30/04/2010

Condamnée pour un poisson rouge

Bonjour!

La dame dont vous voyez la photo s'appelle Joan Higgins. Elle a 66 ans.

C'est une dangereuse criminelle.

No more curfew: Joan Higgins in her pet shop in Sale, Manchester

Elle possède un petit magasin de vente d'animaux de compagnie à Manchester, GB.

Les lois anglaises ont changé il y a quelques mois : il est désormais interdit de vendre des bestioles aux jeunes de moins de 16 ans. La police locale a décidé de vérifier si ces lois étaient respectées. Elle a donc préparé une souricière (c'est bien le moins qu'elle puisse faire pour coincer quelqu'un qui en vend) et envoyé chez cette dame un jeune homme de 15 ans, mesurant 1,7m, pour acheter un... poisson rouge! Il pouvait donc aisément passer pour un garçon plus âgé.

Mme Higgins n'était pas dans son magasin. C'est son fils de 44 ans, de santé précaire, qui a vendu pour 1,5 livres sterling le petit cyprinidé au jeune homme (question : les policiers ont-ils payé les lois sociales de leur agent secret?), sans s'enquérir de son âge ni le conseiller sur les soins à donner à l'habitant des bocaux ronds.

Aussitôt, le lourd bras de la justice s'est abattu sur les deux criminels pris au piège.

En première instance, Mme Higgins (qui n'avait pas de casier judiciaire) fut condamnée à porter un bracelet électronique pendant 7 semaines, et à ne pas sortir de chez elle entre 6 heures du soir et 7 heures du matin. Son fils malade fut condamné à 120 heures de travaux d'intérêt commun.

Ils firent appel de cette sentence, qu'ils avaient le culot de trouver un rien trop sévère.

Désormais défendus par un avocat véreux, qui ne craignit pas de dire devant la cour "Placer un bracelet électronique à une dame de 66 ans qui a commis le délit de vendre un poisson rouge à un garçon de 14 ans (sic) est incroyable. C'est une condamnation généralement réservée à des jeunes récidivistes dont le passe-temps est de bouter le feu aux maisons des gens la nuit", le juge changea scandaleusement la peine de Mme Higgins et son fils.

Ils ne sont plus condamnés qu'à payer les 1 750 livres sterling de frais de procédure.

Laissez la justice aux mains des politiciens, des flics et des juges, et vous la verrez s'amollir honteusement!    ;o)

(article original clic!)

Commentaires

Chuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu t ! Fais attention à ce que tu écris ici, car Big Brother te surveille, tu risques d'aller en camp de redressement pour comportement haineux !

Écrit par : Intimidator | 30/04/2010

Je me demandais... bonjour l'as

Parfois les gens recoivent des factures surévaluées, voir même injustifiées, par des services soit-disant privés, des administrations d'etats ...Penses tu qu'il n ya pas de corrélation entre ces faits observé et la levée du secret bancaire ?

@+

Écrit par : Vince | 01/05/2010

Bonjour Vince, exactement : des services étatiques bien trop chers, de plus en plus nombreux et de moins en moins efficaces, qui doivent être financés à tout prix et entraînent cette fuite vers l'abîme...

Écrit par : l'as | 01/05/2010

Les commentaires sont fermés.