17/03/2010

Amendes : record historique en Belgique!

http://www.chacsam.be/images/police-pt.jpg

Mais à quoi servent donc les amendes?

"En 2009, les Belges ont payé 342,39 millions d'euros d'amendes, essentiellement liées à des infractions de roulage, un record historique qui dépasse celui de 2008 (335,69 millions d'euros).
 
Les polices toucheront environ 115 millions d'euros, versés en 2010 par le fonds de la sécurité routière, selon une estimation du sévice public fédéral intérieur.
 

"Les zones de police achètent un peu n'importe quoi avec cet argent, qui est devenu une aide détournée de l'Etat fédéral", commente la députée MR Jacqueline Galant. Elle souhaite qu'on engage des policiers et qu'on les équipe mieux, notamment en armes."

Les amendes? 227 millions de taxes supplémentaires, et rien d'autre. Et comme toute taxe, elles permettent aux clowns qui nous tyrannisent - et sont des incapables de monumentales dimensions - de continuer à danser encore un peu.

Mais par ailleurs, que sont-elles d'autre?

Elles permettent désormais aux policiers de se payer des jouets inutiles et répressifs, et de toucher des pots de vin. Quoi, vous croyez que les pourboires ne sont donnés qu'aux politiciens, pour favoriser des Grands Travaux Inutiles? Alors qu'il y a une manne de 115 millions d'euros à se partager?

La police belge est devenue une entreprise de répression auto-financée par l'acharnement répressif contre les automobilistes.

Quant à armer encore plus ces chômeurs sous-qualifiés (qui roulent des mécaniques dans leurs gilets pare-balles inutiles) pour se mesurer à une population totalement démunie et à quelques truands qui n'ont rien à fiche des lois d'Onkelinx...

15/12/2008

Piège radar à Haasrode : 2.000 automobilistes flashés

map1

Bonjour!

Ce dimanche, il y avait un piège radar volant à Haasrode, en direction de Bruxelles (un peu avant Louvain). Entre 8 et 14 heures, 1.923 automobilistes ont été flashés à cet endroit. 182 d'entre eux (seulement) roulaient à plus de 140 km/h (donc, les 1.741 autres ont été verbalisés pour des broutilles). La vitesse la plus élevée était de 182km/h, nous dit la presse néerlandophone. Quelques permis ont été confisqués.

Réflexion : ça, c'est à la fois le constat navrant de l'acharnement anti-automobilistes, et à la fois l'illustration du fait que  : 1) la vitesse ne tue pas (on ne nous annonce même pas le moindre accident dû à ces contrevenants); 2) si ces 2.000 fautifs refusaient de payer, les tribunaux de simple police seraient noyés sous les affaires à traiter; ils seraient donc obligés de recourir au classement vertical (= directement à la poubelle);  3) ces limitations de vitesse montrent que les politiciens ne sont pas des démocrates, puisqu'ils s'opposent à la volonté paisible de la majorité des automobilistes.

Ceci dit, ce qui est amusant, c'est de lire les commentaires des lecteurs. J'en choisis un, particulièrement représentatif, parce qu'il reflète le sentiment de la très grande majorité des intervenants : "Allez, encore de l'argent facilement gagné hein, c'est ce qu'ils font le mieux. Ajoutons-y quelques amendes de stationnement, quelques soufflettes dans le petit ballon, et leur année sera une nouvelle fois vachement bonne. Après Nouvel An, ils pourront encore acheter quelques nouvelles autos. Entretemps, la racaille continue à courir, mais ils n'osent pas s'en occuper. Lorsque quelque chose d'un peu plus difficile (se passe), ils lui tournent le dos. Ils sont passés maîtres dans le couillonnage des gens qui travaillent. **** la police."

diederik eeckhaut, bambrugge : "alle, weeral gemakkelijk geld verdienen e, daar zijn ze het beste in, . nu nog wa parkeerboetes uitschrijven en nog wa int zakske blazen, en hun jaar is alweer bijzonder goed. Na nieuwjaar nog wat nieuwe autos kopen. Maar ondertussen blijft het gespuis vrij rondlopen, maar daar durven ze niet tussenkomen. Iets wat moeilijker is daar draaien ze hun rug naar toe. Maar de werkende mens koeieneren daar zijn ze meester in. . **** de politie"