10/04/2010

Tri sélectif : qui l'a inventé?

C'est vrai ça : qui a inventé le tri sélectif? Cette hérésie économique, qui est pourtant imposée mondialement? Sont-ce vraiment les écolos?

"Un savon à base de graisse de victimes de l'Holocauste?" se demande anxieusement belga.

"La police de Montréal fait analyser un savon saisi chez un brocanteur pour établir s'il a été fabriqué avec la graisse de victimes de l'Holocauste comme le prétend le vendeur." (La police veille : il est interdit de tromper un acheteur sur la nature d'une marchandise! ;o)

"Le savon, marqué d'une croix gammée, a été saisi après que des organisations juives eurent porté plainte.

"On a saisi le savon et il est maintenant analysé en laboratoire pour vérifier si c'est vrai ou si ce n'est qu'une plaisanterie de très mauvais goût", a dit la police.

Selon la chaîne publique CBC, le brocanteur, d'origine juive, affirme avoir acheté le savon à un ancien combattant. Il en demandait 300 dollars.

La plupart des spécialistes de l'Holocauste rejettent les thèses selon lesquelles les nazis auraient procédé à une production industrielle de savons à partir de restes de victimes des camps d'extermination, même s'il existe des preuves qu'ils ont essayé d'en faire."

Alors, les bonnes consciences écolo sont-elles les enfants naturels d'Hitler?

Pour appuyer cette thèse, il convient de se souvenir du fait que plusieurs des lubies hygiénistes actuelles  - telles que l'éradication du tabagisme, par exemple - sont nées en Allemagne dans les années 30, promues par l'abominable régime national-socialiste.

Commentaires

Il est peu probable que ce savon soit fabriqué avec de la graisse humaine. Mais des sources signalent l'usage des cheveux des femmes, pour fabriquer des chaussettes pour les sous-mariniers !

Écrit par : Karl | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.