriait.

18:26 Écrit par l'as dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Touchant ! Bonjour l'As,

Vraiment touchant ton récit de la Panhard, du vécu pur jus !

Écrit par : Corvette/Intimidator | 04/03/2010

Bonjour, As Continue... pousse!
Surtout que c'est bien raconté!

Écrit par : Tony | 05/03/2010

Bonjour Corvette, merci beaucoup. Effectivement : je n'ai rien enjolivé.

Bonjour Tony,
je n'ai pas dû pousser : elle roulait bien, cette Panhard.

;o)

Je te remercie beaucoup d'apprécier ma petite histoire vraie.

Écrit par : l'as | 05/03/2010

Les commentaires sont fermés.