19/05/2010

Pompiers à Bruxelles : ils laissent brûler

"Les pompiers bruxellois bloqués dans les bouchons" nous apprend belga.

J'ai la faiblesse de croire qu'il n'y a pas qu'eux...

"Les services de secours bruxellois sont eux aussi victimes des embouteillages dans la ville. Tous les services compétents pensent qu'il est urgent de trouver une solution.
 
Par principe, les pompiers doivent arriver sur les lieux en 12 ou 15 minutes. Mais cette moyenne est souvent difficile à atteindre à cause des embouteillages.
 
Plusieurs instances vont se pencher sur le problème. Le secrétaire d'état bruxellois à l'Immobilité, Bruno De Lille (Groen!
- encore un non-élu bénéficiant de privilèges écoeurants grâce aux accords "linguistiques"), participera aux discussions."

Sens uniques, rétrécissements, feux de signalisation pléthoriques, potelets empêchant de monter sur les trottoirs en cas d'urgence, diminution des stationnements (dans certaines rues, le parking en double file n'est pas l'exception, mais la règle), privilèges exorbitants donnés aux usagers dits faibles (dans nos rues volontairement étriquées, dépasser un vélo roulant à 15km/h tient souvent du miracle), appropriation des voies de circulation par l'abominable STIB (dont les arrêts de bus occupent désormais toute une bande, obligeant les automobilistes à s'arrêter derrière eux), etc. : ces obstructions savamment et VOLONTAIREMENT organisées sont occupées à atteindre leur niveau de nuisance maximale.

On essaie de nous faire croire que "les instances vont se pencher sur le problème" et trouver une solution? Voilà ce que vont faire ces bons à rien : augmenter encore le nombre de voies réservées à la STIB, qui seront présentées comme nécessaires aux véhicules de pompiers et aux ambulances.

 

Les politiciens et les fonctionnaires politiques ne sont pas la solution : ils sont le problème!

Commentaires

je me doutais.. j'y avais déja penser a ce probléme il y'a bien longtemps en voyant toutte nos rue devenir bouchon (1voie par tout et le bus fessant office de bouchon)

et voila que oh! il s'en rendent compte seulement maitenant ?? la seule solution... déboucher les rues

1- enlever ces voie unique(qui sont placer parfois où là avant il y'avais jusqu'a 3 4 bande !!) et tout ces nouveau sens unique.

2- enlever les bus bouchon

ça serais déja pas mal... ah oui mais non... les gens pourais de nouveau rouler en voiture...

Écrit par : James | 19/05/2010

Ils s'en foutent ! Bonjour l'As !

Avec tous les obstacles créés pour empêcher la circulation automobile dans les villes, il est évident que les véhicules des pompiers et autres ambulances feraient également partie des victimes potentielles ! Améliorer la fluidité du trafic dans une ville ne revient pas à transformer cette ville en Daytona ! Cela, les cons qui prétendent nous "diriger" ne l'ont pas encore compris ! Les polytocards ont entamé depuis quelques années une grande croisade anti-voitures, le jours où il n'y aura plus de voitures en villes, ils s'attaqueront à quoi ??? aux piétons ?
Il y a pourtant des exemples de villes "voitures admises" où la fluidité du trafic est très bonne. Et c'est pas une histoire de moyens financiers. Encore une fois, s'occuper du domaine public, s'est aussi faire preuve d'originalité ...

Écrit par : Intimidator | 19/05/2010

Cher As,
Il y a de l'espoir: Quand aller à pied sera plus rapide que de se déplacer en voiture, il est à espérer que la raison l'emportera.
Évidemment, je ne dis pas ce qui est "la raison" car nous avons des opinions différentes sur ce sujet! (HAHAHAHA)
Amitiés

Écrit par : Armand | 19/05/2010

Par contre, aucun problème pour les COW-BOYS de la route En effet, pour les flics (malgré une inquiétante augmentation des accidents que ces Mad Max provoquent, on ne les empêche toujours pas de sortir des commissariats (là, en principe, à part picoler et remplir des papiers, ils ne font pas d'autres torts !)), il n'y a jamais de problèmes : ils foncent et ils passent.

C'est plusieurs dizaines de fois pas jour (et nuit), que ces cow-boys montent ou dévalent (120-130 km/h "à vue de nez", notamment, la chaussée de Charleroi, sirènes tri-tonales à donf', doublant (y compris les trams à l'arrêt), jouant dangereusement avec la vie des automobilistes, des piétons et des usagers des trams.

Puisqu'ils n'ont aucun problème -EUX- pour "traverser" les embouteillages, ils seraient réellement plus utiles en encadrant les ambulances, les pompiers et autres véhicules d'intervention VRAIMENT urgentes (considérant que l'urgence des flics, c'est rentrer le plus vite possible en fin de service, aller chercher des frites, etc.), prendre un sandwich ou un café.

De même, lors des sommets européens et autres visites de VIPs et diplomates, il n'y a pas d'embouteillages et ceux-ci ont priorité ABSOLUE sur tout ce qui est sur la voie publique ("Dégagez") !

