10/04/2010

La Belgique, terre d'accueil pour la bactérie mangeuse de chair...

Mes lecteurs de longue date s'en souviendront : il y a déjà longtemps que j'ai parlé de staphylococcus pyogenes, la "bactérie mangeuse de chair", qui, née dans les hôpitaux publics d'Angleterre, a choisi de venir croquer du p'tit Belge dans les nôtres...

"Les infections à la bactérie "mangeuse de chair" explosent

Le nombre d'infections au staphylococcus pyogenes, une bactérie "mangeuse de chair" très agressive, a doublé en Belgique au cours de ces cinq dernières années.

Une personne sur cinq touchée par cette bactérie ne survit pas.

En 2005, 97 Belges ont été infectés. On en comptait 220 en 2009 et déjà 58 durant les trois premiers mois de cette année.

 Ces chiffres ont été communiqués par le professeur Herman Gossens, patron d'un laboratoire de référence à Anvers.
 
La bactérie s'introduit dans le corps du malade via une plaie et s'attaque aux tissus."

Ce que belga ne précise pas, mais que vous savez depuis longtemps grâce (au moins un peu) au rédacteur bénévole de "la route nous appartient", c'est que staphylococcus pyogenes se ramasse essentiellement en milieu hospitalier.

Démarrée dans les hôpitaux à l'hygiène notoirement déficiente de Grande Bretagne - ce haut lieu de la médecine socialiste, où il faut planifier six mois à l'avance un rendez-vous avec un médecin - la maladie se répand désormais dans nos hôpitaux "publics".

Que va-t-on faire pour enrayer cette épidémie aussi foudroyante que mutilante? (Ses victimes se retrouvent amputées de larges portions de tissu musculaire impossible à remplacer...)

Onkelinx y verra-t-elle une bonne solution pour écouler ses millions de vaccins de la grippe AH1N1 inutiles - surtout si c'est inefficace? Ou, à défaut d'une hygiène suffisante dans les hôpitaux "publics", permettra-t-elle à nouveau aux médecins d'utiliser des antibiotiques?

C'est à dire : exercer la médecine?

Commentaires

Cher As,
Je vois une autre application: certaines religions refusent la crémation et il y a explosion démographique.
Voilà le chaînon manquant: un élevage de cette bactérie, sous contrôle étatique (pour éviter les usages terroristes) et les cadavres sont "biodégradés" de façon écologique (sans apport d'énergie fossile ou de perte de surface dans les cimetières) et rapide.
Bonheur assuré pour tous.
Amitiés

Écrit par : Armand | 10/04/2010

Je suis d'accord avec Armand ! Que voici une mesure sociale qui va enrayer cette fichue crise pour des années ...
Et dans ce cas-ci, pas besoin de la mêmêre Onkelinx pour arriver au même résultat catastrophique ! C'est la sécurité sociale qui va être contente ... On dit merci qui ?

Écrit par : Intimidator | 10/04/2010

Que feront ces bactéries quand elles auront mangé tout le monde !?

Écrit par : Karl | 10/04/2010

Un de mes voisins a été rongé par ce staphylocoque Attrapé en milieu hospitalier.
Il est mort l'année dernière.

Écrit par : Tony | 10/04/2010

Bonsoir Armand, malheureux! Et les tonnes de CO2 que ces infâmes staphylocoques dégageraient, qu'en fais-tu? N'as-tu donc aucun sens écologiste? Et à défaut de ça, n'éprouves-tu aucune compassion pour les bébés ours blancs voués à l'explosion démographique?

Intimidator,
fais le geste qui sauve un politicien : prends-le, ce fichu vaccin!

Karl,
le prédateur disparaît toujours avant la proie. C'est une loi naturelle bien connue des biologistes et des spécialistes des populations.

Bonsoir Tony,
je sais qu'au delà des sarcasmes, la réalité de cette maladie est cruelle. Sincères condoléances à sa famille.

Écrit par : l'as | 10/04/2010

Bonjour, As Pas très important mais petite inversion dans les tags de cet article.

Écrit par : Tony | 11/04/2010

Bonjour Tony, grazie mille!
C'est corrigé.
Bon dimanche.

Écrit par : l'as | 11/04/2010

Les commentaires sont fermés.