25/01/2008

Vendeur de sperme : un métier d'avenir

Bonjour!

Voici une nouvelle hilarante que je n'ai pu commenter hier (pas assez de temps) :

"En manque de sperme

La baisse du nombre de donneurs inquiète les services d'andrologie de la capitale

"Donnez-nous un coup de main. Devenez un sperman !" annoncent des affichettes à l'hôpital Érasme et à l'AZ VUB à Jette, pour attirer les donneurs de sperme.

En vain.

Assaillis par les couples stériles, les femmes seules et les couples homosexuels additionnés à ceux venus de France, les services d'andrologie de la capitale sont aujourd'hui à l'agonie (canaux déférents bouchés? ;o)  ). À Érasme, l'offre a même chuté de moitié : 253 échantillons en 2006 contre 127 en 2007. D'autant que la législation en vigueur depuis mars dernier interdit aux donneurs de procéder à la fécondation de plus de six enfants... et que la qualité de leur sperme laisse davantage à désirer qu'autrefois. "Le taux de grossesse après fécondation in vitro est à 12 %" , nous révèle Geneviève Depré, biologiste au service d'andrologie d'Érasme. Un taux d'échec important qui amène les médecins à régulièrement refuser le sperme fourni : en 15 ans, celui-ci est passé de 100 millions à 70 millions de spermatozoïdes. "La pollution, le stress, le patrimoine génétique, l'hygiène de vie contribuent à la diminution de la qualité du sperme de nos donneurs. Ajoutons que les caractéristiques du donneur doivent copier les profils" , explique encore Geneviève Depré, qui note également une augmentation du nombre de femmes seules de plus de 35 ans désirant un enfant. Les femmes de couleur recherchent également des donneurs de type caucasien. En dépit d'une "compensation financière" de 50 euros par passage en cabine, ces donneurs (dont 85 % sont étudiants et 15 % ont un travail) restent trop rares par rapport à une demande en constante croissance. Érasme n'en a que vingt."

Quelle nouvelle réjouissante!

a)  pourquoi parler de "donneurs de sperme", alors qu'ils le vendent 50 euros la séance de masturbation hospitalisée?

b) pourquoi est-il permis de vendre son sperme, mais pas son sang? Parce que les législateurs - dans leur incommensurable connerie - n'ont pas pensé à l'interdire?

c) pourquoi l'offre de sperme est-elle tombée de 253 à 127 échantillons de 2006 à 2007? Uniquement parce que la loi a changé?

d) pourquoi dire que la spermatogénèse est diminuée par le stress - alors qu'il y a un nombre très grand de chômeurs, et un très petit nombre d'heures de travail - et par la pollution - alors qu'aucune étude ne permet de l'affirmer? Parce que c'est à la mode?

e) pour augmenter le nombre de vendeurs, pourquoi ne pas augmenter les tarifs de la masturbation hospitalière, alors que la demande dépasse allègrement l'offre, et que les recettes doivent donc flamber? Uniquement parce que les mutuelles ne veulent pas donner plus - les pingres?

f) pourquoi parler de "profils", alors que 15% seulement des vendeurs de sperme travaillent? Pour faire croire que les hôpitaux s'inquiètent de la qualité du produit qu'ils vendent?

g) pourquoi permettre à des dames de couleur de sélectionner des donneurs caucasiens (blancs) pour concevoir un enfant, alors que l'inverse est totalement proscrit lorsqu'un couple blanc stérile désire adopter un enfant? Parce que les législateurs ont oublié ce fait capital en inventant leurs lois?

h) pourquoi dire "des couples homosexuels", alors qu'il s'agit uniquement de couples de lesbiennes? (malgré tous les progrès de la technique, votre sperme ne servirait strictement à rien à un couple homosexuel mâle).

i) pourquoi des femmes seules de plus de 35 ans recourent-elles à l'insémination artificielle, alors qu'elles pourraient facilement trouver un mari? Parce que nous sommes définitivement entrés dans "Le Monde selon Garp", et que John Irving était un sacré visionnaire?

j) pourquoi l'insémination artificielle et la procréation assistées sont-elles permises en Belgique, et non de la même manière en France? Parce que gens de l'état et politiciens belges caressent le secret espoir de disséminer dans le monde notre extraordinaire patrimoine génétique national? Afin, peut-être, de faire connaître à tous les joies des diatribes communautaires?

Conclusion :

Si vous avez un peu de temps libre, un peu de vague à l'âme, un petit besoin de liquide (si je puis exprimer la chose de cette manière en parlant d'un futur écoulement...), une vague envie de procréation sans désir de subir les conséquences de votre acte pendant les 20 années suivantes, vous savez ce qu'il vous reste à faire : contrairement à cette firme américaine qui garantit la qualité du sperme qu'elle vend (rien que des mâles en parfaite santé, au QI impressionnant, bardés de diplômes et de prix Nobel), Erasme et l'AZ VUB achètent - pas cher - le sperme de tout le monde. Tentez votre chance : au moins, votre prochaine masturbation sera payée!

