02/05/2010

Jolie fille nue du dimanche - Sunday's gorgeous naked French blonde

Bonjour!

Un peu de soleil dans l'eau froide tombant du ciel

http://storage.canalblog.com/67/29/112521/30728887.jpg

A little warmth radiating in spite of the cold rain pouring from the sky.

01/05/2010

Morts de la route : que fait la police?

 

"Tête hors du bus, il heurte un pont et meurt

Un jeune Français avait passé sa tête par le toit ouvrant de l'autobus. C'est alors que le véhicule est passé sous un pont, cognant fortement le crâne de l'adolescent.

A 70 km/h, le choc a été violent. Emmenée aux urgences, la victime n'a pas survécu. Le jeune homme était un écolier français en camps de vacances avec des étudiants norvégiens."

Encore un mort de la route! Mais que faisaient les radars?

Paix mondiale : comment mettre fin à toutes les guerres!

 

http://generationtao.files.wordpress.com/2009/01/paix-445x318.jpg

Vous le savez : depuis toujours, les groupes humains se livrent des batailles. Lorsqu'elles sont petites, on les appelle "bagarres de cour de récré". Grandes, on les affuble du nom de "guerres".

Pour des raisons compréhensibles, quoique peut-être inhumaines (au sens étymologique du mot), leur contraire - la paix - passe pour un noble idéal auprès de certains. Ceux-là s'assemblent en groupes armés et veulent l'imposer de force à tous les belligérants - réels, potentiels ou putatifs. Avec un taux de réussite hélas assez faible.

Nombreux sont ceux qui s'y sont essayés : masochistes, philosophes, politiciens, bonnes soeurs, églises, états, administrations.

La SDN et l'ONU sont les dernières et coûteuses organisations de fonctionnaires ayant lamentablement échoué dans cette tâche. La deuxième a d'ailleurs perdu tout espoir d'y arriver. Elle ne s'occupe plus désormais que de cataclysmes plus simples à gérer, comme inventer des grippes qui n'existent pas, ou changer le climat contre son gré.

Pourtant, il existe une solution simple et radicale pour mettre fin à toutes les guerres :

"L'obésité met en péril la sécurité nationale" ont fait savoir deux généraux américains en retraite.

"L'obésité hypothèque la santé des Américains en général et l'avenir de nos forces armées en particulier", écrivent John Shalikashvili et Hugh Shelton, deux anciens chefs d'état-major interarmées. Plus que tout autre facteur médical, l'obésité interdit l'accès à l'armée aux Américains désireux de revêtir l'uniforme."

Conclusion : pour mettre fin à toutes les guerres dans le monde, transformez les humains en Bibendum!

"Les deux généraux veulent que la loi oblige de nourrir les enfants avec plus de légumes, de fruits et d'aliments à base de farine de blé complet tout en revoyant à la baisse l'offre en aliments trop sucrés, salés ou gras."

Manger cinq fruits et légumes frais par jour?

Ce mot d'ordre devrait être interdit, puisque c'est la maigreur qui est responsable des guerres!

Opel Anvers : à 400 millions d'euros, sa fermeture est-elle un cadeau?

 

http://www.7sur7.be/static/FOTO/pe/7/1/10/media_xl_3677305.jpg?20100430190318

 

Bonjour!

"La fermeture d'Opel Anvers coûtera 400 millions d'euros" lis-je sur le site d'un journal en ligne.

"C'est la firme General Motors elle-même qui a fait cette estimation, en se basant sur le coût des 2.600 emplois supprimés dont les titulaires recevront une indemnité de préavis. Une partie des travailleurs doit quitter l'entreprise pour la fin juin selon le plan social approuvé. Les syndicats et le gouvernement flamand recherchent un éventuel repreneur pour l'usine."

Voilà les faits bruts.

Lorsque je lis un article dans la presse généraliste (et que j'en ai le temps), j'aime aussi consulter les avis des lecteurs (miracle d'internet : nous pouvons prendre connaissance d'une partie de ce que pensent nos compatriotes).

Dans ce cas-ci, j'ai trouvé :

1) deux personnes qui faisaient de l'humour;

2) une autre qui soulignait le fait que grèves (et syndicats?) n'avaient servi à rien en l'occurence;

3) une dame qui rattachait cette fermeture à la "crise" politicienne belge et montrait son respect de l'autre communauté linguistique en parlant d' "aboyer" flamand plutôt que de le prononcer, pour enfin fantasmer en imaginant nos compatriotes du nord obligés de se rendre bientôt à la soupe populaire ;o) ;

4) et enfin (1er mai oblige?) quelqu'un qui écrit :

"Je compatis à la détresse de tous mes compatriotes travailleurs et de leurs familles qui perdont leur emploi malgré leurs compétences et leur dévouement, par la faute de spéculateurs capitalistes de cette maudite multinationale à qui je souhaite un coût EXORBITANT et une image à ce point dégradée qu'elle courre à la faillite par défaut de clientèle ! Et que ces actionnaires soient définitivement RUINES !"

 

Cette réaction ne manque pas de m'étonner.

- Que veut dire exactement ce commentateur, lorsqu'il parle de dévouement et de compétences utilisés en vain? Les travailleurs de GM Anvers n'étaient-ils pas payés pour ce qu'ils faisaient? Et même pour ce qu'ils ne feront plus? N'avaient-ils pas été formés par GM, à ses frais, et ne se faisaient-ils pas rémunérer plus cher pour cette formation qu'ils avaient reçue? N'étaient-ils pas libres de se mettre en grève (montrant par là les limites de leur "dévouement")? N'étaient-ils pas libres de mettre fin avant son terme à leur contrat de travail? Pourquoi, alors, le constructeur ne pourrait-il en faire de même?

