24/04/2010

La SNCB : avec ou sans trains, elle vous coûtera encore plus cher

Bonjour!

Désolé pour hier : j'ai eu des problèmes de connexion.

Mais aujourd'hui, les nouvelles sont excellentes : en plus d'un gouvernement aux abonnés absents (ce dont personne ne se plaindra, puisque durant ce temps-là les malfaisants qui le composent ne peuvent pas nous pondre de nouvelles lois liberticides), les contibuables seront-ils bientôt délivrés du mal absolu qu'est la SNCB?

"La SNCB cherche 214 millions" nous apprennent les habituels suspects de belga.

"Les trois sociétés du groupe SNCB devront trouver 214 millions d'euros d'économie et de rentrées supplémentaires à l'horizon 2012, selon Boston Consulting. Si tel n'était pas le cas, la dette (2,7 milliards d'euros) menacerait d'enfler encore plus.
 
C'est la première fois depuis sa scission en trois entités que la SNCB rapporte une perte, dont la société de transports est entièrement responsable. Si le transport marchandises est particulièrement déficitaire, le trafic voyageurs enregistre également des pertes. La SNCB espère toutefois que la restructuration de l'ex B-Cargo permettra au transport de marchandises d'être à nouveau rentable à partir de 2012."

Cela signifie en clair que les 214 millions d'économies/recettes supplémentaires ne serviront qu'à empêcher la SNCB d'agrandir le trou de 2,7 milliards € existant.

Celui-ci est-il assez grand pour que la SNCB se transforme en Titanic et coule dedans, corps et biens?

Certes.

Les économies/recettes visées par les managers des chemins de fer sont-elles possibles?

Oui, si les politocards belges ne décident pas une nouvelle fois de lancer cette société dans des travaux pharaoniques, ou s'ils ne la forcent pas à fournir des transports "gratuits" à une cohorte supplémentaire de fauchés, aux dépens des gens qui travaillent.

Ces rentrées seraient-elles suffisantes?

Oui, si les taux d'intérêt restent au niveau historiquement fort bas auquel ils se trouvent aujourd'hui. S'ils montaient - ce qui est inévitable - les 214 millions d'euros en question ne seraient qu'une paille dans l'océan d'insolvabilité de la SNCB/MIVB.

Qu'arriverait-il alors?

Qu'est-ce que vous croyez? Les polytocards iraient pêcher l'argent manquant dans votre poche.

La Belgique est peuplée de 10 millions 600 mille Père Noël, nos politiciens n'en doutent pas.

Commentaires

Titanic ? Bonjour l'As !

Pas mal de parler du Titanic à propos de la dette abyssale de notre très chère SNCB !

Tiens, l'autre jour, une amie m'a proposé de venir travailler à la SNCB ... je lui ai répondu, qu'étant donné sa situation(?) financière plus que douteuse, il serait peut-être dangereux de travailler pour une entreprise dont les comptes sont plombés à ce point ...

Écrit par : Intimidator | 24/04/2010

2,7 milliards divisés par les 10 millions 600 mille Belges... ça ne fait QUE 254€/Belge pour retrouver le point limite zéro!
Quelques petites taxes sur des biens de consommation et on remettra cela l'année prochaine...

Écrit par : Tony | 24/04/2010

Les commentaires sont fermés.