20/03/2010

Roadster de course Alfa Romeo Nardi Danese 1948

Bonjour!

En vitesse, voici quelques images du très beau roadster de course Alfa Romeo Nardi Danese 1948.

Photographié au salon Rétromobile à Paris,

ce bel engin était animé par un 6 cylindres Alfa de 2.443 cm3 développant 152 cv. Trois carbus Weber l'alimentaient en essence. Très léger (850kg), ce roadster était capable d'atteindre des vitesses de plus de 320 km/h.

 

Nardi avait personnellement veillé à gonfler la puissance de l'engin. Mais il avait aussi soigneusement réparti les masses à l'intérieur du véhicule : moteur tout près du centre d'inertie de la voiture, radiateurs d'huile et d'eau devant le moulin mais derrière les roues avant, carter sec à son côté et grand réservoir à essence au-dessus de la suspension arrière.

 

Quatre de ces belles machines ont été construites de manière sûre; il pourrait même y en avoir eu une cinquième.

Commentaires

Très beau ! Bonjour l'As,

Très beau modèle que cette Alfa, on reconnaît là toute l'élégance italienne !

Est-ce que cette Alfa était uniquement un modèle de série, ou bien a-t-elle été ulilisée en endurance, par exemple ???

Écrit par : Intimidator | 20/03/2010

Bonjour Intimidator, elle a été alignée aux mille Miglia et à la Targa Florio en 1948 et 1949, mais (chut! Tony n'est pas là pour le moment; il ne faut pas le dire en sa présence...) sans grand succès : ces roadsters étant bien plus beaux que fiables.

Néanmoins, l'un d'eux, importé en Argentine, a été essayé par Manuel Fangio lui-même, qui l'a trouvé "trop lent".

Un autre (le châssis 948-11) a été racheté aux States dans les années 60 par Luigi Chinetti, importateur Ferrari pour l'Amérique du Nord. Celui-ci, qui l'aimait énormément, l'a laissé trôner pendant 20 ans dans son showroom, avant de le vendre à un client fortuné.

C'est donc une très belle machine, mais qui n'était pas assez fiable pour laisser plus de traces dans l'histoire des courses automobiles.

Écrit par : l'as | 20/03/2010

Quel beau rouge! Belle caisse, en effet... et il fallait aussi être gonflé pour les pousser à + de 300!
Pour répondre à Intimidator, un 6 cylindres tout alu , double arbre à cames assez semblable à celui-là a été monté dans un coupé des années 60.
J'en ai vu un seul dans ma vie, en réparation chez mon voisin (Garage Denis - centre Bosch).
La sonorité de ces moulins est légendaire, même en 4 cylindres en ligne, gavés par les rampes de carbus de type Weber 40 (et même 45) car les Dell'Orto ou Solex faisaient le même effet... en moins cher.
Une info en passant car beaucoup ne le savent pas: Weber est un fabricant italien de Bologne.

Écrit par : Tony | 20/03/2010

Weber Là, Tony, tu m'apprends qq'chose, car j'ai toujours cru que Weber était une marque française ...

Écrit par : Intimidator | 20/03/2010

Solex est français. Si tu regardes bien à côté du logo Weber, il y a l'inscription "Bologna" (ville où est implantée l'usine).

Écrit par : Tony | 20/03/2010

Belles mécaniques. Je ne sais pas pourquoi, sans doute les pipes d'admission, cette bagnole me rappelle "La Grande Bouffe"...

Écrit par : Karl | 20/03/2010

Intimidator et Tony, avec Tony, Intimidator, tu te frottes à quelqu'un qui a une culture automobile redoutable : j'ai déjà pu le constater plusieurs fois. Il n'y a peut-être qu'en courses de Nascar que tu pourrais lui en apprendre.
;o)

Écrit par : l'as | 20/03/2010

Enrichissant ! On apprend toujours un tas de choses en compagnie de gens passionnés, et je crois que le Tony en est un ...

Écrit par : Intimidator | 21/03/2010

Les commentaires sont fermés.