16/05/2010

Eyjafjallajökull : le retour

 

Le propre des administrations, c'est l'entêtement, et l'aveuglement à tout fait nouveau.

La gestion calamiteuse de l'éruption d'Eyjafjallajökull par la Civil Aviation Authority anglaise - qui est responsable de l'interdiction généralisée de survol de l'Europe pendant cette crise imaginaire - n'a rien changé. Sans prendre la peine de mesurer la densité des cendres crachées par le volcan, ni se soucier du danger qu'elles présentent réellement pour les moteurs d'avions, elle vient à nouveau d'interdire le trafic aérien sur une bonne partie de la Grande Bretagne.

http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/173-0517235135-richard_branson_space_craft.jpg

Sir Richard Branson, patron de Virgin, a qualifié cette décision de blague du plus mauvais goût.  Il en a appelé au gouvernement anglais pour la faire cesser : "Les vols test effectués par les compagnies aériennes, les avions et les constructeurs de moteurs n'ont apporté aucune preuve qu'on ne pouvait pas continuer à voler en toute sécurité.

Il est évidemment dangereux de voler au-dessus du cratère d'un volcan (...) mais le volcan se trouve à des centaines de kilomètres de GB.

Plus de mille vols sont partis de France la semaine passée dans des conditions comparables à celles qui existent à Manchester aujourd'hui sans rencontrer le moindre problème ni indiquer le moindre niveau dangereux de concentration de cendres."

Nowhere to go: Manchester Airport was among several in northern  England to close today as fresh flight chaos began

 

L'Europe est aux mains de politiciens et de fonctionnaires qui ont une chose en commun : aucun d'entre eux n'a été élu.

 

Parti Pirate

 

julien.jpg

Un nouveau parti se présente aux élections de juin : le parti pirate.

Né en Suède en 2006, suite à une descente de police destinée à arrêter d' "abominables criminels" qui permettaient l'échange de fichiers audio et vidéo peer to peer, il se propose de représenter votre choix. Voyons son programme

"Le Parti pirate dispose de trois points à son programme :

La Réforme du droit d'auteur

L'objectif officiel du système du droit d'auteur a toujours été de trouver un équilibre entre les intérêts des éditeurs et ceux des consommateurs, afin de promouvoir la culture en cours de création et de diffusion. Aujourd'hui, cet équilibre est complètement rompu, à tel point que les lois sur le copyright restreignent très sévèrement le but qu'elles sont censées promouvoir. Le Parti pirate veut rétablir l'équilibre dans la législation du droit d'auteur. Toutes les copies non-commerciales ainsi que leur utilisation devraient être totalement gratuites. Le partage de fichiers et les réseaux p2p devraient être encouragés plutôt que criminalisés. La culture et le savoir sont de bonnes choses qui seront d'autant mieux valorisées qu'elles seront partagées. L'internet pourrait devenir la plus grande bibliothèque publique de tous les temps. Le monopole de l'auteur ou des ayants droit d'exploiter commercialement un travail esthétique devrait être limité à cinq ans après la publication. Aujourd'hui, les droits d'auteur sont tout simplement absurdes. Personne n'a besoin de faire de l'argent septante ans après sa mort. Aucun studio ni aucune maison de disques ne fonde ses décisions d'investissement sur la probabilité que le produit sera intéressant à tous ceux qui vivront 100 ans plus tard. La vie commerciale des oeuvres culturelles est terriblement courte dans le monde d'aujourd'hui. Si vous n'avez pas fait de l'argent dans la première ou la deuxième année, vous n'en ferez jamais. Une durée du droit d'auteur de cinq ans pour un usage commercial est plus que suffisant. L'utilisation non commerciale doit être gratuite dès la première journée. Nous voulons également une interdiction complète des technologies DRM ainsi que sur les clauses contractuelles qui ont pour but de restreindre les droits légaux des consommateurs dans ce domaine. Il est inutile de rétablir l'équilibre et une législation raisonnable, si dans le même temps nous continuons à laisser les grandes sociétés des médias écrire et faire respecter leurs propres lois arbitraires.

