17/03/2010

Amendes : record historique en Belgique!

http://www.chacsam.be/images/police-pt.jpg

Mais à quoi servent donc les amendes?

"En 2009, les Belges ont payé 342,39 millions d'euros d'amendes, essentiellement liées à des infractions de roulage, un record historique qui dépasse celui de 2008 (335,69 millions d'euros).
 
Les polices toucheront environ 115 millions d'euros, versés en 2010 par le fonds de la sécurité routière, selon une estimation du sévice public fédéral intérieur.
 

"Les zones de police achètent un peu n'importe quoi avec cet argent, qui est devenu une aide détournée de l'Etat fédéral", commente la députée MR Jacqueline Galant. Elle souhaite qu'on engage des policiers et qu'on les équipe mieux, notamment en armes."

Les amendes? 227 millions de taxes supplémentaires, et rien d'autre. Et comme toute taxe, elles permettent aux clowns qui nous tyrannisent - et sont des incapables de monumentales dimensions - de continuer à danser encore un peu.

Mais par ailleurs, que sont-elles d'autre?

Elles permettent désormais aux policiers de se payer des jouets inutiles et répressifs, et de toucher des pots de vin. Quoi, vous croyez que les pourboires ne sont donnés qu'aux politiciens, pour favoriser des Grands Travaux Inutiles? Alors qu'il y a une manne de 115 millions d'euros à se partager?

La police belge est devenue une entreprise de répression auto-financée par l'acharnement répressif contre les automobilistes.

Quant à armer encore plus ces chômeurs sous-qualifiés (qui roulent des mécaniques dans leurs gilets pare-balles inutiles) pour se mesurer à une population totalement démunie et à quelques truands qui n'ont rien à fiche des lois d'Onkelinx...

Commentaires

Bonjour, As Je crois que le traitement de choc va devenir de plus en plus sévère.
Il faut bien prendre l'argent là où il est, tout de même! La nécessité de se déplacer fait que, bien que sous un feu nourris, les usagers devront continuer à s'exposer.
Le monde du travail perdant de plus en plus de terrain, la route est la vraie vache à lait car il n'est pas question que la machine étatique devienne plus compacte et économe.
Parfois, je me demande par quel autre artifice fiscal l'état remplacerait l'oppression des usagers de la route si tous renonçaient à posséder un moyen de transport privé...

Écrit par : Tony | 17/03/2010

Bonjour Tony, fais-leur confiance : ils trouveront!
;o)

Écrit par : l'as | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.