13/04/2010

Emeutes de Saint-Gilles : l'islamisme étend son emprise en Belgique

Vous le savez : hier, des flics ont arrêté sur le Ring à Wauthier Braine une Audi à bord de laquelle se trouvaient deux hommes d'origine marocaine. Ce faisant, ils ont tué l'un d'entre eux, tandis que l'autre s'est blessé en sautant du viaduc - assez haut à cet endroit - pour s'échapper.

Apparemment, les deux étaient bien connus des flics (et pas pour de simples excès de vitesse), et ce sont deux véhicules de la DSU qui ont arrêté le leur, dans ce qu'on nous décrit comme une affaire liée au grand banditisme.

Or, qu'est-ce que la DSU?

Il s'agit d'une unité spéciale de la police belge, basée à Bxl. Je cède la parole à un connaisseur : "Ce groupe d'intervention de la police est chargé des opérations délicates telles les prises d'otages, hold-up lorsqu'ils tournent mal, lutte contre le terrorisme. En général, cette brigade n'intervient que si l'agresseur est armé et considéré comme dangereux."

"Missions :

  • obervation;

  • arrestations lorsque l'agresseur est considéré comme très dangereux et possède une arme;

  • fourniture d'appui opérationnel lorsqu'un savoir-faire particulier est requis (ex:négociateurs lors de prises d'otages);

  • protection de témoins;

  • fourniture d'appui et engagement opérationnel (dans l'eau ainsi que dans l'air) lorsque les circonstances exigent des techniques spéciales d'escalade ou d'intervention;

  • identification de victimes (c'est le D.V.I. qui se charge de cette tâche);

  • appui et engagement lors de recherches;

  • avis techniques."

Nous voyons donc qu'une partie de ses missions concerne le terrorisme.

Or, aujourd'hui nous apprenons que des émeutes ont éclaté à Saint-Gilles suite à l'arrestation mouvementée des deux types. Le commissariat principal de cette commune (menée de main de maître par l'inamovible sinistre-président Charles Picqué -qui comme Philippe Moureaux a toujours favorisé sa population d'origine immigrée) a même été attaqué hier à coup de cocktails Molotov par une cinquantaine de "jeunes"! (C'est l'appellation contrôlée pour ne pas dire : jeunes immigrés en voie de truandisation accélérée)

Pensez à la difficulté que vous auriez à rassembler rapidement une cinquantaine d'amis pour vous défendre d'une arrestation probablement méritée, et vous conviendrez que les deux personnes arrêtées à Wauthier Braine étaient actives dans un millieu pour le moins... particulier.

Alors : grand banditisme? C'est possible. Tout comme l'intervention de la DSU dans cette affaire rend envisageable l'hypothèse d'une action liée au terrorisme islamiste.

Dans ce cas, on peut suspecter l'existence de cellules islamistes bien implantées en Belgique, et riches d'un nombre important de membres actifs.

Commentaires

Pas nouveau ! Bonsoir l'As,

Cette triste affaire prouve, comme tu le dis, que la Belgique est de nouveau la plaque tournante d'activités pour le moins inquiétantes. Ce n'est malheureusement pas nouveau. Déjà à l'époque des "fameux" tueurs du Brabant wallon on pouvait déjà faire les mêmes constatations.

Tout a une logique. La Belgique est un des pays d'europe les plus laxistes pour la répression des crimes les plus graves. La liste est longue (voir l'affaire Jo Van Holsbeek, etc ...). Ici, tous les criminels de tous bords trouvent un terrain de "jeu" idéal pour l'exercice de leurs activités, quand la Belgique n'est pas considérée comme une base arrière ...

Ce pays est dans le ventre très "mou" de l'Europe, et rien ne présage de bon pour l'avenir, si les politocards qui prétendent nous "diriger" ne prennent pas les décisions qui s'imposent, et ceci dans tous les domaines (justice, contrôle de l'immigration, services secrets, police, etc ...)

Écrit par : Intimidator | 13/04/2010

Bonsoir Intimidator, il y a du vrai dans ce que tu dis. Mais à mon sens il y a surtout que la politique de désarmement de la population laisse le champ libre à n'importe qui et à n'importe quoi.
Les flics ne peuvent être à leurs radars et dans la rue.
Les gens doivent se prendre en charge : un peu de self defense ne ferait pas de tort.

Écrit par : l'as | 14/04/2010

Il n'y a rien à suspecter ! C'est la cas. Et ici, à Molenbeek particulièrement.

Écrit par : Karl | 14/04/2010

Bonne idée ça, donnons plus d'armes à des gens incapables de s'en servir, histoire de voir si ça aide ...

Écrit par : Aris | 14/04/2010

Bonsoir Aris, d'une part, l'autodéfense ne repose pas nécessairement sur les armes à feu. D'autre part, le bijoutier de Schaerbeek, M. Somer Y., tirait visiblement bien mieux - malgré le fait qu'il n'était pas un professionnel - que les flics... qui n'étaient pas là.

Écrit par : l'as | 14/04/2010

Si il savait tirer, le malfrat serait encore vivant.

Écrit par : Aris | 16/04/2010

Aris, je trouve que M. Somer Y. est fort habile au tir : toucher quatre fois ses cibles en cinq coups (si j'en crois les articles des journaux), en tenant compte de l'énervement dû à la situation, c'est bien mieux que ce qu'a fait cet agent des forces spéciales belges (la DSU, unité d'élite, à ce qu'on nous dit), qui a tué en bon fonctionnaire sûr de son droit un type désarmé, et a blessé un de ses collègues d'une balle dans la jambe...

M. Somer Y. a tué son voleur? Peut-être est-ce précisément le but qu'il s'était fixé. Dans ce cas-là, on peut dire qu'il sait fort bien tirer.

Écrit par : l'as | 17/04/2010

Les commentaires sont fermés.