L'abolition du système de brevets

Les brevets pharmaceutiques tuent chaque jour des gens dans les pays du tiers monde. Ils empêchent notamment la recherche de sauver des vies en obligeant les scientifiques à verrouiller leurs conclusions en attendant la demande de brevet, au lieu de les partager avec le reste de la communauté scientifique. Le dernier exemple en date est le virus de la grippe aviaire," (note personnelle : ;o)  "où pas même la menace d'une pandémie mondiale peut faire renoncer les instituts de recherche à laisser faire un massacre pour une chance d'avoir un brevet. Le Parti Pirate a une proposition constructive et raisonnée pour une alternative aux brevets pharmaceutiques. Cela permettrait non seulement de résoudre ces problèmes, mais aussi d'accorder plus d'argent pour la recherche pharmaceutique tout en réduisant les dépenses publiques de médicaments de moitié. C'est quelque chose dont nous voudrions discuter au niveau européen. Les brevets dans d'autres domaines vont du moralement répugnant (comme les brevets sur les organismes vivants) au gravement nuisible (brevets sur les logiciels et les méthodes d'affaires) ou au tout simplement inutile (les brevets dans les industries manufacturières). L'Europe a tout à gagner et rien à perdre en supprimant purement et simplement les brevets. Si nous sommes des leaders, le reste du monde finira par suivre.

Le respect du droit à la vie privée

A la suite des évènements du 11 septembre aux États-Unis, l'Europe s'est laissée emporter dans une réaction de panique pour tenter de mettre fin à tous les maux, en augmentant le niveau de surveillance et de contrôle sur l'ensemble de la population. Mais nous Européens ne devrions pas nous laisser attraper aux mêmes pièges que les autres. Il y a à peine vingt ans que le mur de Berlin s'est écroulé, et de nombreux autres exemples horribles sur la surveillance dans l'histoire moderne de l'Europe devraient nous mettre en garde. Les arguments nous poussant sur la voie d'un état de surveillance généralisée peuvent sembler très convaincants. Mais nous, Européens, savons par expérience où cette route mène, et ce n'est pas un endroit où nous voulons aller. Nous devons tirer le frein de secours du train fonçant vers une société que nous ne voulons pas. Les terroristes peuvent attaquer les sociétés démocratiques, mais seuls les gouvernements peuvent les supprimer. Le Parti pirate veut empêcher que cela ne se produise."

monika.jpg

Ont-ils la moindre chance d'accéder au pouvoir?

Aucune.

Mais pourquoi ne pas parler d'eux - qui ont deux ou trois idées sympathiques - un beau dimanche après-midi?

(NB 1 : j'ai mis en ligne - durablement ;o) - les photos de la manif oubliée (clic), cinq posts plus bas...

NB 2 : merci à Gadrel pour le lien)

Dénatalité : l'armée britannique a la solution!

Love and War: The advert that appeared in the Army's official magazine implores female troops to carry a condom

 

Bonjour!

On nous le dit assez : le baby boom n'est plus qu'un souvenir lointain, et si nous n'importions pas massivement des reproducteurs venus d'horizons lointains, la dénatalité ferait frémir un peu plus chaque jour les clowns qui nous "gouvernent" (en effet, ils ont toujours mis sur pied des campagnes visant à soutenir la fécondité de "leurs" administrés - campagnes qui n'avaient que deux choses en commun : leur indigence intellectuelle et leur confondante inefficacité).

Pourtant, sur ce front-là au moins, il y a de bonnes nouvelles : l'armée britannique a découvert le meilleur moyen de relancer la course aux enfants! En effet, un certain nombre de ses soldates se sont retrouvées enceintes "dans le feu de l'action". Comme cette vénérable institution n'est pas encore reconvertie en agence matrimoniale, elle informe ses recrues féminines sur l'affiche reproduite ci-dessus que "sur le terrain, il y a 50 mecs pour chaque femme (...) utilisez des préservatifs."

Nous voyons ce que vaut ce sage conseil : entre 2003 et 2009, 102 combattantes en Afghanistan ont dû être renvoyées au pays pour cause de grossesse.

Est-ce l'extraordinaire disproportion hommes-femmes qui explique cette frénésie reproductive? Ou est-ce la dimension érotique de la guerre elle-même qui a été trop longtemps méprisée? Car c'est bien après 1945 qu'est apparu le baby boom chez nous, n'est-ce pas?

