22/10/2007

Bus en feu à Haccourt : le contrôle technique est le même pour tous

Bonjour! Voici ce que nous apprend la presse du jour :

"Un bus prend feu à Haccourt

Un bus a pris feu ce lundi matin, alors qu'il roulait dans la côte d'Hallembaye à Haccourt.
Seul le chauffeur était présent dans le bus. Dès les premières flammes, il l'a rangé sur le bas-côté de la route. Les pompiers de Liège sont arrivés rapidement sur place et ont pu éteindre le feu, mais le bus est complètement détruit. On ignore la cause du sinistre."

Voici quelles sont mes hypothèses :

-a) beurré comme un Petit Lu après un week end trop arrosé, le chauffeur a décidé de mettre fin à sa journée de travail en détruisant son outil. On l'a trouvé dormant à côté de la carcasse du bus en attendant que les pompiers arrivent;

-b) les tueurs du Brabant Wallon ayant utilisé ce bus pour commettre plusieurs de leurs hold ups, ils y ont bouté le feu afin de détruire les traces de leur ADN;

-c) un fumeur non repenti a volontairement laissé tomber un mégot dans le bus, afin de se venger de cette société infâme, discriminatoire et trop citoyenno-conviviale pour être honnête;

-d) un pompier pyromane l'a incendié, afin de jouer au petit sauveteur avec sa grande néchelle et ses petits tuyaux. Mais hélas, contrairement à la formule standard "les pompiers de Liège sont arrivés rapidement...", ces derniers ont mis des heures à y parvenir, ce qui a détruit totalement le bus et les aspirations secouristes du ludique combattant du feu;

e) bêtement, le bus a fait un passage éclair au contrôle technique il y a peu; pour l'occasion, on avait justement engagé des aveugles, qui l'ont poussé vers la porte avec un certificat de visite aussi irréprochable qu'un CV de menteur professionnel. Aucun d'entre eux ne pouvait voir que des fils électriques étaient à nu, puisque, pour parfaire leur handicap, la direction leur avait bien recommandé de fermer les deux yeux à son passage.

Etant passé dernièrement au contrôle, et y ayant vu un bus soufflant des torrents de fumée noire obtenir son certif avec grande distinction en un temps record, je ne peux m'empêcher de croire que c'est cette dernière hypothèse qui explique en majeure partie pourquoi le véhicule a entièrement brûlé dans la côte d'Hallembaye, à Haccourt.