27/04/2010

Tri sélectif : voilà ce qu'on vous prépare (2)

Enlarge   load of rubbish.jpg

(suite du post précédent)

Ces malheureux s'appellent Sylvia et Nick Butler.

Ils ont l'infortune d'habiter la riante petite ville de Newcastle-under-Lyme, dans le North Staffordshire, où pour complaire aux normes européennes, le conseil communal impose à ses habitants le tri sélectif en NEUF POUBELLES.

La police des ordures veille : elle peut imposer des amendes immédiates de 100 livres sterling pour une poubelle qui déborde, des déchets en trop déposés sur le trottoir, ou sortis le mauvais jour.

Lorsque les criminels orduriers refusent de payer, ils sont traînés devant les tribunaux, où leurs amendes peuvent brusquement subir une inflation des prix telle qu'elles montent jusqu'à l'altitude stratosphérique de 1 000 livres... pour l'une des neuf poubelles mal remplie!

Ce merveilleux Système des Neuf Poubelles (qui sera peut-être projeté bientôt sur un trottoir dans votre quartier) a pour effet de transformer - encore plus - les habitations privées en annexes des dépôts d'ordures. Pour qui connaît l'exiguïté des maisons anglaises, il est certain que des sacs multicolores aux contenus divers vautrés dans les fauteuils des salons britanniques en seront bientôt les principaux ornements.

Ce système visant à une meilleure propreté a pour effet de mettre la saleté à la portée de tous : les éboueurs ne ramassent plus les reliefs de nourriture qu'une fois par semaine, tandis que le reste doit être conservé quinze jours avant d'être ramassé. Par ailleurs, ce système supposément écologique requiert désormais les services de trois équipes et de trois camions... là où une seule équipe suffisait avant.

Mais à part ces effets directs des nouvelles lubies écolo imposées par l'administration européenne, quels en sont les effets pervers?

- les sacs de recyclage des plastiques ont une fâcheuse tendance à s'envoler par temps venteux; ils éclatent lorsqu'ils sont écrasés par un véhicule, vomissant leur contenu un peu partout et augmentant la saleté;

- l'incinération des ordures par des personnes désirant se débarrasser de leurs déchets sans passer par le merveilleux Système des Neuf Poubelles est devenue la source principale de dioxines et autres poisons aériens, selon l'Environment Department anglais;

- les éboueurs refusent de plus en plus souvent de ramasser les poubelles qu'ils jugent "contaminées", c'est à dire : contenant des aliments qu'ils considèrent comme avariés;

Ajoutons à tout ce qui précède l'augmentation prévisible des cafards, rats et autres animaux nuisibles dans les habitations remplies jusqu'à la gueule d'ordures ménagères, l'explosion du nombre de dépôts clandestins, la réapparition d'infections et maladies liées à une mauvaise gestion des déchets, et nous constaterons que la mafia verte tue!


Commentaires

coucouu pfff n'importe quoi ! lol
ah moi ajd j'ai vu comment on vide les bulles à verre ! avec le potin que ça fait ajd j'ai jeté un oeil et
...ils vident tout dans le même camion et après y a un espèce de bras qui écrase le tout

je me demande pkoi alors faut mettre les bouteilles d'une sorte (foncé ) d'un côté et l'autre sorte de l'autre côté ?

bizz l'As

Écrit par : bio | 28/04/2010

Poubelles à puce à Gembloux Nous avons du acheter des poubelles à puce et la quantité de déchets annuels est pesée et facturée.

Écrit par : Phil | 30/04/2010

Les commentaires sont fermés.