27/04/2010

Motos : les routes belges très peu sûres

Bonjour!

Une dépêche nous apprenait il y a peu que Touring lançait une pétition pour demander que les "directives de la Commission européenne pour l'aménagement des routes en faveur des motocyclistes" soient exécutées.

Curieux, non, qu'il faille lancer une pétition pour qu'une directive européenne soit appliquée?

Mais l'intérêt de la nouvelle ne s'arrêtait pas là. Elle nous apprend aussi que :

-1) même s'ils sont BEAUCOUP moins nombreux que les automobilistes, la part des motocyclistes dans les accidents mortels est incroyablement disproportionnée : ils en constituent en effet 15%!

-2) or, d'après Touring, dans un accident sur trois, c'est l'infrastructure routière qui en est responsable : principalement les glissières de sécurité, qui dans leur forme actuelle sont mortelles pour les motocyclistes, mais aussi les revêtements de routes inappropriés, les dos d'âne, les marquages au sol et les blocs et piliers de béton.

Nous voyons donc que l'obsession imbécile de la vitesse comme principale cause d'accidents est ridicule et contreproductive : en effet, si 15% des morts de la route sont des motards (et qu'un tiers d'entre eux aurait pu être limité par de meilleures infrastructures), et si 43% des morts ont lieu le weekend (clic), alors on peut inférer que 43% au moins des morts pourraient être évités si les mesures retenues s'y adressaient directement.

Mais améliorer les infrastructures en prenant mieux en compte les motards (dont le nombre est en hausse à cause des obstacles méchants que les polytocards mettent en place pour diminuer la circulation automobile), ou imaginer des réponses efficaces à la surmortalité du weekend, cela demande beaucoup de réflexion, et cela coûte pas mal d'argent.

Or, la répression de la vitesse au volant - inoffensive lorsqu'elle est adaptée à la route - elle, rapporte .

Entre une action efficace qui coûte et une action inefficace qui rapporte, le choix de "nos" polytocards est donc vite fait.

Commentaires

Ce que j'adore sur ma VN800, ce sont les petits giratoires de moins de 10m de rayon avec plateau pour en sortir. C'est là qu'on remarque ceux qui savent piloter une moto !
Un truc pas mal non plus, ce sont les giratoires carrés, losanges ou trapèze... avec des chicanes et aménagements anti-char... et des potelets fonte, bois ou béton sur les angles. Une source d'inspiration inépuisable pour concours de photos !

Écrit par : Karl | 27/04/2010

Logique ! Bonjour l'As,

Tout cela n'est malheureusement que logique, si les polytocards qui prétendent nous "diriger" agissaient une seule fois pour le bien commun, cela se saurait !

Pour en revenir au sujet de ce post, je trouve que rouler en voiture en Belgique est déjà très difficile, alors que dire de le faire en moto ! je trouve très courageux par les temps qui courent d'entamer une balade en moto, cela revient presque à faire du saut à l'élastique sans élastique !

Au risque de me répéter ou de passer pour un mauvais coucheur, tout cela est volontaire et fait partie d'une stratégie très claire : il faut décourager un maximum la population d'utiliser les moyens de transports personnels afin d'encourager les transports en "commun" (vraiment très communs !).

Au risque de choquer, pour les polytocards et autres fonctionnaires, un ou plusieurs motards qui perd la vie sur les routes belges n'est que statistiques ou pire, faits divers dans les journaux ! ils n'en ont rien à foutre, ils le prouvent à suffisance depuis longtemps déjà, ils ne sont intérêssés que par nos taxes de roulage et, bien sûr, par la multitude de PV qu'ils peuvent nous coller ! Notre sécurité, c'est pas leur truc ...

Écrit par : Intimidator | 27/04/2010

Y a un os, l'as… Parce que les mesures que tu qualifies d'inefficaces ont quand même réduit le nombre de tués sur la route. C'est incontestable. Si tu dis le contraire tu te fais jeter immédiatement. J'ai une autre approche.

Je ne nie pas l'efficacité. J'observe seulement que en 18 ans on a réduit le nombre de morts avec des méthodes douces "incrémentales" et raisonnées par trois alors que le traffic triplait dans le même temps! Puis, subitement, on est passé au tout répressif et à la rage de la taxe déguisée pour un résultat terreur/efficacité très pauvre. De plus, dans ce système on ne se préoccupe plus d'améliorer les choses et on est obligé de resserrer la vis régulièrement.

Par ailleurs, devant les cris de victoire des radaristes, je fais observer que la seule vitesse acceptable dans ce processus c'est zéro! Si l'on n'adopte pas cette vitesse zéro, c'est qu'on avalise le concept de "nombre de morts acceptable". Et dans ce cas, qui décide de la hauteur du critère? Selon quel cynisme?

S'il fallait encore démontrer que tout ça est un calcul de pompe fric…

Bonne soirée.

Écrit par : Amadeus | 27/04/2010

Les commentaires sont fermés.