23/03/2010

Aisance : quand va-t-on enfin l'interdire?

 

 

"Les riches Carolos ne doivent pas s'étonner d'être agressés" nous apprend belga.

"Le tribunal civil de Charleroi vient de renvoyer la victime de plusieurs actes de violences à sa propre responsabilité, la juge estimant déraisonnable d'afficher des signes extérieurs de richesse dans une région sinistrée comme celle de Charleroi.

Dans un jugement rendu par la 4e chambre civile du tribunal de Charleroi, la juge Geneviève Denisty, saisie d'un litige opposant la région wallonne à un homme d'affaires car-jacké et home-jacké à trois reprises par des individus armés à son domicile de Ransart, estime que la victime n'a reçu que la monnaie de sa pièce."
(Que vient faire la région wallonne là-dedans? Etait-elle tirée en justice par l'agressé, pour son manque d'efficacité en matière de sécurité, par exemple?)

"Il n'est peut-être pas raisonnable d'attirer l'attention sur soi en circulant en Jaguar et en vivant dans une "belle maison", en affichant ostensiblement sa prospérité ou une certaine prospérité dans une région économiquement pauvre et sinistrée comme l'est celle de Charleroi", écrit la magistrate dans le jugement signifié à la victime des agressions. "

Jusqu'à présent, je croyais naïvement que la morale et la loi interdisaient le vol et la violence. Mais je me trompais. Merci à la juge Denisty de m'avoir fait comprendre que la morale est à géométrie variable et que la loi n'a pas de sens.

Désormais, les fondements du Droit sont l'envie et la culture du sous-développement.

Quand la région wallonne va-t-elle enfin interdire à tous - sauf aux zélus du peuple, évidement - de posséder quoi que ce soit?

Grosses voitures, "belles maisons" : voilà les racines du mal! Supprimez-les, et il n'y aura plus de voleurs artisanaux.

Il ne restera plus que des voleurs institutionnels.

Commentaires

Cher As,
A-t-on parlé des SDF's qui s'égarent dans des quartiers cossus?
Si les riches habitants les passaient à tabac pour passer le temps, la pauvreté ostentatoire serait-elle une circonstance atténuante?
Amitiés
P.S. L'Italie est pauvre et le pape exhibe ses richesses... Cela ne t donne-t-il pas des idées?

Écrit par : Armand | 23/03/2010

Bienvenue au Zimbabwe ! Bonjour l'As,

Cette décision de "justice" n'est que le reflet de la société que les singes qui nous "dirigent" sont en train de nous préparer. Cela découle d'une logique implacable : la justice n'a plus les moyens d'entretenir le train de vie royal de nos prisonniers (voir Tilburg), donc les juges sont obligés de lâcher du lest dans leurs décisions étant donnée la surpopulation carcérale, conclusion on retourne le jugement en défaveur de la victime. Refrain désormais connu. Et si on se fait justice soi-même, la victime est doublement sanctionnée.

Il y avait la Suisse comme paradis fiscal, il y a désormais la Belgique comme paradis de non-droit !

Écrit par : Intimidator | 23/03/2010

Pénible! Bonjour, As.
En lisant cette nouvelle dans le journal, j'avais deviné que tu allais bondir.
Seuls les brutes peuvent conclure que le crime est excité par les signes extérieurs... de richesse pour les pervers collectivistes, de beauté pour les pervers sexuels, d'appartenance philosophique pour les pervers idéologiques, etc.

Écrit par : Tony | 23/03/2010

Je savais que… …tu réagirais. Hallucinant!
Si les gosses étaient moins mignons les curés seraient moins pédophiles, c'est clair! Si il y avait moins de fric dans les camions de transports de fonds, il y aurait moins d'attaques! Et si les on n'avait pas besoin de voitures il y aurait moins de radars!
Je me demande ce qu'on met dans l'eau du robinet pour qu'ils tournent tous fous…
Quel monde!

Écrit par : Amadeus | 23/03/2010

Cette juge est soit socialo, soit écolo !

Écrit par : Karl | 23/03/2010

Bonjour à tous, remercions le ciel entoilé : skynet fonctionne à nouveau!

Je me souviens d'avoir entendu à la radio, dans les années 70, l'interview d'un criminologiste qui s'était fait chahuter lors d'une rencontre internationale de criminologie (si si : ça existe).

Voilà ce qu'il disait : comme l'origine de la plus grande part des affaires criminelles est la propriété d'autrui, supprimons le droit de propriété. Quand plus personne ne pourra plus posséder quoi que ce soit, le crime disparaîtra!

;o) (Ne croyez pas que je blague : cette interview a vraiment été diffusée, et apparemment, il existe des "criminologistes" aussi naïfs)

Sur quelle chaîne est-elle passée? Sur la Une de la RTPS, bien sûr.

Écrit par : l'as | 24/03/2010

Ah ben moi, je vis dans une des régions les moins riches de France.
J'ai une grosse baraque, je roule dans une mégane RS (c'est pas une jaguar mais ça jase quand même dans le quartier) et j'e****de le monde!!!!!

Écrit par : anne.a | 25/03/2010

Les commentaires sont fermés.