Alors? Pour régler nos problèmes de pensions présents, futurs et avérés, faudrait-il recommencer une "bonne guerre"?

Frontline: Between January 2003 and February 2009, at least 102 British servicewomen posted to Iraq had been sent home after it was found they were to become mothers (file picture)

Ne vous y trompez pas : malgré ce qu'il vous semble, la vraie vamp, c'est celle de gauche

15/05/2010

Contrôles annoncés du 16/5/2010

Désolé pour les photos de la manif oubliée, deux posts plus bas : je réglerai ça demain (aujourd'hui, je suis trop claqué pour m'en occuper encore).

Demain, prenez garde aux pièges à fric : ce n'est pas parce que les clowns qui nous "dirigent" dépensent sans compter que vous devez les laisser vous rançonner

ProvinceType Lieu
Anvers
vitesse
AME34ZOERSEL - TURNHOUT
 
vitesse
PME34ZOERSEL - TURNHOUT
Hainaut
vitesse
AME42TOURNAI - BERNISSART
Liège
vitesse
AME42SAINT-GEORGES - LONCIN
 
vitesse
PME40LONCIN - VOTTEM
Namur
vitesse
AMN4JAMBES - COURRIERE
 
vitesse
PMN5COUVIN - PHILIPPEVILLE

Lorie et Garou : c'est fini

La terrible nouvelle vient de tomber : Lorie et Garou, c'est fini

Vite : accordez-moi une assistance psychologique!

;o)

CDh : opération noir jeune rouge

En parlant du CDh (voir post précédent), j'apprends qu'il lance une "opération noir jeune rouge".

Le noir, je comprends : à Bxl, c'est principalement dans la communauté noire que ce parti trouve ses plus fidèles électeurs. Le rouge aussi ; quand on convole de manière répétée en injustes noces avec Di Roupette, il faut affecter d'aimer cette couleur. Mais "jeune"... à quoi cela correspond-il?

Ah! J'ai compris : ça fait référence au grand nombre de fils et filles de..., qui touchent leur héritage dans les rangs de ce parti.

Non?

Non au séjour du roi au congo : la manif oubliée

Hier, mon fils aîné se promenait du côté de la place Poelaert. Il est tombé sur une centaine de noirs (150 selon les organisateurs) manifestant pour que le roi Albert II ne se rende pas en RDC.

 

Image6.png picture by 3290lesrapins

Bientôt auront lieu les festivités commémorant les 50 ans de l'indépendance du Congo. C'est à cette occasion que les politiciens belges ont décidé d'envoyer Albert II dans notre ex-colonie... sans faire preuve de la moindre pitié ni prendre son grand âge en considération.

 

GetAttachment-1.jpg picture by 3290lesrapins

Selon mon fils, la manif était plus bruyante et plus sanguine que celles auxquelles nous sommes accoutumés, et qui sont organisées par des Belges... euh : des syndicats (excusez ce lapsus).

La tension montait très vite. Une manifestante habillée en bonne soeur, dont le panonceau faisait probablement référence aux fameuses mains coupées faussement attribuées au roi Léopold II par sir Cecil Rhodes (découvreur des richesses minières du Cap et fondateur de la Rhodésie, il était très intéressé par l'annexion du Katanga à l'empire colonial britannique), a rapidement été entourée par des membres du service d'ordre, qui lui ont dit de se calmer.

 

Image9.png picture by 3290lesrapins

 

En effet, elle était hors sujet.  ;o)

Pourtant, cette manif rassemblait des gens de toutes tendances, même mobutistes (oui : malgré tout ce qu'on nous en a dit, ça existe)

Image7.png picture by 3290lesrapins

Ayant quitté un pays divisé par une guerre civile non déclarée, certains manifestants ne tiennent visiblement pas à remettre le couvert ici.

Image10.png picture by 3290lesrapins

Voici peut-être le mot de la fin...

Image11.png picture by 3290lesrapins

Merveilleuse sagesse africaine...

;o)

(Excusez la mauvaise qualité des photos, qui ont toutes été réalisées avec un GSM)