28/04/2010

Nuage de cendres : le prix d'une erreur politico administrative

 

Richard Burton and his partner Victoria Manning with their children Lucy, 11, Tom, 13 and Reece, 15

Eux, c'est la famille Victoria Manning - Richard Burton et ses enfants.

Ils sont tous coincés à Disneyland Orlando depuis le début de la "crise" du nuage de cendres d'Eyjafjöll, le volcan islandais. Ils y vivent à crédit, ayant dépensé tout l'argent qu'ils consacraient à leur vacances. 35 000 autres voyageurs anglais partagent leur sort, se nourrissant de miettes et dormant sur le sol des aéroports (combien de Belges sont-ils dans le même cas? Mystère, occulté par nos grands reporters ;o) au profit du séismeke nommé BHV...)

Many airlines are now struggling after having to pay out compensation to frustrated travellers


La réaction allergique de la Civil Aviation Authority ayant conduit à l'interdiction totale des déplacements aériens au-dessus de l'Europe était-elle justifiée? Depuis la reprise, le personnel de 30 vols s'est plaint d' incidents, tels que : "odeurs de soufre, présence de cendres volcaniques". Pourtant, la même Civil Aviation Authority a insisté hier soir sur le fait qu'AUCUN dommage n'avait été constaté sur LE MOINDRE avion.

Ceci dit, les compagnies aériennes font leurs comptes. Elles réclament jusqu'à 2,3 milliards d'euros pour les dommages que cette exagération administrative leur fait perdre.

Et elles ont de très bonnes chances de les recevoir.

Qui paiera? Comme d'habitude : vous et moi.

Mais pourquoi laisse-t-on tout en Europe aux mains de fonctionnaires aussi coûteux qu'incapables?

Commentaires

Reçu… …aujourd'hui:

Et les avions, ils volcan ? Quand les nuages vont des cendres ...

Écrit par : Amadeus | 28/04/2010

;o) Dans le même genre, après le naufrage du Ferry, à Zeebrugge (dans les années 70,80...)

Quel est le dernier cocktail à la mode?
Un Car Ferry, trois quarts eau de mer.

Écrit par : l'as | 28/04/2010

Les commentaires sont fermés.