10/11/2006

Perquisitions à la DIV

Comme Xav (http://super-fantastisch.blogspot.com/) l'a posté il y a peu dans un de ses commentaires, il y a du rififi à la DIV (direction de l'immatriculation des véhicules).

Grâce à l'aide efficace d'un fonctionnaire de ce sévice, des véhicules importés de France sous la dénomination "épave" étaient remis en circulation chez nous par un garagiste magicien. Achetés pour quelques euros l'unité (car ils avaient été déclassés suite aux inondations subies dans l'Hexagone), ils étaient immatriculés ici grâce à la compétence du fonctionnaire précité et vendus à un bien meilleur prix.

Cela entraîne plusieurs conclusions :

1) pour qu'ils aient été déclarés épaves en France, mais qu'ils pussent toujours  être vendus ici, il fallait que les dégâts ne fussent pas trop importants. De là à imaginer des collusions chez nos voisins du sud et des escroqueries aux assurances, il n'y a qu'un pas;

2) ou alors, le garagiste était un magicien de la réparation, qui pouvait rendre jeunesse et fraîcheur à des véhicules abominablement salis et abîmés. Dans ce cas, il galvaudait un talent qu'il aurait mieux fait d'utiliser de manière honnête;

3) ou encore, ces épaves en étaient réellement. Et alors, on peut imaginer qu'elles allaient servir à des escroqueries aux assurances dans notre propre pays;

4) ou enfin, ce garagiste était un pur génie des affaires, capable de faire prendre des vessies pour des lanternes à des gogos incapables de voir que leur future cage n'était qu'un tas de poussière homogénéisé par la rouille sous-jacente.

Cette dernière hypothèse est-elle peu crédible ? Je ne le pense pas. Quand on voit tous les détournements dans lesquels le PS est impliqué et qu'on constate combien nombreux sont les électeurs qui le croient encore capable d'honnêteté, on doit convenir que - heureusement pour les escrocs - l'ONU n'est pas près d'inscrire les pigeons sur la liste des espèces menacées.