;o)

06/01/2008

Richard Feynman parlant des crédits à la recherche

Qui était Richard Feynman? L'un des plus grands physiciens du 20ème siècle, ayant entre autres travaillé à Los Alamos sur les bombes nucléaires américaines, et inventé une représentation reformulante de la mécanique quantique et de l'électromagnétique - les diagrammes de Feynman - qui lui valut le prix Nobel en 1965.

Voici une anecdote tirée de son célèbre livre "Vous voulez rire, M. Feynman!"

"Par exemple, j'ai été un peu surpris en parlant à un ami qui devait passer à la radio. Il est actif en cosmologie et astronomie, et il se demandait comment expliquer quelles étaient les applications de ses études. "Eh! bien, dis-je, il n'y en a aucune." "Oui, me répondit-il, mais alors nous ne recevrons pas de subventions pour continuer les recherches de ce type." (Richard Feynman in “Surely You're Joking, Mr. Feynman! »)

N'oubliez pas de lire l'important article précédent!

18/07/2007

La Grande Escroquerie des biocarburants

C'est Xav qui avait laissé un mot à ce propos, voici quelques jours : les biocarburants - ou plutôt, les agrocarburants - sont "la grande arnaque écologique". Il mettait en lien un article du Soir qui vaut son pesant de Manneken Pis en Or (suprême récompense décernée aux monuments de la zwanze). Morceaux choisis :

"Et si les biocarburants étaient la plus grande « arnaque écologique »?

Provocatrice, l’affirmation de ce « biomensonge » a agité le monde politique ces dernières semaines, au même titre que le millefeuilles des institutions internationales (OCDE, AEI, FAO…) face aux effets pervers avérés ou supposés de cette nouvelle ruée vers l’or vert.

Prix Nobel de chimie, l’Allemand Hartmut Michel a dénoncé la déforestation pour produire des "biocarburants" (qu'on devrait plutôt appeler AGROCARBURANTS). "D'après Greenpeace,  87 % des forêts tropicales détruites en Asie du Sud-Est entre 1995 et 2000 l’ont été pour récolter de l’huile de palme ("biodiesel" - agrodiesel), qui alimente un quart du marché européen des biocarburants. Quant à la forêt amazonienne au Brésil, elle est défrichée au bénéfice des plantations de canne à sucre ("bioéthanol" - agroéthanol)."

Il va sans dire que ces déforestations massives - qui ne pourront qu'amplifier si nous nous en tenons à la désastreuse politique des agrocarburants - ont un effet marqué sur le cauchemar des petits soldats de l'écologisme : l'augmentation du CO2 atmosphérique. 

Conclusion de Geert Lejeune, directeur des Programmes au WWF-Belgique?

Ce problème créé de toutes pièces par les gens de l'état (poussés dans le dos par les tenants de l'écologisme) ne peut pas être résolu par une élégante marche arrière (du style : "Sorry : nous nous sommes trompés"), mais bien par plus d'étatisme encore, et par une persévérance dans l'erreur qui ne peut être que diabolique, et de ce fait conduire à l'horreur écologique (joli, pas vrai? ;o)  )

Il y a longtemps que les personnes qui ne s'en tiennent pas à ce qu'on leur raconte au JT savent que le bilan énergétique des agrocarburants ("biocarburants") est négatif, de même que leur impact sur les sols cultivés.

Chacun devrait aussi comprendre que le recours à ces produits de rendement calorique faible est synonyme de sous-développement. Pour cela, une comparaison éclairera le sujet : où les Allemands ont-ils perdu la 2ème guerre mondiale? En Afrique du Nord et dans le Caucase. Pourquoi? Parce qu'ils n'ont pas pu mettre la main sur les puits de pétrole de Bakou, sur la Mer Caspienne, ni sur ceux du Proche Orient. 

Conclusion : soit ils étaient obligés de recourir à des procédés coûteux et lourds (synthèse de Fischer-Tropsch) pour transformer le charbon en carburant liquide, soit ils devaient brûler des mélanges gazeux faiblement énergétiques (les tristement célèbres gazogènes, qui auraient rapidement fait disparaître les forêts européennes s'il avait fallu les produire longtemps). Face à l'armée américaine qui utilisait des carburants richement énergétiques issus du pétrole, ils ne faisaient vraiment pas le poids.

Est-ce le sort que nous nous laisserons imposer par les politiciens qui nous "dirigent"?

Pour lire l'hilarant (au second degré) article du Swaar , cliquez sur le lien suivant : http://www.lesoir.be/actualite/sciences_sante/volee-de-bois-vert-contre-les-2007-07-16-540147.shtml