- Sont-ce bien des "spéculateurs capitalistes" qui ont ruiné l'ex-premier constructeur mondial de véhicules automobiles? Ne seraient-ce pas plutôt les intenables charges de pension de son personnel, que GM a accepté de supporter à une époque où les affaires étaient meilleures? (authentique : j'en avais déjà parlé ici IL Y A TROIS ANS!) En plus d'une gamme en partie dépassée? Gamme obsolescente, entre autres, à cause de l'intrusion de l'état américain dans sa conception, par les réglementations américano-américaines et les limitations de vitesse qu'il a imposées, et par son protectionnisme larvé?

-Le coût de fermeture exorbitant que le commentateur souhaite à GM est un fait réel et prévisible. Connaissant parfaitement celui-ci, si l'entreprise US (en faillite reportée grâce aux milliards de l'état américain) s'en tient à sa décision de fermer Opel Anvers, c'est que le prix à payer pour garder l'usine ouverte est beaucoup plus important que celui de sa fermeture. Aucune personne raisonnable ne perd de l'argent volontairement.

Cette réalité, d'ailleurs, jette une lumière trouble sur les compétences et le dévouement que le commentateur prêtait a priori aux employés de GM Anvers.

- La dégradation commerciale de l'image d'Opel que ce brave homme souhaite n'est rien d'autre qu'un voeu pieux : nous l'avons vu avec la fermeture de Peugeot Belgique (qui n'a rien coûté en pertes de ventes à Peugeot), de Renault Belgique (idem) et la sortie de Volkswagen de Forest (idem, aussi). Contrairement à ce que souhaite ce monsieur, les acheteurs de voitures ne se soucient pas de l'image syndicale du constructeur de leur futur véhicule, mais plutôt de ce qu'il leur propose - et c'est tant mieux! Car sinon, nous en serions encore à pousser des Trabant ou des Moskvitch (et non Moskva, comme me le fait justement remarquer notre ami Karl)   ;o)

- Enfin, ne comprend-il pas que si les actionnaires de GM étaient ruinés pour sauver les 2 600 employés d'Anvers, cela signifierait que le constructeur le serait aussi, et que conséquemment des centaines de milliers de travailleurs de par le monde (peut-être même leur nombre excéderait-il le million) se retrouveraient sans emploi? Couler tout le navire pour garder une seule de ses chaloupes un peu plus longtemps à flot, est-ce raisonnable?

Heureusement, les réactions épidermiques de ce monsieur ne représentent pas la réalité, car la destruction d'emplois et d'usines n'augmente pas l'offre de travail.

Pour "sauver" Opel Anvers, il aurait été plus intéressant de se demander à temps quelles raisons objectives avaient déjà poussé Peugeot et Renault à quitter le Belgic et l'iceberg qui le coule. Car s'il y a encore de l'emploi à préserver, c'est désormais du côté de Ford Genk et d'Audi Forest qu'il faut regarder.

Avant tous les autres.

1er Mai : bonne fête!

Bonjour!

Bonne fête à tous!

Comme ceci?

1er mai 2010

Ou comme cela?

muguet.jpg

Qu'est-ce qui est le plus festif?

A vous de choisir!

30/04/2010

Inondations : moins bien traités que les poissons

Inundated: The 2007 flood has caused years of trauma for some residents

A Darfield (South Yorkshire), les inondations de 2007 ont laissé des traces bien visibles sur les façades et à l'intérieur des maisons, ainsi que des souvenirs amers aux habitants de cette charmante petite ville anglaise.

Malgré le fait qu'ils eussent distribué des permis de bâtir en zone inondable, aucun de ceux qui ponctionnent officiellement les gens sous prétexte de leur enjoliver la vie n'a encore versé le moindre penny de dédommagement aux sinistrés.

Les politiciens locaux n'ont même pas pris la peine de faire bâtir une digue à l'endroit utile - malgré que les Darfieldiens leur eussent demandé, afin de ne pas se retrouver une nouvelle fois les meubles dans l'eau.

Pourtant, de l'argent, les politiciens locaux en dépensent pour la rivière du coin. 300 000 livres sterling, pour être précis. Afin de créer de toutes pièces une échelle à poissons, destinée à permettre à ces chères petites choses de remonter plus facilement les eaux.

Voyant que cette grande victoire pour les poissons était à mettre au crédit des associations de défense des droits des animaux, les Darfieldiens se demandent désormais si, pour être entendus de leurs politiciens, ils ne devraient pas créer une association de défense des droits des humains.

L'état belge gaspille

"La Belgique, troisième pays plus grand gaspilleur d'argent" nous informe belga

"Les autorités belges sont parmi les plus chères du monde mais nous n'en tirons pas assez de qualité de vie en retour. C'est la conclusion tirée par Petercam des chiffres de l'OCDE. Son classement des autorités nationales les plus efficaces place la Belgique antépénultième, juste avant l'Italie et la Hongrie. Même la Grèce fait mieux.
 
Le classement compare l'argent dépensé par les gouvernements à la qualité de vie définie par le "Human Development Index" de l'OCDE."

L'état prend l'argent des travailleurs pour assurer sa propre survie.

Plus l'état prend d'argent à tous (plus sa part grandit dans l'économie) moins bonne est la situation des travailleurs.