27/03/2010

Brève histoire des voitures Delage 1905 - 1954 (3)

(suite des 1 : clic! et 2 : clic!)

Bonjour!

Pour ceux qui n'en sont pas encore lassés, je continue cette brève histoire des automobiles Delage:

Louis Delâge relança ses  voitures dans la compétition. Pour ce faire, un superbe moteur V12 de 2 Litres à double arbre à cames en tête fut dessiné par l’ingénieur Planchon. Il allait animer la 2 LCV, qui fut alignée en 1923 au GP de l’ACF.

Delage 2 LCV

Mais son pilote fut contraint à l'abandon à cause d’une surchauffe du moteur. Ce problème résolu, la 2 LCV obtint plusieurs places d’honneur en 1924 et un doublé au GP de Montlhéry en 1925. Mais toujours en 1923, un prototype de records sortit aussi de l'usine, motorisé par un très gros V12 de 10,6 l : c’était « La Torpille » qui allait battre le record de vitesse à Arpajon.

Delage La Torpille

Avec la Type GL au salon de 1924, Louis Delâge concurrençait directement la marque française la plus luxueuse de l'époque :  Hispano-Suiza. Animée par un 6 cylindres de 6 litres à arbre à cames en tête, la GL illustrait au plus haut niveau la construction soignée et le silence de fonctionnement des Delage.

http://images.forum-auto.com/mesimages/264800/GL_TorpedoSkiffLabourdette_1924_PB2005bR.jpg

Delage Type GL

Au salon de 1926 furent lancés des milieux de gamme : les Type DM, 6 cylindres 3,2 Litres, sur plusieurs empattements (DMS et DMN). Plus tard suivit la DR , animée par des moteurs de plusieurs cylindrées.

En compétition, la capacité autorisée des moteurs en GP fut diminuée en 1926. Elle passa de 2 litres à 1500 cm3, ce qui poussa l'ingénieur Albert Lory à dessiner une incroyable machine de course : la Delage 15S8, 8 cylindres en ligne, 1,5l, double arbre à cames en tête, une multitude de roulements à billes sur les lignes d’arbres pour diminuer les frottements, etc.

Résultat : 170 ch à 8000 tr/mn, régime et puissance spécifique ahurissants à l’époque. Malgré quelques problèmes de mise au point, la Delage remporta le GP de Brooklands en 1926 et quelques places d’honneur. L’année suivante, ayant été améliorée, la 1500 Delage gagna tous les GP de la saison, dont deux triplés! Grâce à cet incroyable engin, en 1927 Louis Delâge fut sacré champion du monde des constructeurs.

http://images.forum-auto.com/mesimages/264800/15S8_N2_AlanBurnard_RallyeFougeres2008_photoTalbotT26.jpg

Toujours fringant au volant de sa Delage 15S8 !

Commentaires

Cher As,
La voiture est réellement neuve sur la première photo: Malgré sa vitesse, elle n'est pas parvenue à coller de cadavres d'insectes sur son radiateur. ;)
Amitiés

Écrit par : Armand | 27/03/2010

V12 ! Je vais sûrement me répéter, mais les monoplaces d'antan avaient une de ces gueules ...

Écrit par : Intimidator | 27/03/2010

Bonjour Armand, non, elle est vraiment vieille : n'importe quel insecte vole plus vite qu'elle!
;o)

Intimidator,
tu as vachement raison.

Écrit par : l'as | 27/03/2010

Les commentaires sont fermés.