01/05/2010

Morts de la route : que fait la police?

 

"Tête hors du bus, il heurte un pont et meurt

Un jeune Français avait passé sa tête par le toit ouvrant de l'autobus. C'est alors que le véhicule est passé sous un pont, cognant fortement le crâne de l'adolescent.

A 70 km/h, le choc a été violent. Emmenée aux urgences, la victime n'a pas survécu. Le jeune homme était un écolier français en camps de vacances avec des étudiants norvégiens."

Encore un mort de la route! Mais que faisaient les radars?

Commentaires

Moi pas comprendre ! Sur les routes, les ponts sont en principe à 4 m. Un bus normal c'est 2m. Un double-deck passe en dessous, mais j'ai jamais vu un DD avec un toît ouvrant. En plus, il est compté comme tué sur la route !? Pas pour imbécilité !???

Écrit par : Karl | 01/05/2010

Bonsoir Karl, en Belgique, il serait compté comme tué de la route. Nos sinistres de l'immobilité aiment truquer les stats.

Pour le reste : s'agit-il d'un meurtre xénophobe déguisé en accident idiot? Avec ces Scandinaves, on peut tout imaginer...
;o)

Écrit par : l'as | 01/05/2010

??? On trouve souvent des radars cachés sous les ponts ...

Écrit par : Intimidator | 01/05/2010

Cher As,
Il avait oublié de mettre un casque homologué pour touristes.
Amitiés

Écrit par : Armand | 02/05/2010

"en Belgique, il serait compté comme tué de la route. Nos sinistres de l'immobilité aiment truquer les stats."

Détrompe toi l'As, lorsque les stats sont truquées, c'est dans le sens inverse... Un tué sur la route va souvent être emmené en ambulance MORT et le certificat de décès sera rédigé par le médecin qui prononcera le décès une fois arrivé à l'hôpital.

De cette manière, la personne qui a perdu la vie sur la route n'est pas comptabilisée dans les "tués sur nos routes". Elle l'est dans les blessés, même si au final elle n'y survit pas.

Écrit par : Josh | 02/05/2010

Bonjour Josh, non. Si tu vérifies, tu verras qu'on compte aussi comme morts "de la route" tous ceux qui décèdent endéans les 30 jours de leur accident, car on considère a priori que c'est la seule cause de leur décès... malgré les maladies nocosomiales et autres mauvais soins hospitaliers, la malchance, etc.

Bonjour Armand,
les écolos ont fait interdire ces casques : en acier haute résistance d'un mètre d'épaisseur, ils détruisaient les ponts et, trop lourds, diminuaient l'efficacité carbone des cars de touristes.

Écrit par : l'as | 03/05/2010

Les commentaires sont fermés.