Écrit par : Didier BERTRAND | 20/05/2010

BRAVO aux IRresponsables édiles Ixellois
Si la Commune d'Ixelles souhaitait paralyser la vie d'un quartier, saboter la "mobilité" et provoquer l'IMmobilité, tuer les commerces et décourager les travailleurs, navetteurs, promeneurs, usagers des transports et clients des commerces environnants, elle ne s'y prendrait pas autrement :

- à peine le chantier du RER terminé (carrefour Chaussée de Wavre et Rue Wiertz bloqué pendant près de 2 1/2 ans Y COMPRIS plus d'1 an APRES LA FIN DES TRAVAUX SANS AUCUNE RAISON), c'est au tour des rues environnantes de subir des travaux aussi longs et coûteux qu'inutiles tentant à paralyser le trafic (y compris les transports en commun), augmenter l'IMmobilité, supprimer les places de parking, etc. :

- Rue de Trêves (côté Gare et devant l'ancienne gare + fin du côté de la Rue Belliard, la 2ème partie de la même rue "subit" les travaux depuis le début de la semaine (et tant pis pour les commerçants et les petits restaurants en pleine saison estivale). Travaux prévus encore pour plusieurs semaines. Une esplanade totalement inutile a "bouffé" l'espace routier devant l'ancienne gare de Luxembourg (devenue une annexe du Parlement Européen) empêchant le passage de plus d'un véhicule à la fois. Il en est maintenant de même pour le pourtour complet de la Place de Luxembourg. Les bus se bloquent "l'un-l'autre".

Plus de 100 Places de parking "gratuit" supprimées !

Coût de cette connerie : 1,5 millions d'euro payés par BELIRIS.

A titre de comparaison, le RACKET de Vinci Park sur les automobilistes ayant le malheur de vouloir venir à Ixelles rapporte à cette dernière 2 Millions d'euro par AN.

En clair, 3/4 d'une rentrée basée sur le racket sont engloutis dans des travaux totalement inutiles dont les seuls buts sont de tuer "l'automobile", augmenter l'IMmoblité, racketter encore plus, paralyser tout un quartier, polluer au maximum, etc.

- Rue Vautier (les pandores verbalisent mais on est incapable de reboucher les trous - situation inchangée depuis plusieurs mois)
- Rue Wiertz (là, ça commence à bien faire : plus de 3 mois de travaux)
- Rue Godecharle (cette rue est en chantier permanent depuis quasi 2 ans)

C'est par centaines que les places de parking ont disparu.

Et il n'y a même pas de parking payant (cf Porte de Namur par exemple).

Et comme par hasard, les pandores Ixellois, Etterbeekois et Bruxellois se déchaînent à l'affût de la moindre
infraction (parking, rues réservées aux bus, etc.) ainsi que Vinci Park dans les environs immédiats de ces rues en travaux.

J'y ajoute les rétrécissements comme, par exemple, l'Avenue de la Couronne qui ne dispose plus que d'une voie dans chaque sens sur toute sa longueur. Idem du côté du Campus de la Plaine.

A côté de cette débauche de travaux inutiles, Ixelles est INCAPABLE de reboucher les trous dans les chaussées défoncées. Le meilleur exemple est le rond-point du Cimetière d'Ixelles, qui ressemble depuis plusieurs mois à un vestige de la guerre du Kosovo : on le traverse au pas de peur que le tarmac s'effondre ou de tomber dans un trou et/ou d'y laisser une partie de sa voiture.

Du côté de la sécurité routière, c'est une vraie catastrophe : passages pour piétons effacés et non-éclairés, triangles de priorité effacés, lignes blanches ou discontinues effacées ou carrément absentes, etc.

Par contre, c'est avec une grande efficacité contradictoire qu'on repeint et/ou ajoute des "couloirs" réservés aux cyclistes même quand il n'y a pas la place et que cela va à l'encontre de leur sécurité. Le meilleur exemple est situé juste derrière la Maison Communale : fin de la rue du Viaduc côté Chaussée d'Ixelles : il y a 2 "couloirs" réservés aux cyclistes : 1 à droite des automobilistes et dans le même sens et l'autre à gauche (en sens interdit). Cette "débilité" favorise évidemment les comportements suicidaires de certains cyclistes qui se croient tout permis et meurent "en étant en droit".

AUCUNE de ces nuisances ne poussera les travailleurs à utiliser les transports publics sales, polluants, insécures, coûteux, retardataires ou absents et, de toutes façons "englués" dans cette foire aux chantiers.

Bref, bravo pour le SABOTAGE organisé ! Bravo aux édiles de la Commune d'Ixelles (Principalement !).

Écrit par : Didier BERTRAND | 20/05/2010

OUI MAIS VOUS ËTES,NON VOUS AVEZ UN METIER A RISQUE OUI JE PEUX COMPRENDRE CE N'EST PAS VOUS NON SE SONT LES ENFANTS PLUS DE RESPECT,PLUS DE DISCIPLINE,PLUS DE MORALE ENFIN PLUS RIEN ALORS APRES NE SOYEZ PAS ETONNES DE LEURS COMPORTEMENTS CE N'EST PAS A VOUS DE DEFENDRE CETTE CAUSE 1°SE SONT LES PARENS ET AUX PROFS INSTI QUOIQUECE N'EST PAS A EUX NON PLUS S'Y PRENDRE A CELUI QUI A ENLEVER LE TOUT ET JE PROFITE POUR PRESENTER MES VŒUX NON IL N'EST PAS TROP TARD NOUS AVONS TOUTE L'ANNEE MEILLEURS VŒUX PAS TROP DE SOUCI ET BYZ A TOUS

Écrit par : dupuy | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.